JSA CHRONICLES : 1999-2001 (collectif)

Ha ben si cela se vend ils auraient torts de s’en priver. Le problème, comme toujours, c’est pas l’éditeur mais le consommateur qui a validé ces ouvrages au détriment d’un modèle beaucoup moins cher pour lui.

1 « J'aime »

C’est certain, mais je trouve que la publication quasi mensuelle d’ouvrages de ce format me fait tirer la langue, à son niveau.
Je ne sais pas si le public va pouvoir suivre réellement.

J’ai le même soucis que toi. J’ai hâte d’être en septembre que mes charges diminuent car j’ai du mal a suivre le rythme depuis janvier.

1 « J'aime »

Personnellement je priorise les Chronicles (et les DC Infinite pour Nightwing & Flash) parce que c’est ce qui m’intéresse le plus en terme de passion et en terme de projet.

1 « J'aime »

Grosso modo, on est à un Chronicles par mois ce semestre. A voir le second.

Oui, c’est onéreux mais cela reste un bon voir très bon rapport quantité/prix ; et l’édition est de bonne qualité.

Urban édite plus de comics que l’on peut en acheter/lire ? La solution n’est pas à sa portée…

Bon en même temps ce n’est pas un mensuel non plus. C’est étalable … ça me fait penser que je n’ai pas encore acheté le tome 3 de Dracula …

reste plus qu’un truc de ces chronicles… la couverture souple dépassant les pages intérieures… sinon je suis d’accord que c’est de la bonne qualité ces volumes.

2 « J'aime »

J’ai eu ce premier volume entre les mains.
Je suis très fier de moi de ne pas avoir (encore ?) craqué…
Toujours très belle édition, beaucoup de textes explicatifs et 2/3 d’inédit (d’ailleurs pour ma part c’est à peu près une constante des éditions Chronicles depuis le premier Batman…) par rapport au Big Book .
Vil tentateur d’Urban !

jsa-chronicles-2001

Jsa chronicles 2001

Le duo dynamique réunissant Geoff JOHNS, nouvellement arrivé chez DC, et David S. GOYER continue de réinventer les personnages historiques de la JSA. En proposant cette transition si naturelle entre l’arrière-ban des super-héros et sa nouvelle garde, les deux auteurs étaient loin de se douter qu’ils étaient en train d’écrire une nouvelle page de lettres de noblesse des héros de l’ ge d’Or de DC Comics et celles de leurs héritiers.

Personnages : justice society of america

Âge : 12+

Collection : DC Chronicles

Série : JSA Chronicles

INFOS

SCÉNARISTE : GEOFF JOHNS

DESSINATEURS : STEVE SADOWSKI, SNEJBJERG
TRADUCTEUR : YANN GRAF

  • Date de sortie : 08 décembre 2023
  • Pagination : 520 pages
  • EAN : 9791026823209
  • Contenu vo : JSA #16-30 + Golden Age Secret Files #1 + JSA Secret Files #2 + JSA OUR WORLDS AT WAR #1
  • Prix : 39 €

Mais quel plaisir!!!

Pour mon anniversaire, j’ai eu droit (j’avais orienté un peu!) aux trois premiers tomes de cette pépite qu’est JSA Chronicles. Je viens d’achever la lecture du premier épisode et bon Dieu, quel beau travail!

C’est assez rare de sentir un si beau projet éditorial mettant en scène de l’ancien et de la contextualisation. J’ai l’impression que les derniers faits d’armes remontent à la période Semic. Ma mémoire est courte sûrement.

Ce pavé a été un plaisir à divers levels.

Tout d’abord, c’est la mise en lumière de la JSA, l’équipe mythique par excellence, après l’excellent Age d’or, après le Nouvel Age (post Chronicles), est présentée sous les meilleurs auspices. Textes par Denny Colt, anecdoctes par James Robinson et bien sûr les épisodes de ce Reborn des années 1999 avec la forme caractéristique de ces histoires JSA en éclatant les héros de par le monde pour résoudre nos malheurs.

Ce fut un plaisir certain, copieux à l’image de l’histoire richissime de la JSA et ses « Hommes Mystères ». Temporellement inclassables malgré une histoire inscrite dans les années 40 (la Guerre bien sur) et oublié, puis repêchés, il est impossible de s’ennuyer de leurs aventures impactés par l’éditorial également.

Je me suis régalé. Je me suis régalé à connecter tout ce « savoir » aux travaux de Geoff Johns en la matière. Ce dernier n’a cessé de vouloir faire vivres ces générations, de repomper comme de redorer ces personnages.

Il y a temps à dire…

Cette collection est un bijou, un trésor.

2 « J'aime »

Oui j ai craqué et acheté les 3 et la je vommence le 1 et je confirme ce que dit hush.

J’ai craqué il y a longtemps j’ai déjà la partie Panini et j’ai repris la partie Urban et quel kiff.

J ai deja panini et les tp us

Je viens de manger le deuxième tome. Je vais râler tant le premier tome est une pépite éditoriale autant là, c’est correct bien sur mais très en deça.

Pour prolonger le bonheur de lire régulièrement James Robinson sur l’évolution et la construction de la série, j’aurais aimé que Geoff Johns adopte la même posture. Que ce dernier puisse amener du contexte à la série, tous les 3/4 épisodes (les arcs sont très courts finalement!). C’est notre ami Denny qui s’y Colt, avec brio bien sûr et précision, mais ça perd de sa saveur

Je peux paraître très dur dans mes propos mais le premier bouquin est un vrai trésor de guerre. Le deuxième tome se lit très bien même si j’ai bloqué sur l’histoire JLA/JSA qui est peu compréhensible ou pour laquelle je n’ai pas réussi à me plonger.

Le petit plaisir c’est le JSA Liberty Files qui conclut le tome. J’ai beaucoup aimé l’histoire pulp des années 40 pendant la guerre sous forme d’Elsewords en mélant l’univers gothamite dans la marmite de ces deux beaux numéros.

Pour l’histoire principale, évidemment, on retrouve nos personnages et une équipe remodelée par Geoff Johns après le départ de James Robinson. Il n’a pas trop fait le bourrin et a pris le temps de faire entrer Holt notamment.

Un autre plaisir de ce run, c’est la présence presque assurée de Stephen Sadowski!

D’ailleurs, sait-on pourquoi James Robinson a quitté le navire? Il évoque des raisons personnelles.
Seconde question sur les dates de publication, ce n’est pas très clair sur l’année 2000. Il manque certains mois ou certains mois sont triplement pourvus de titres. La publication n’est pas linéaire ou régulière.

Et là, j’entame le troisième pavé de cette petite tuerie. Et au dessert, y a du Hawkman et du Rags Morales. Et là, je suis happy de fou!

1 « J'aime »

Il a réduit ses séries comics parce qu’il bossait aussi pour le cinéma au début des années 2000. Il a développé des scénarios qui n’ont pas été produits, il a fait partie des scénaristes qui ont travaillé sur Freddy vs Jason mais son script n’a pas été retenu, il a écrit et réalisé un film (Comic Book Villains) et écrit l’adaptation de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires. Ce qui lui a laissé moins de temps pour les comics même s’il a continué à écrire Starman

Je crois qu il a eu des pb perso

Ca semble être la raison puisqu’il reste peu loquace sur le sujet malgré les années.