Kana annonce deux nouvelles licences pour la rentrée 2011

Plus une interview vidéo de la directrice éditoriale de Kana

[Lire la news sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/10695/kana-annonce-deux-nouvelles-licences-pour-la-rentree-2011.html)

Vraiment très peu de nouvelles séries intéressantes en ce moment …

Contrairement au post de Thomas, les séries proposées par Kana sont très intéressantes, et pour les avoir lues en scan (particulièrement Psyren et Kongoh Bancho), il est certain que je me jetterai dessus dès leurs sorties en France.

Faudrait éviter de s’arrêter aux premiers abords. C’est un bien mauvais défaut dans l’univers des mangas, car on peut souvent passer à côté de bonnes séries. :wink:

Tout à fait d’accord, moi de mon côté j’ai connu Akuma to love Song en scan, et je suis heureuse qui sont licencié en france. Un shojo avec un scénario encore jamais lu en france.

Dans ma shopping list direct :slight_smile:

Akuma to love song m’intéresse.
Sinon, juste derrière celle qui parle pour Kana, il y a One Piece publié par Glénat :stuck_out_tongue:

Je parle en général, Psyren m’intéresse, mais à part ça sur l’année qui arrive à part Toriko ou le nouveau GTO y a rien de bien folichon pour moi, peut-être aussi parce qu’on commence à avoir une grosse partie de ce qui se fait de bien

J’ai vraiment hâte de pouvoir enfin acheter Akuma to Love Song ! Ça fait quelques années que je la suis alors c’est une super nouvelle me concernant w

Franchement, depuis le début de l’année, y’a vraiment que dalle en licences intéressantes… pas seulement chez Kana, c’est pareil ailleurs.

M’enfin en réponse aux commentaires ci-dessus, quand Thomaba ou moi disons ça, c’est forcément personnel comme avis, on ne sous-entend pas que les séries en question soient mauvaises, simplement qu’elles ne nous intéressent pas (dans le sens “boaf, c’est pas ma tasse de thé ce genre d’histoire”. :wink:

Détrompe toi, il reste encore pas mal de séries intéressantes, en tout cas bien plus que celles qu’ont nous propose ces derniers temps, avis perso bien sûr. Je vois aucun éditeur tenter d’autres titres de l’auteur de Parasite (Historie et Heureka pour ne citer qu’eux), du Samura (quelques one shots), Giant killing (bonnes ventes au japon et c’est sur le foot, ça pourrait clairement marcher), la suite de Ki-itchi et bien d’autres titres qui ne me viennent pas à l’esprit sur le moment.

Je vous trouve bien pessimiste.

Si vous aimez pas ces nouvelles licences ont peu toujours cité, rien que pour le mois d’avril : Ares / Drifters / Superior Cross / Tsukihime

Ps: Je suis loin d’aimer les shojo mais je dois avouer qu’il a l’air intéressant (bon après mon avis vaut ce qu’il vaut, j’ai uniquement survoler le 1er tome)

Ares sort en juin et non en avril.
Et comme on parle d’Ares. Ca c’est une série à ne pas rater.

Concernant les séries intéressantes, suffit de chercher un peu et d’élargir sa lecture manga.
Parce que, je peux en citer pas mal des séries bonnes, sorties cette année.

Une chose, comment certains peuvent s’assurer que tel ou tel manga est mauvais et peu intéressant, sans l’avoir lu ou avoir pris connaissance de son réel contenu…
On juge ce qu’on peut juger. C’est pas en ayant lu qu’un synopsis ou en ayant vu quelques images qu’on peut se permettre de faire une critique. Du moins, si on veut être un minimum crédible.

A priori, personne ne vient dire que ces titres sont mauvais, ils viennent juste dire que, au premier abord, les nouveautés proposées ne les intéressent pas. Ils en ont le droit je pense… Après, les synopsis sont rarement originaux et se ressemblent tous beaucoup, et on est tous d’accord pour dire que c’est la façon dont est traité un thème qui détermine la qualité de la série.

Mais je te rejoins sur les “série intéressantes” : rien que parmi celles sorties en France, que ce soit cette année ou les années précédentes, il y a très largement de quoi avoir de la lecture pour une année complète. Mais il faut pour cela faire soi-même la démarche de s’intéresser aux titres “confidentiels”, ce qui est encore trop rarement fait (je parle en règle générale, je ne vise personne en particulier)

Bonne nouvelle pour Akuma to love song. Je n’ai pas lu les scans mais ayant vu une très bonne critique dessus je vais surement me jetter dessus ^^

Je pense que Kana devrait faire un peu plus dans la diversité justement. En effet je trouve que leurs shonen ou leurs shojo sont trop ressemblant et reste dans la même logique. L’édition devrait chercher à s’approprier un nouveau publique, plus mûre, que celui très très jeune qu’elle possède déjà. Le parfait exemple, Christel Hoolans le dit, serait Hotaru un josei.

Je fais toujours attention lors de mes achats avec cette édition car il me semble qu’elle soit rester dans le stéréotype que les mangas sont pour les mômes… Cet interview n’a que renforcé mon impression. La directrice éditoriale présente avec un ton moqueur et gêné ses nouvelles séries concernant des shonen de baston ou un shojo où la protagoniste est une fille ignorante en matière d’amour. Cela accentue l’idée de stéréotype, chose débile alors que elle même affirme que les générations touchées par la culture nippone commencent en 80.

Voila; une mauvaise communication de la part de Kana je trouve.

ça me fait penser que je suis en retard sur Historie…

Même s’il est vrai que la diversité n’est pas leur fort (mais ils ne sont pas les seuls), je pourrais citer les Ishinomori, Le samouraï bambou ou Pluto en contre-exemples…

Tori.

Kana, c’est aussi les collections Made In et Sensei… et là, nous sommes très loin des shojo/shonen de base. Après, il est vrai qu’il est dommage que Kana n’en fasse pas plus de pub, mais leur catalogue est nettement plus varié que certains le pensent.

Psyren, désolé, mais c’est très surfait, à partir de quelques tomes on s’ennuie sévère !
Arès par contre, j’en attends un peu plus, faut voir ce que ça donne niveau trad et édition parce que j’ai trouvé ça très brouillon en scan.

[quote=“Kino.”]Je pense que Kana devrait faire un peu plus dans la diversité justement. En effet je trouve que leurs shonen ou leurs shojo sont trop ressemblant et reste dans la même logique. L’édition devrait chercher à s’approprier un nouveau publique, plus mûre, que celui très très jeune qu’elle possède déjà. Le parfait exemple, Christel Hoolans le dit, serait Hotaru un josei.

Je fais toujours attention lors de mes achats avec cette édition car il me semble qu’elle soit rester dans le stéréotype que les mangas sont pour les mômes… Cet interview n’a que renforcé mon impression. La directrice éditoriale présente avec un ton moqueur et gêné ses nouvelles séries concernant des shonen de baston ou un shojo où la protagoniste est une fille ignorante en matière d’amour. Cela accentue l’idée de stéréotype, chose débile alors que elle même affirme que les générations touchées par la culture nippone commencent en 80.

Voila; une mauvaise communication de la part de Kana je trouve.[/quote]

Il faut penser que plus une série est originale, bien que de qualité, plus les chances sont grandes que le public la boude. C’est un risque de la publier. D’ailleurs, Christel Hoolans dit dans l’interview que, maintenant qu’ils sont plus stable, ils essayent de nouvelles choses, cibler un autre public. Et ce ne doit pas être aisé.
Alors oui, beaucoup de séries peuvent avoir des développements assez proches chez Kana, mais c’était un choix pour continuer avec le public acquis, et ça a marché, maintenant qu’ils ont ce public, ils peuvent tenter de le diversifier.

Il y a un autre Josei dans leur collection que je trouve très bien, c’est Professeur Eiji, le synopsis peut amener à dire: “encore une série dans un lycée avec un professeur qui va aider ses élèves”; et bien, l’histoire est bien plus sérieuse que d’autres mangas ayant le même thème, et c’est un titre de qualité.
Et un shonen qui changent un peu de leurs “habitudes” éditoriales je trouve, c’est Deadman Wonderland.