KANG LE CONQUERANT (Collin Kelly, Jackson Lanzing / Carlos Magno)

Kang le conquérant

Qui est Kang ? Il a été un conquérant, un pharaon, un vilain, un seigneur de l’espace et même, en de rares occasions, un héros. Mais à travers l’infinité de lignes temporelles, une constante semble demeurer : le temps n’a pas d’importance pour Kang. Il se pourrait pourtant qu’il soit malgré tout piégé dans son propre cycle éternel, un cycle qui pourrait expliquer l’énigme que représente Kang ! À l’issue de la première saison de Loki, le frère de Thor a fait la rencontre de « Celui qui demeure », ce qui marque la première apparition de Kang dans le Marvel Cinematic Universe. On sait d’ores et déjà qu’il jouera un rôle important dans les prochains films Marvel, le temps est donc venu de mieux faire connaissance !

  • Éditeur ‏ : ‎ Panini (27 avril 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 128 pages
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 979-1039106658

Le dessinateur est un petit fillot de Charlemagne ?

1 « J'aime »

Comme toi ou moi.

Mais c’est vrai que, parfois, les parents manquent de discernement quand ils choisissent le prénom de leur enfant… Parmi mes clients, j’ai un Christophe Colomb, par exemple (bon, j’en ai aussi un dont le deuxième prénom est Pikachu).

Tori.

Quel coureur de jupons ce Charlemagne.

On a pas une administration censée interdire ça ? Oo

Des parents qui s’appelaient Moy ont prénommé leurs filles Aimée et Désirée.

j’ai un client qui s’appelle Spok.

Les procédures sont assez longues… Et comme, en plus, il ne s’agit pas du premier prénom…

Je connais aussi une fille dont le deuxième prénom est Anisette !

Tori.

Vous ne ferez jamais pire que le nom qu’on donné mes connards de beaux-parents à ma femme

Grogorett

La demande de changement de prénom a été extrêmement rapide par les services.

Y a de ces rognures …

Diable ! Mais comment peut on inventer un prénom pareil ?

C etait un deuxième prénom ?

Non c’était bien le premier prénom.

La légende dit que ma belle-mère a écrit le prénom sur un papier après la naissance de ma femme pour mon beau-père quand il irait faire la déclaration de naissance et qu’il s’est planté à la mairie. A priori le vrai prénom devait être Goreti*. Enfin bon si cela se trouve le beau-père devait être bourré ou s’en foutre (ou les deux) et l’employé de mairie devait se dire que ça devait être un nom usuel chez ces étrangers.

*A priori nom d’une sainte italienne qui a subi un viol à onze ans et a pardonné à son agresseur. Ce qui est assez logique/glauque au vu de l’histoire familiale de ma belle-famille de connard.

Heureusement qu’elle a pu le changer. Elle n’a pas choisi « bienheureuse » au moins ?

En fait quasiment dès le départ ils ont utilisé son deuxième prénom, Suzy. Donc va comprendre l’idée du premier prénom. Elle l’utilise pour toutes ses démarches mais cela a donné lieu à des drôles de moment comme pour le mariage à la mairie avec l’officier d’etat civil qui butte sur le prénom. Elle a fait une demande pour effacer ce prénom et garder officiellement le deuxième il y a quelques années (cela s’inscrit dans une démarche de rupture totale avec sa famille) et cela s’est fait vite et tous les employés de mairie qui ont traité le dossier ont halluciné du truc.

Bah tu lui diras que Suzy c’est très beau (surtout en comparaison de l’autre)

Et bah.