JUSTIFIED (Saisons 1-6)

True Blood, j’ai du arrêté après la saison 3 mais il y avait un côté World Of Darkness (White Wolf, éditeur de RPG) que j’appréciais même si pas mal de trucs me faisait chier en parrallèle. Je trouvais l’univers présenté plutôt cohérent et beaucoup plus que ce que le Loup Blanc avait lui même fait.

Hell on Wheels, ce n’était déjà pas trépidant d’entrée. Pas d’attachement aux personnages et une écriture pas très poussée.
True Blood, je n’arrive pas à intégrer le succès de la série. Quand je pense que Paquin a gagné un Golden Globe pour ce truc…
Homeland a connu un début de saison 2 impressionnant. On n’en est pas encore à sortir les mouchoirs. Mais pas simple de garder le niveau initial.
Oui, j’oubliais Game oh Throne, qui constitue avec Breaking bad le dessus du panier. On entre dans la bonne période de l’année.
Allez… J’avoue un plaisir coupable moi aussi. Je regarderai la saison 2 de Continuum.

[quote=« Photonik »]Tiens, tu regardes encore « True Blood », toi ? Deux épisodes m’ont suffi à arrêter les frais, au tout début.
Oh, finalement tu n’es pas si difficile que ça… :wink:[/quote]

En fait j’ai zappé la 1° saison qui n’est effectivement pas sensass, mais après ça tourne plutôt pas mal, dépendant des épisodes.

Reprise de Justified en janvier !

Le nouveau teaser de la saison 5 :

http://img856.imageshack.us/img856/9647/zs8m.jpg

La chaîne FX a officialisé une 6ème et dernière saison.

Je rebondis sur l’excellent post du Doc pour vous dire que la saison 5 a débuté sous les hospices (je déconne, on écrit « auspices ») habituels, c’est à dire plaisant dans son style cow-boy et complètement bouseux.

Ce n’est qu’un premier épisode mais ça annonce pas mal de rififi dans le comté d’Harlan.

Vite la suite!

Episode 10 dernièrement vu.

La saison est assez chiante à suivre malgré un bon début. Le casting des seconds rôles est intéressant mais les histoires de familles dans le comté d’Harlan montre que le show a du mal à se renouveler. C’est d’ailleurs dommage que les producteurs ne s’intéressent plus à la vie de famille de Raylan, nouvellement Papa. Le départ de Nathalie Zea et le choix de placer Ava en taule isolent les personnages alors habitués à vivre de nombreuses interactions.

Les épisodes 9 et 10 remontent mon enthousiasme global mais ça pêche quand même.

L’épisode 13 clôt cette saison assez faible, a posteriori.

Faible car on se rend compte que la qualité de « Justified » tient sur son casting et ses personnages secondaires. Et là, il convient de souligner que l’on est très loin de la saison 2 (sûrement la meilleure). A cela, je n’ai pas trouvé que l’intrigue de la saison soit au niveau des précédentes. Alors, on pourra se consoler en pensant que la prochaine saison sera la dernière et que le twist final bouclera la série, mais ce n’est pas suffisant.

Une saison mal fichue et roue libre. Surement la saison de trop.

Le teaser de la 6ème et dernière saison :

La reprise est bonne. Le Casting est toujours aussi solide et Boyd joue dans un registre très efficace moins blablatant.

Le thème sous-jacent est assez intéressant. Alors que les ancêtres se sont battus pour leur Terre, doit-on s’y accrocher alors que le futur de celle-ci annonce misère et un déclin inexorable.

A suivre.

La reprise s’est pas juste bonne. Elle est excellente car elle redéveloppe des personnages très « cowboyesques ». E ça, ça me plait un max. :wink:

Un Héros qui n’a peur de rien, un Bad Ass aussi poétique qu’inquiétant, un Boyd boosté par sa perfidie légendaire… Du très très bon Justified.

J’avais dû interrompre le plaisir que j’avais de regarder cette série pour des raisons indépendantes de ma volonté, et il se trouve que pour faire bonne mesure j’ai décidé plutôt que de reprendre là où j’avais arrêté, de reprendre depuis le début, et je dois dire que je ne le regrette pas.

Mes goûts, oui parce qu’on dit souvent que telle ou telle chose a bien ou mal vieillie mais je n’y crois pas, non je crois (en fait j’en suis sûr) que c’est nous qui vieillissons et que, parfois, nos goûts changent.

De là, parfois de la déception à revoir quelque chose que l’on avait aimé.

Eh bien en ce qui concerne **Justified ** ce n’est pas le cas, le plaisir est intact.
Il est même décuplé (n’ayons pas peu des mots), sachant qu’il y a en perspective plusieurs saisons dans le viseur.

Alors pour faire court, je viens de voir trois excellents épisodes, mais vous le saviez surement.
:wink:

Timothy Oliphant reprendra le rôle de Raylan Givens dans une mini-série intitulée Justified: City Primeval.

Having left the hollers of Kentucky eight years ago, Raylan Givens now lives in Miami, a walking anachronism balancing his life as a U.S. Marshal and part-time father of a 14-year-old girl. His hair is grayer, his hat is dirtier, and the road in front of him is suddenly a lot shorter than the road behind.A chance encounter on a desolate Florida highway sends him to Detroit. There he crosses paths with Clement Mansell, aka The Oklahoma Wildman, a violent, sociopathic desperado who’s already slipped through the fingers of Detroit’s finest once and aims to do so again. Mansell’s lawyer, formidable Motor City native Carolyn Wilder, has every intention of representing her client, even as she finds herself caught in between cop and criminal, with her own game afoot as well.These three characters set out on a collision course in classic Elmore Leonard fashion, to see who makes it out of the City Primeval alive.

Sais-tu si Clyde Philipps sera le showrunner?

N’empêche que je suis heureux de revoir Raylan Givens sur le Game. Très heureux.

Je prends toujours mon pied à revoir cette série sur Polar+. Tout est dans la dégaine.

Hier, en matant pour la onzième fois, « Il était une fois dans l’Ouest », je me rends compte combien la figure de l’Harmonica, ses yeux, son chapeau, ses lèvres m’ont marqué. Le Cow-boy reste une belle figure.