KAIKEN - Jean-Christophe Grangé (Albin Michel)


(Fab) #1

http://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/557770_3696822708355_304615513_n.jpg

[quote]présentation de l’éditeur

*« - Un kaïken.

  • Tu sais à quoi ça sert ?
  • C est avec ce poignard que les femmes samouraïs se suicidaient. Elles se tranchaient la gorge… »

Olivier Passan de la Criminelle. Un solitaire fasciné par le Japon traditionnel, un samouraï des temps modernes, lancé dans la traque d un insaisissable criminel, « l Accoucheur », qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler le f tus.
Ce flic tourmenté, complexe, cherche à comprendre les raisons du naufrage de son couple : Naoko, sa femme japonaise, a demandé le divorce mais ils se sont entendus pour une garde alternée de leurs deux enfants. Cette vie de famille chaotique est au centre de l intrigue, qui joue des similitudes entre l histoire personnelle de Passan et celle du serial killer que l on est tenté de voir comme son double monstrueux. Mais le suicide de l Accoucheur ne résout rien et Passan devra aller jusqu à Tokyo rechercher la clé de l énigme…

Un thriller ambitieux, magnifiquement soutenu de bout en bout. Loin des clichés habituels, le Japon occupe une place prépondérante dans le déroulement d une intrigue imprévisible où Grangé confère à ses héros une surprenante densité psychologique.*[/quote]


(Fab) #2

et voila mon avis sur Kaiken:
c’est du Grangé avec ses habituels qualités et défauts à ceci près que,pour moi,les défauts sont en train de prendre le pas sur les qualités.
mêmes recettes,mêmes persos,mêmes fins bâclées ou expédiées.et pour ce Kaiken j’utilise le pluriel pour les fins car il y a 2 histoires et les 2 se terminent de manière abrupte.et pourtant la 1ère,celle opposant Passan à L’Accoucheur et même si elle sent le déjà vu,avait le mérite d’être vraiment prenante et puis elle est abandonnée en cours de route pour partir sur le Japon,le côté name dropping m’a un peu agacé d’ailleurs,et Naoko la femme de Passan.
malgré tout,cela reste correct


(artemus dada) #3

…] mêmes fins bâclées ou expédiées …]

C’est la raison qui m’a fait arrêter la lecture des bouquins de Jean-Christophe Grangé. Le dernier que j’ai lu c’est Le Serment des Limbes. Autant je trouvais ses idée de départ intéressantes, voire trés intéressantes, autant la fin (mais cela commençait toujours avant la fin proprement dite, forcément) était toujours décevante et comme tu le dis bâclée.

Dans mon souvenir, le seul des livres de cet auteur qui échappe à ce constat c’est son premier (qui est aussi celui que j’ai lu en premier) ; Le Vol des Cigognes.


(Fab) #4

pareil.c’est celui que j’ai lu en 1er et c’est aussi pour moi le seul,et même si d’autres de lui sont bons, qui échappe à ce constat