JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #1-29 (Steve Orlando / Collectif)

Cool de revoir The Ray, mais ça fait tout de même équipe de seconde zone. Une sorte de JLI ou de Batman & Outsiders.

À la différence près qu’ils mettent un scénariste qui monte et un gros dessinateur sur le titre. Donc déjà, les premiers numéros devraient bien se vendre.
La présence de Batman devrait assurer de la visibilité, et celle de Lobo devrait attirer les vieux lecteurs.
Dans l’ensemble, et sans avoir vu une seule page, ça me semble pas si mal pensé.

Jim

J’attends de voir, mais Killer frost qui devient une gentille, c’est mignon, mais c’st clairement pour coller à la série Flash.

Vixen (DC’s Legends of Tomorrow), Killer Frost (The Flash), Atom (DC’s Legends of Tomorrow, l’armure copiée compensant le changement d’identité sous le masque), The Ray (“cousin” dans l’apparence et les pouvoirs au Firestorm de DC’s Legends of Tomorrow), Black Canary (Arrow, voir même proche de White Canary de DC’s Legends of Tomorrow) rappellent quand même grandement les séries CW.
Seuls Lobo (la vraie surprise) et Batman (l’élément “commercial” du titre) diffèrent des séries TV.

Je n’avais pas été jusque là par gentillesse, mais clairement oui. Même si Atom, Black Canary et Vixen sont des membres historique du groupe.

C’est aussi une tendance dans la série Suicide Squad (l’exemple est mal choisi) avec Croc et/ou Clayface dans la très bonne série Détective Comics.

Pour ce dernier, je n’y croyais pas mais son personnage se tient très bien dans cette nouvelle position.

[quote]
Justice League of America: Rebirth #1

STORY BY
Steve Orlando
ART BY
Ivan Reis, Joe Prado, and Oclair Albert
COLORS BY
Marcelo Maiolo
LETTERS BY
Clayton Cowles
COVER BY
Ivan Reis and Ryan Ottley
PUBLISHER
DC Comics
2.99(USD)
2017-02-08

Batman, Black Canary, Killer Frost, the Ray, Vixen, the Atom, and…Lobo?! Spinning directly out of the events of JUSTICE LEAGUE VS. SUICIDE SQUAD, join the sensational team of writer Steve Orlando and artists Ivan Reis and Joe Prado and discover how Batman assembled the roughest, toughest Justice League of all time![/quote]

Source : cbr.com

Difficile de lancer ce titre après l’event triste que fût “SS VS JL”.

Comme généralement, les numéros “Rebirth” ne sont guère fameux. ET ce n’est pas Ivan Reis qui sauvera ce numéro.

Nous sommes en droit d’attendre un grand titre, Messieurs les éditeurs. Alors soyez exigeants, que diable.

J’espère que ce numéro ne restera qu’acte loupé.

Pareil, même déception après le crossover et j’ai trouvé ce n°1 bien bien fade…

Frédo!!!

Que deviens-tu?

Passe plus souvent! je débats avec moi-même sur DC (avec ma Montre Hermès quand même!!) :wink:

Numéro de mise en place mais je suis bien plus intrigué que par JL (le rebirth m avait barbé et j ai laché l affaire au 3… j avais déja pas aimé la JLA de Hitch… je crois que j aime pas sa facon d ecrire).
Plutôt intrigué quand même par le fait d integrer Lobo… ca se passe pas trop mal là (je le trouve un peu calme).

Source : cbr.com

Mouais, mouais… C’est drôle mais je trouve que Steve Orlando n’arrive pas à nous convaincre du roster.

Surtout en important des vilains d’un monde parallèle…

Il a un sacré défi devant lui. Reis, lui, est au niveau. Son Batman de la dernière page est magnifique.

Source : newsarama.com

Ah bah ça n’aura pas traîné.

Jim

C’est clair…et DC pense encore que le rythme bimensuel est une bonne idée ?

C’est une excellente idée à conserver, oui. Donc pas touche.

Je ne parle pas des histoires puisque je n’en ai pas encore lues (et je n’en lirai de toute façon pas beaucoup) mais le fan de DC que tu es n’est pas gêné par la valse perpétuelle des dessinateurs ? Moi, c’est le genre de chose qui m’ennuie très vite…j’aime bien qu’un dessinateur dessine au moins un arc entier avant d’avoir un peu d’aide pour tenir les délais. Sur certains titres DC, on peut carrément changer de dessinateur d’un mois à l’autre…

Moi je préfère quand une équipe reste sur le long termes. D’ailleurs les run les plus acclamé sont souvent par une seul team et non pas par une plétore de mec.

J’en ai fait le deuil, je crois ou j’accepte le “deal”.

Tantôt ca marche, Batman par exemple, c’est une franche réussite. Tantôt, c’est même complètement trop l’inverse comme Green Arrow. Après c’est géré comme sur Superman.

Mais le rythme “télé” des séries me plait et vaut plus que la continuité purement dessin. Mais je comprends parfaitement.