JUSTICE LEAGUE : LAST RIDE #1-6 (Chip Zdarsky / Miguel Mendonça)

DC annonce la mini-série Justice League : Last Ride par le scénariste Chip Zdarsky (Daredevil) et le dessinateur Miguel Mendonca (Aquaman). La publication débutera en numérique en avril sous la forme de 16 chapitres hebdomadaires de 10 pages qui seront ensuite rassemblés sur papier en 8 numéros disponibles sur un rythme mensuel à partir du 11 mai. (EDIT : plus de « digital first » pour ce titre).

"Once, the Justice League was the most powerful collection of superheroes in the universe. But an unthinkable tragedy within its ranks has caused Batman, Superman and Wonder Woman to go their separate ways, leaving the League broken and disbanded under a veil of anger and mistrust. Now, against the backdrop of the universe’s greatest murder trial, can the League reconcile the past before they’re eradicated by the greatest villains in the cosmos?

justiceleaguelast1a

Ah, pourquoi pas.

Couverture variante par Miguel Mendonca :

justiceleaguelast1b

comme quoi même des hachures de vitesse ne donne pas toujours cette sensation. C’est mou et moche comme couv.

Je ne trouve ça ni mou ni moche.
Tu es dur.

Le dessin est mou, mais Kab est dur.

Bon, je vous laisse, je ne voudrais pas déranger.

Jim

C’est surtout quelconque.
Les deux couvs sentent le « Qu’est-ce qu’on pourrait bien faire ? Quelqu’un a une idée? »

Une idée pas trop moche, pas trop molle, en somme. :wink:

Justice-League-Last-Ride-1-1_60935bd0d614b1

Once, the Justice League was the most powerful collection of superheroes in the universe. But an unthinkable tragedy within its ranks has caused Batman, Superman and Wonder Woman to go their separate ways, leaving the League broken and disbanded under a veil of anger and mistrust. Now, against the backdrop of the universe’s greatest murder trial, can the League reconcile the past before they’re eradicated by the greatest villains in the cosmos?

Written by: Chip Zdarsky
Art by: Miguel Mendonça

On Sale Date:
May 11 2021

Justice-League-Last-Ride-1-3_60935c00ef0148

Justice-League-Last-Ride-1-4_60935c3521a731

Justice-League-Last-Ride-1-5_60935c82c9cc32

Il commence à être un peu partout, Chip Zdarsky !
En plus de ses travaux Marvel (Daredevil, Spider-Man : Spider’s Shadow), on le voit dans Batman : Urban Legends et donc ici. Sur ce récit hors-continuité, avec des éléments clairement divergents (d’autres costumes, les New Gods ont été tués par Lobo, J’Onn J’Onzz est mort a priori à cause d’une mauvaise décision de Batman à qui Superman en veut depuis, au point de vouloir dissoudre la Justice League).
Bon, c’est pas mal. C’est surtout très joli, avec un Miguel Mendonca qui livre de belles planches, un peu proche de Darick Robertson. Mais bon, en soi, ça me fait penser à un DC : Civil War envisagé par Zack Snyder. Avec des personnages crispés, qui font la gueule (mention spéciale à Wonder Woman hautaine et violente), une tension énorme entre Batman et Superman, et un prétexte pour remettre tout ensemble.
Bon, ça se lit quand même bien, mais ça reste un peu superficiel.

Justice-League-Last-Ride-2-1-min

The League needs to prevent galactic upheaval by protecting a ruthless killer, and the only way to do that is to visit the scene of their greatest failure! But can Superman ignore the ghosts of the past to do what’s needed?

Justice League: Last Ride (2021-) #2

Written by Chip Zdarsky
Pencils Miguel Mendonca
Inks Miguel Mendonca
Colored by Enrica Eren Angiolini
Cover by Darick Robertson
Release Date: June 8, 2021

Justice-League-Last-Ride-2-4-min

Justice-League-Last-Ride-2-5-min

Moui, pas mal.
Chip Zdarsky a la politesse de déjà commencer les révélations sur les événements qui mènent à la dissolution de la Justice League, avec donc une énième attaque globale de Darkseid. Sérieusement, est-ce que DC se souvient qu’ils peuvent avoir d’autres super-méchants généraux ? Pff.
Bref, on voit le bordel cosmique, la JL éclaté et débordé, et on pressent la future mort de Martian Manhunter, a priori du fait d’une décision de Batman, qui lui est reprochée « à mort » par Superman. Retour au présent avec la JL qui file vers Apokolips pour y cacher Lobo, emprisonné, et ça se chamaille partout.
Bon, ça se lit bien mais ça n’est ni passionnant, ni vraiment réussi. Chip Zdarsky est un peu « gras » dans son approche, ses personnages sont extrêmes : Wonder Woman est extrêmement badass et violente en combat (bim, décapitation de Granny Goodness en flashback !), Wally/Flash est extrêmement gentil et naïf, Batman est extrêmement strict et planifie tout, Superman est extrêmement touché…
Miguel Mendonca propose des planches très proches d’un Darick Robertson, et encore une fois, ça se lit bien. Mais c’est un peu lourd, les éléments sont trop soulignés en gras.

Justice-League-Last-Ride-3-1

Apokolips: once the fiery terror of the Multiverse, now a lifeless husk filled with ghosts and dark secrets. Will the planet formerly ruled by Darkseid help the Justice League…or destroy it?

Justice League: Last Ride (2021-) #3

Written by Chip Zdarsky
Pencils Miguel Mendonca
Inks Miguel Mendonca
Colored by Enrica Eren Angiolini
Cover by Darick Robertson, Diego Rodriguez
Release Date: July 13, 2021

Justice-League-Last-Ride-3-3

Justice-League-Last-Ride-3-4

Bon épisode.
Chip Zdarsky amène sa Justice League sur Apokolips, pour y emprisonner Lobo avant son procès, afin de le protéger de tous ceux qui voudraient l’empêcher de parler de ses anciens contrats devant les juges (qui vont le condamner pour les meurtres des New Gods). L’attente mène la JL à se confronter autour d’une sorte de feu de camp, avec plusieurs échanges pour dresser leurs personnalités.
C’est bien, oui. Ca ronronnait un peu avant, mais l’auteur gère bien les dialogues et les conséquences sur ces versions, des personnages divisés et fracassés après la mort de J’Onn. Le lien Bruce/Clark est brisé, je reste tiède sur cette Diana trop brutale, mais l’ensemble tient la route et est fluide.
Miguel Mendonca propose des planches réussies, très Darick Robertson, avec une belle ambiance de fin de règne.

Une bonne p’tite mini-série.

Justice-League-Last-Ride-4-1-min

The Justice League disbanded when their last mission went terribly wrong, and Martian Manhunter paid the ultimate price. But the team learns that time is a circle, and their last mission on Apokolips holds more than just the key to protecting a war criminal and completing their mission, it tells the story of how we lost J’onn…and why Superman holds Batman responsible!

Written by Chip Zdarsky
Pencils Miguel Mendonca
Inks Miguel Mendonca
Colored by Enrica Eren Angiolini
Cover by Darick Robertson, Diego Rodriguez
Release Date: August 10, 2021

justiceleaguelast42

justiceleaguelast43

Ca ne révolutionne rien, mais ça fait bien le job.
Chip Zdarsky révèle ici dans un flashback bienvenu les raisons de la mort de Martian Manhunter, en vérité son sacrifice pour « éteindre » Apokolips et ainsi empêcher l’anéantissement de la Terre. Superman en veut depuis à Batman, car Bruce a « demandé » à J’Onn de faire cela, malgré sa faiblesse au feu, tandis que Clark et Hal affrontaient Darkseid.
En clair, Superman s’en veut de n’avoir pas pu être partout, et blâme Bruce pour avoir laissé faire J’Onn.
Au présent, plusieurs anciens clients de Lobo attaquent pour l’empêcher de parler au tribunal, tandis que Bruce et Hal tentent de « rallumer » Apokolips pour les stopper, alors que Diana et John Stewart affrontent Mongul. En parallèle, Superman et Flash comprennent que Lobo n’aurait pas tué les New Gods, les aurait seulement « livrés » à son client mystérieux, mais ils sont interrompus par l’arrivée de Cyborg-Superman.
Ouais, c’est bien fait.
Chip Zdarsky livre presque un « Last Days of the Justice League », dans l’idée, mais le fait bien. Il privilégie une action simple et basique, mais efficace, avec une narration fluide et des jolies planches dynamiques de Miguel Mendonca.
Tout ça ne révolutionne rien, mais c’est fait sérieusement, avec des personnages crispés mais qui ont des raisons de l’être. Les surprises sont bienvenues, et le bac à sable de cet univers parallèle est fun.

Un bon divertissement.

Robertson fait très Perez sur cette couv.

Justice-League-Last-Ride-5-1

Justice League: Last Ride #5

Written by: Chip Zdarsky
Art by: Miguel Mendonça

APOKOLIPS-NOT AS SAFE A PLACE TO HIDE A WAR CRIMINAL AS YOU’D THINK! The Justice League has been tasked with bringing the master of war crimes, your one and only Lobo, to trial in order to account for a life of treachery. But while the League thought Apokolips would be the safest place to store a wanted murderer, there are others out on the hunt for Lobo…

Justice-League-Last-Ride-5-4

Justice-League-Last-Ride-5-5

Bagarre !
Chip Zdarsky propose un épisode pleinement orienté sur la bagarre, surtout dans le présent mais aussi dans le passé, ce moment où le coeur de la Justice League s’est brisé.
Au présent, Wonder Woman et John Stewart affrontent Mongul et son armada, découvrant qu’ils ont été attirés ici non pas pour Lobo mais les ressources d’Apokolips ; quelqu’un les manipule. Superman et Flash gèrent les Manhunters, guidés par un Cyborg-Superman possédé par Brainiac - tout va bien. Ca bagarre sec, tandis que Batman et Hal débloquent Apokolips et découvrent des clones de Darkseid.
Dans le passé, Superman s’en prend à Batman après le sacrifice de J’Onn, mais ils sont ramenés à l’urgence par Diana qui les mène pour sauver les Amazones. Darkseid, sur Oa, affronte Hal et tente de contrôler la Batterie Centrale… mais celle-ci explose.
Bon, pas le temps de souffler ici ! Chip Zdarsky y va fort, y va à fond, mais ça fonctionne bien. La gestion par duos est plutôt bonne, l’ensemble est très fluide et dynamique, et j’aime beaucoup l’atmosphère générale. Miguel Mendonça continue de livrer des planches solides, proches d’un Darick Robertson avec beaucoup de contrôle sur l’ensemble.

Un bon petit plaisir même pas coupable.

Justice-League-Last-Ride-6-1

Justice League: Last Ride #6

Written by: Chip Zdarsky
Art by: Miguel Mendonça

The JUSTICE LEAGUE is stranded on an Apokolips that’s deadlier than ever, with Earth in its crosshairs! And while the League battles with hordes and the clock, they’re presented with the ultimate quandary-protect the galaxy’s most ruthless bounty hunter LOBO, sacrifice him, or do something…more unspeakable! Even worse, they must do all of this while dealing with a TRAITOR IN THEIR MIDST! Will they be too late, since all roads lead…to Darkseid?

Justice-League-Last-Ride-6-3

Justice-League-Last-Ride-6-4