KARMEN (Guillem March)

KARMEN

Il arrive qu’on se suicide sur un malentendu. C’est l’heure du rapport : un « code rouge » pour Karmen. À Palma de Majorque, la jeune femme avec ses cheveux roses et ses taches de rousseur, habillée d’une combinaison noire de squelette pénètre dans l’appartement d’une coloc étudiante. Elle se rend tout droit à la salle de bain où Catalina s’est taillé les veines. Dans l’instant suspendu entre la vie et la mort, l’introspection commence pour la jeune fille et son chagrin d’amour, emportée dans une narration fantastique qui jongle en mises à distances et dimensions parallèles.

  • PARUTION LE 07/02/2020
  • Genre : Drame
  • Collection : Dupuis « Grand Public »
  • Age du lectorat : 15+
  • Etat de la série : En cours
  • Album cartonné - 160 pages en couleurs
  • Hauteur : 310 mm / Largeur : 237 mm
  • ISBN: 9791034733514
  • PVP : 23.00EUR

Lu hier soir, si le pitch est hyper intéressant, le développement l’est un peu moins, il y a des passages intéressant, mais on est vraiment sur un amour tragique, je dois admettre que du coup ça ne m’a pas vraiment touché et pourtant j’avais envie d’y croire car j’aime beaucoup March.

Par contre c’est magnifique. J’aime déjà beaucoup son travail sur catwoman ou ses autres comics en général, mais là il a pris son temps et c’est une pure bombe graphique. Un régal pour les yeux, un travail de fou avec énormément de dessin de ville qui prend une vrai part dans le récit graphique bien qu’elle ne fasse pas partie de la narration (je sais pas si je suis compréhensible ?).

Du coup une petite déception, car avec un bon traitement il y avait un très beau titre à tous les niveaux.