KAAMELOTT (Alexandre Astier)

L’arlésienne a pris fin il y a quelques minutes.

Alexandre Astier a confirmé le tournage du premier film Kaamelott d’ici quelques jours. Direction l’Afrique du Nord pour le début

La sortie du film est prévu pour 2020

Pour rappel le film fait suite à la fin de la série qui voyait Lancelot et ses hommes traquer les chevaliers fidèles à Arthur. Ce dernier quand à lui a quitté le royaume et se retrouve dans la maison abandonnée de sa 1ère femme à Rome bien décidé a redevenir un héros.

Et ben. Je ne pensais pas que ça arriverait.
J’avoue que j’ai “peur” du résultat : Astier ne m’a jamais déçu, et me plaît même de plus en plus, mais Kaamelott a acquis depuis sa fin un statut complètement culte (grâce aux rediffusions à la suite, en masse), ce qui rend une suite, en plus sous un autre format, extrêmement “dangereuse”…

J’ai toujours peur de la transformation de saynètes en film. C’est rarement positif et bien souvent le film ne fait que juxtaposer des éléments sans vraiment les lier.
Faut juste espérer qu’il y arrive.

Enfin.

Dans le cas de Kaamelott on peut arguer que la transformation avait déjà progressivement commencé au cours de la série elle-même, avec l’aspect “saynètes” de plus en plus dilué au cours des dernières saisons.

C’est pas faux.

C’est quel mot que t’as pas compris Victor ?

Saynètes :wink:

Je suis aussi craintif quand au film mais plus par rapport au temps écoulé qui peut être fatal à la fois pour les concepteurs mais aussi pour les récepteurs. J’ai un peu la même sensation face à des retours tardifs tel Blues Brothers 2000, SOS Fantômes etc.

Ceci étant dit j’ai suffisamment confiance en Alexandre Astier pour ne pas saloper le boulot. Sur la forme, Kaamelott est en soit en série qui, tout du long des six saisons, va s’affranchir du format short-com demandé par M6 pour succéder à Caméra Café pour finir en tant que série “classique” en 9x52 minutes.

L’exemple le plus frappant est le livre V qui fut proposé sous trois montages différents et dont on voit que la forme de 9x52 minutes est celle pour lequel la saison est pensée. De fait, Astier est un perfectionniste qui ne veut pas refaire la même chose. Je ne sais pas si le film me plaira mais j’ai pas d’inquiétude quand au fait que ce ne sera pas une succession de sketches mais bien un véritable long-métrage.

(et il ne faut pas oublier que ce n’est pas son premier film)

2 news :

La date de sortie est avancée. Le film sortira le 29/07/20

Ho et puis tiens

Le teaser

Il fait bien plaisir ce pitit teaser. Chabat et d’autres sont de la partie, ça aussi, ça fait bien plaisir. :smiley:

Je me le repasse régulièrement depuis hier. :crazy_face:

On s’y attendait, le film est reporté à fin novembre.

Par contre…

« tourné en 70 mm »

mama

Plus de précision, justement, concernant le tournage à l’occasion de cette conférence

Tournage en Arri Alexa~65 et optiques Arri Prime~65 pour le long métrage « Kaamelot – Premier volet », d’Alexandre Astier, photographié par Jean-Marie Dreujou, AFC, qui, avec son assistante Amandine Hanse-Balssa, le DIT Nejib Boubaker, l’étalonneuse du film Aline Conan, le réalisateur, le directeur de production Henri Deneubourg, Natasza Chroscicki pour Arri France et Hagen Schönher, directeur technique adjoint Arri Rental Berlin, nous exposent les méthodes de production propres au tournage en 65~mm et les implications de ce choix de format.

Report du film à une date indéterminée.

Prévisible et iriste

Mais vu les conditions dans laquelle les salles doivent travailler actuellement c’est pas plus mal du point de vue de l’exploitation en salle du film

On peut par contre prendre ce communiqué dans plusieurs sens possibles à savoir que SND se réserve le droit de sortir le film d’abord en VOD puis en salles quand les conditions seront meilleures ou alors de reporter sine die la sortie du film tant que les salles de cinéma ne pourront pas faire le plein.
J’imagine que c’est plutôt la seconde solution mais on ne sait jamais.

Je crois que tu fais dire à ce communiqué plus de choses qu’il n’en est

En cette période incertaine et par rapport aux gérants de salles de cinéma je pense que chaque mot ou tournure de phrase compte.
Après effectivement j’y vois peut être trop de choses dans ce communiqué.

C’est à dire que ce genre de communiqué on en a déjà eu des centaines même bien avant le COVID.

Donc oui c’est sur-interpréter celui-ci que d’émettre des hypothèses quand à changement de mode de diffusion. Surtout en ne prenant pas en compte l’aspect légal et économique (qui possède ces droits ? Tu pars du principe que c’est SND ce qui n’est pas certain, sans compter tous les accords économique qui seraient chamboulé avec un telle changement) ou l’histoire de l’auteur.