JUSTICE LEAGUE : L'AUTRE TERRE (Morrison / Quitely)

[quote]JUSTICE LEAGUE L’AUTRE TERRE

Scénario: Morrison Grant – Dessin: Quitely Frank
Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Super-héros
Collection: DC Deluxe
Date de sortie: 20 juin 2014
Pagination: 144 pages
ISBN: 9782365775137
Prix: 15.00 €

Aux confins de l’univers existe une Terre en apparence semblable à la nôtre… En apparence, car en lieu et place de la Ligue de Justice y existent leurs doubles maléfiques, réunis en un Syndicat du Crime invincible. Seul héros de cette planète, Lex Luthor échappe à la vigilance du Syndicat et vient demander secours à la Ligue.

Contenu : JLA : Earth-2, the Deluxe Edition[/quote]

Le site de l’éditeur : urban-comics.com/justice-league-l-autre-terre-brd/

Ah oui, “L’Autre Terre” plutôt que “Terre 2” ?
Une nouvelle traduction/adaptation dont l’intérêt m’échappe totalement, ceci dit ce n’est pas comme si j’allais acheter cet album pour son nouveau titre. :slight_smile:

Mouais je comprends pas trop non plus à moins que ce ne soit pour pas gêner les lecteurs kiosque du mag GL ? Même si j’émets des doutes.

Sinon l’album est excellent, j’ai la version Soleil en grand format une tuerie. Un bon scénar bien ramassé de Momo, un Quitely en grande forme. Bref du bonheur.

Ce qui st aussi bizarre sur l’espace presse, c’est que l’albuù est présenté comm un numéro zéro… Un peu comme si c’était un préquel de Justice League… (bon je sais ce qui se passe après mais bon…)

C’est un one-shot à l’époque c’était la première fois que quelqu’un ramenait des personnage d’une terre parallèle (ils avaient disparut pendant Crisis ne laissant qu’une seule terre). C’est durant le run de Momo sur la JLA en aucun cas ça ne suit une quelconque histoire, ce n’est pas un préquel, juste une excellente histoire.

[quote=“KabFC”]…]

Sinon l’album est excellent, j’ai la version Soleil en grand format une tuerie. Un bon scénar bien ramassé de Momo, un Quitely en grande forme. …][/quote]

Oui, bien d’accord avec toi : l’une de mes histoires favorites de **Morrison **, probablement parce qu’il ne se regarde pas écrire, qu’il ne mise pas tout sur l’effet censé être produit sur le lecteur, qu’il laisse tomber ses recherches sur la forme, et oublie d’introduire des réflexions sur le média ; bref une histoire simple mais pas simpliste.
Et **Quitely **est effectivement en très grande forme.

Maintenant que DC numérote ses Terres parallèles (depuis Infinite Crisis), je ne suis pas dérangé que Terre-2 devienne L’autre Terre : la numérotation n’a pas d’intérêt intrinsèque dans l’intrigue (cette Terre-là était précédemment la 3, après tout). Je trouve que ça évite de compliquer la présentation.

Tu veux dire que les lecteurs francophones sont plus bêtes que les *amerloques *?

Entre ce que je lis sur le “renouvellement du lectorat” et ce genre “d’arrangements” (assez anodin en fait, mais était-ce bien nécessaire ?), je me pose quand même des questions.

Non, je ne pense pas qu’ils soient plus bêtes : je pense, en premier, que le “grand public” qui est visé par Urban Comics (c’est-à-dire ceux qui achètent en librairie du Batman ou Justice League suite aux succès ciné et TV récents, et par curiosité, et pas les “initiés”, qui achetaient déjà chez Panini et Semic avant) n’est pas autant habitué aux reboots et au reste ; ensuite, que cette Terre parallèle soit Terre-2 ou L’Autre Terre, ça ne change rien au matériel de départ et ça me semble plus simple, oui.

C’est une autre Terre, quoi. Morrison et DC l’avaient appelé Terre-2 comme souvenir du temps pré-Crisis, à l’époque où les mondes parallèles n’existaient plus officiellement, c’est tout.

[quote=“artemus dada”]Ah oui, “L’Autre Terre” plutôt que “Terre 2” ?
Une nouvelle traduction/adaptation dont l’intérêt m’échappe totalement, ceci dit ce n’est pas comme si j’allais acheter cet album pour son nouveau titre. :slight_smile:[/quote]

Voilà.
Et on sait très bien aussi que des rééditions ont un public : plein de gens ont loupé l’album version Soleil. Et vu les bons scores de rééditions ces derniers temps, à pas de raison : cet album rencontrera son public.

Pourquoi “Autre Terre” ?
Simple : ce récit date de 2000, à une époque où l’univers DC n’a qu’une seule Terre (pas de Terre-2, de Terre-S, de Terre-X, de Terre-Prime…). Donc Morrison et DC titrent le récit “Earth 2”. Or, aujourd’hui, dans l’univers DC actuel, la Terre 2, c’est celle d’Alan Scott, de Jay Garrick, dans la série de James Robinson et Tom Taylor. Et la Terre du Syndicat du Crime, c’est la Terre 3 (voir Forever Evil).
Il serait donc inutile de reprendre le titre “Terre-2”. Ça ne ferait que compliquer les choses inutilement, ce qui se ferait au détriment du récit lui-même.
Alors que proposer “Autre Terre”, ça émancipe le récit de tout contexte, et le lecteur peut choisir d’associer cette Terre et ce récit à la version Forever Evil ou à une autre.
C’est plutôt un bon compromis, je crois.

J’ai lu (sur ce site, me semble-t-il) une rumeur qui disait qu’Urban songerait à retraduire tout JLA. Si c’est le cas, alors pourquoi pas considérer ce tome comme un “numéro 0” ? Même si le récit paraît en 2000 et que la série paraît depuis 1997, pourquoi pas ? C’est peut-être l’indice, justement, et la confirmation de cette rumeur ?

Jim

Tu parles que de la JLA de Momo ?

Euh, ouais.
Déjà, c’est quoi ? Une quarantaine d’épisodes ? C’est quand même pas mal, non ? Ça peut faire quelques “Grant Morrison Présente La Justice League”, ou avoisinant.
Si DC rendait disponible One Million, ça ferait sans doute un album en plus…

Jim

Si reedition du run de momo j’espère qu’urban incluera les épisodes de waid et millar car ils étaient sacrément bons. Et si ca marche continuer au moins jusqu’à la periode kelly/mankhe y’avait de bonnes choses, après ça à commencé à se gâter ( claremont et byrne )

[quote=“Jim Lainé”]…]
Il serait donc inutile de reprendre le titre “Terre-2”. Ça ne ferait que compliquer les choses inutilement, ce qui se ferait au détriment du récit lui-même.
Alors que proposer “Autre Terre”, ça émancipe le récit de tout contexte, et le lecteur peut choisir d’associer cette Terre et ce récit à la version Forever Evil ou à une autre.
C’est plutôt un bon compromis, je crois.
…][/quote]

Comme je le disais précédemment, le “profil” que je vois se dessiner d’un “nouveau lecteur” que ce soit dans le cadre de la lecture et de ma participation à la discussion sur “renouvellement du lectorat”, voire d’une récente discussion sur “Nous sommes les X-Men” ou encore suite à l’initiative d’Urban sur le retitrage d’un album (comme ici) je me dis que ce “nouveau lecteur” ressemble de plus en plus à un croque-mitaine.

Il doit avoir dans les 25-30, disons un jeune adulte, qui a malheureusement perdu la fraîcheur de ses 10 ans, et la naïveté qui va avec, ce qui l’empêche d’apprécier les histoires pour ce qu’elles sont : des divertissements et des histoires.
Il a des velléités d’adultes mais on doit lui expliquer en long et en large ce qu’il doit lire, il a une culture jetable, et aime admirer sa bibliothèque où il expose ses *hardcover *.
Et il est incapable de comprendre qu’une histoire écrite il y 15 ans peut s’appeler Terre 2 et ne pas avoir de rapport direct avec la récente série de James Robinson qui s’appelle aussi Terre-2.
S’il a perdu la fraîcheur de ses 10 ans il n’a pas pour autant acquis la jugeote qui vient avec l’expérience. Il faut dire qu’entre pré-mâché et infantilisation il est pas sorti de l’auberge. :slight_smile:

Effectivement ça doit compliquer les choses.
Ça donne surtout l’impression que la bande dessinée américaine est tellement “compliquée” qu’il faut changer des titres pour que les lecteurs français s’y retrouve. :unamused:

Je me demande si DC Comics à retitré l’album aux U.S.A ?
Parce sinon les petits américains, y doivent être comme des fous. :laughing:

Le “grand public” qui n’est pas au courant des terres parallèles, qui ne sait pas qu’il y a une série actuellement qui s’appelle Terre-2, donc ce “grand public” risque d’être désorienté par un album titré Terre-2.

Oui, c’est un argument très convaincant. :open_mouth: :slight_smile: :wink:

Je pense surtout, qu’ils ont prévu de publier Earth 2 en librairie, d’où le changement

Oui, mais cela n’explique pas pourquoi un éditeur (quel qu’il soit) pense que ses lecteurs sont trop demeurés (contrairement aux lecteurs américains semble-t-il) pour ne pas faire la différence entre une histoire auto-contenue parue il y presque 15 ans (avec des auteurs différents) et une série récente.

Je pense qu’infantiliser les gens n’est jamais une bonne chose, ceci dit s’il n’y a que moi qui trouve ça plutôt inutile et, tout choses égales par ailleurs, dangereux ; dont acte.

[quote=“Jim Lainé”]

Euh, ouais.
Déjà, c’est quoi ? Une quarantaine d’épisodes ? C’est quand même pas mal, non ? Ça peut faire quelques “Grant Morrison Présente La Justice League”, ou avoisinant.
Si DC rendait disponible One Million, ça ferait sans doute un album en plus…

Jim[/quote]

35 ! :mrgreen: (bon, sans compter One Million - y a un arc de Waid au milieux)
Panini a tout publié sauf la troisième guerre mondiale et la fourmi et l’avalanche.
Et Semic a publié l’ensemble de la série (qu’importe l’auteur), sauf du 34 au 42 !

[quote=“Jim Lainé”]Pourquoi “Autre Terre” ?
Simple : ce récit date de 2000, à une époque où l’univers DC n’a qu’une seule Terre (pas de Terre-2, de Terre-S, de Terre-X, de Terre-Prime…). Donc Morrison et DC titrent le récit “Earth 2”. Or, aujourd’hui, dans l’univers DC actuel, la Terre 2, c’est celle d’Alan Scott, de Jay Garrick, dans la série de James Robinson et Tom Taylor. Et la Terre du Syndicat du Crime, c’est la Terre 3 (voir Forever Evil).
Il serait donc inutile de reprendre le titre “Terre-2”. Ça ne ferait que compliquer les choses inutilement, ce qui se ferait au détriment du récit lui-même.
Alors que proposer “Autre Terre”, ça émancipe le récit de tout contexte, et le lecteur peut choisir d’associer cette Terre et ce récit à la version Forever Evil ou à une autre.
C’est plutôt un bon compromis, je crois.[/quote]

Je te rejoins totalement sur ce point et j’approuve ce choix éditorialement logique et efficace.

Je comprends ce qu’à fait Urban et je trouve le choix judicieux, mais je me range tout de même à l’avis d’Artemus (damned on a trop de point commun en ce moment). Je comprends pas que les potentiels nouveaux lecteurs américains soit plus intelligents que les français et qu’un nom puisse les perturber à ce point.