JOY OPERATIONS #1 (Brian Michael Bendis / Stephen Byrne)

C’était super bon, ça!

Je viens de lire Joy car j’ai envie de croire au bon Bendis, celui qui m’a donné envie de lire du comic-book avec Ultimate Spider-Man. Le mec qui a écrit Powers, Torso et compagnie…

Ne lisant pas de Marvel, je l’ai lu chez DC. Son Superman reste un très bon moment malgré un début raté et une fin neutre. Donc j’avais envie d’y croire même si il retombe dans ses travers avec ses JL et Checkmate Part2.

Bref, j’avais envie d’y croire car Wonder Comics, quoi! Naomi, Young Justice (au début tout du moins), etc…

Je lis Joy Opérations et paf. La claque. C’est ri-di-cu-le. Bendis s’entend lire. Le premier épisode commence comme il se finit, de manière figée, ponctuée de deux trois explications & développements…

C’est dur de le voir comme ça car il n’y a pas grand-chose à retirer de cette lecture. Et le personnage de Joy dessiné par Stephen Byrne… y a des plans/cases où sa mâchoire devient folle, gonflée au carré…

Quel dommage…

Est-ce une surprise ?

Aussi bas? Oui.

C’est écrit en deux minutes. La suite nous le dira…

Non

Comme chez Mrvel.

ou pas

Maso !

Je suis un éternel optimiste!!