JUSTICE LEAGUE : CRISE D’IDENTITÉ (Meltzer / Morales)

[quote]Justice League : Crise d’identité
*Scénario: Meltzer Brad – Dessin: Morales
Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Super-héros
Collection: DC Classiques
Date de sortie: 25 janvier 2013
Pagination: 320 pages
ISBN: 9782365771757
Format: 185 x 282mm
Prix: 28 €

Sue Dibny la femme d’Extensiman, l’un des membres de la Ligue de Justice, a été assassinée. Le meurtrier a pu déjouer les systèmes de sécurité installés par les plus grands héros de la Terre. L’enquête menée par les justiciers va mettre à jour un complot au sein même de la Ligue et un terrible secret concernant leur traitement des super-vilains ! (contient IDENTITY CRISIS #1-7 et Justice League of America #166-168)*[/quote]

Liens:
Le site de l’éditeur : www.urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/UrbanComics

Un must have assurément (y’a-t-il une différence avec l’édition de Panini ?)

Trois épisodes de la série Justice League of America (#166-168) qui n’étaient pas présents dans l’édition Panini si je ne m’abuse sont inclus dans cette nouvelle édition, et peut-être des bonus.

Je la trouve un peu moche cette couverture, dommage.

Ce qui a relancé le sombre chez les héros si le besoin avait été à faire.

On ne dirait pas une équipe de héros en tout cas quand on voit leur expression, les couleurs et j’en passe. Après on comprend le ton vu ce qu’ils ont fait, mais quand même. Les héros souriant étaient les grands absents à cette époque.

Cette époque n’est pas fini malheureusement.

En effet! :confused:

Il devrait penser à cette phrase *“Un sourire ne coûte rien, mais il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne.” *Les héros dépressifs c’est bien, mais constamment c’est longuet. Bon après les héros de ce récit n’ont pas vraiment de raison de respirer la joie et le ton de l’histoire est cohérent, mais en dehors de ce récit, revoir des récits que je qualifierai presque de naïf si on les compare aux bases d’aujourd’hui serait une vraie bouffée d’air frais. Heureusement qu’il existe des comics de ce type.

On a déglingué les Dibny, buté Captain Boomerang et Blue Beetle, le tout en quelques mois. c’est clair que ça envoyait pas un message rigolard*.

[size=85]
*rigolard étant, si je me souviens bien, la VF pour “Joker” dans le vieil épisode Scoobi-doo vs Batman qui était assez rigolo.[/size]

[quote=“Nikolavitch”]

On a déglingué les Dibny, buté Captain Boomerang et Blue Beetle, le tout en quelques mois. c’est clair que ça envoyait pas un message rigolard*.

[size=85]
*rigolard étant, si je me souviens bien, la VF pour “Joker” dans le vieil épisode Scoobi-doo vs Batman qui était assez rigolo.[/size][/quote]

Ralph Dibny et Blue Beetle faisaient partis des héros que je préférais, ils me font chier à ne pas les faire revenir, eux.
Hal Jordan et Barry Allen, je m’en passais très bien par exemple, ils peuvent pas s’acharner sur d’autres gars, genre Hawkman, Cyborg ou d’autres qui n’ont aucune personnalité ?

(J’avais un espoir de revoir le couple Dibny en investigateurs fantômes, Morrison avait trouvé une solution, mais même ça D.C. l’a laissé tombé :frowning:)

Plus concrètement, ça vaut quoi, cet arc? :mrgreen:

Moi j’ai adoré.

C’est d’ailleurs par cet arc que j’ai mis les pieds dans l’univers DC, on va dire plus concrètement (parce qu’avec Semic, c’était un peu le bazar).

C’est pas mal.

Il se traine un de ces paquets green Lantern sur la couverture.

C’est l’oeuvre qui m’a fait vraiment découvrir DC personnellement. L’histoire mêle assassinat et pose des questions sur la cohésion de la JLA. C’est vraiment bien ficelé et il se passe des évènements assez fous quand même.

Vraiment une bonne histoire.

Barry Allen,pas Barry West.

Je ne trouve pas.
Et il n’y a que toi pour penser à regarder par là…

(Et puis même, il a 2 des nanas les plus bandantes de l’univers D.C. devant lui, donc bon…)

Ha ouais, ça c’est mon inconscient qui parle et qui ne comprend toujours pas pourquoi Wally West a disparu sur le New 52.

(MERCI GEOFF JOHNS !!!)

(LA CON DE TOI !)

[quote=“Nikolavitch”]

On a déglingué les Dibny, buté Captain Boomerang et Blue Beetle, le tout en quelques mois. c’est clair que ça envoyait pas un message rigolard*.

[size=85]
*rigolard étant, si je me souviens bien, la VF pour “Joker” dans le vieil épisode Scoobi-doo vs Batman qui était assez rigolo.[/size][/quote]

C’est bien ce que je dis, les circonstances font qu’ils n’avaient pas de raison de sourire, mais bon à l’époque, en général les héros ne respiraient pas la joie de vivre, limite on avait l’impression qu’ils étaient tous dépressifs ou voulant massacrer leur voisin.

Sinon l’histoire est bien, pas exceptionnel et parasité par des références, mais bien écrit.

Ca ne je ne m’en souviens pas, il faut croire que ça ne m’a pas gêné pour la compréhension de l’histoire.

Ce n’est pas dérangeant pour la lecture, mais personnellement je ne pouvais pas m’empêcher de penser à d’autres récits au moment de la lecture.