JUMP - L'ÂGE D'OR DU MANGA (Hiroki Gotô)

Jump – L’âge d’or du manga

image

Dragon Ball , Olive et Tom , Ken Le Survivant , Les Chevaliers du Zodiaque ou encore Nicky Larson … tous ces dessins animés qui ont bercé l’enfance de nombreux Français sont nés dans un magazine japonais devenu légendaire : le Shônen Jump !

Embauché dans la rédaction dès 1970, Hiroki Gotô a pris part à la naissance de nombreux titres qui façonnèrent le manga moderne tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Devenu rédacteur en chef du Shônen Jump durant la fin des années 80, période considérée par beaucoup comme « l’âge d’or du manga » au Japon, il nous livre ici un témoignage inestimable sur les coulisses du manga, ainsi que les secrets de création d’œuvres aussi cultes qu’inoubliables.

  • Éditeur ‏ : ‎ Kurokawa; Illustrated édition (4 juillet 2019)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 336 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 236852827X
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2368528273
  • Poids de l’article ‏ : ‎ 360 g
  • Dimensions ‏ : ‎ 13.3 x 3.1 x 20.9 cm

Ca fait un moment qu’il est sur ma liste d’achat celui-là mais toujours pas pris. Je crains un peu les mêmes points que tu soulevais sur le bouquin sur Olive et Tom à savoir la traduction et le lissage de l’auteur original

Zut, moi qui voulais avoir des avis.
:wink:

En même temps, ce n’est pas le même éditeur.
Je ne crois pas avoir de bouquins provenant de Kurokawa, donc je n’ai pas d’opinion sur leur travail en matière de BD… et encore moins en matière de prose.

Jim

Est-ce qu’il t’a semblé bien écrit ? Bien traduit ? Bien… tout, quoi ?

Jim

Je ne me rappelle pas son style : je l’ai dévoré !

Tori.
PS : en revanche, certaines références vous seront peut-être obscures (certaines le sont déjà pour les amateurs de mangas qui n’ont pas mon expérience (notamment de la VO)).

C’est bon signe, pour moi.

Dans une proportion inquiétante et rédhibitoire ? Ou pas ?

(Parce que je suis quand même curieux, là…)

Jim

Dans le genre qui fait que, si on est curieux, on cherche sur internet ce que c’est.

Et ce n’est pas rédhibitoire, je pense, mais je préfère prévenir.

Tori.