Kenichi passe en format double

L'important c'est que la série ne s'arrête pas...

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/25842/kenichi-passe-en-format-double.html)

L’expression “c’est mieux que rien” prend tout son sens

un moindre mal pour les fans en effet :^) faut saluer l’initiative de kurokawa

Je ne suis pas le manga mais en effet, mieux vaut cela et une fin qu’un arrêt de commercialisation. :slight_smile:

Dommage pour les jaquettes mais heureux d’être certain d’avoir la fin :slight_smile:

Est-ce qu’ils publient les derniers tomes en double ? Ou ils font ça depuis le début de la série ?

Même question que mickamick, est-ce qu’ils refont la série en double comme beaucoup d’autre manga ou on va vraiment devoirs continuer la série en format double?
Honnêtement j’aime beaucoup cette série et je suis déjà content qu’elle ne soit pas annulé mais faut dire que ça va faire un peu tâche sur l’étagère ^^"

juste les tomes restants comme c’est dit dans la news, et dans le message de kurokawa, nulle part ils parlent d’une réimpression des anciens tomes en version double ou même de refaire la série toute la série en double volume, ce qui parait logique si la série est en difficulté et que sortir la fin en double tomes est le derniers recours, c’est pas pour lancer des réimpressions ou une nouvelle édition en double tome pour l’intégrale de la série après, ça sent plutôt l’arret de commercialisation assez rapidement une fois qu’ils auront fini de publier la série…

Je me demande pour le coup si cette série vaut le coup, je n’aimerai pas me rater une bonne série (foutu syndrome de “fin de commercialisation” haha)

Merci pour la new, comme je le disais dans les petits commentaires de la série, mieux vaut ça que se soit stoppé net, vu que c’est une de mes séries favorites, j’aurais été dégouté de pas avoir la fin :slight_smile:

Derelict: ok donc c’est bien ce que j’avais compris de base, ben dommage tout de même car ça risque bien de faire tâche dans la collection ^^

Yoshi65000: honnêtement cette série est bonne et vraiment très drôle mais elle n’a clairement pas été très mise en avant. Le seul vrai point négatif que je pourrais apporter à ce manga est malheureusement cette grosse envie de déshabiller les filles (limite parfois certaines sont plus souvent déshabillées qu’autre chose dans un tome xD).

Désolée, je vais être honnête : je ne vais, certainement pas, commencer une série… après une telle annonce!!!

Je n’aime pas du tout les tomes doubles (et, encore moins triple, logiquement).

Non, seulement “ça” dépareille la série ; mais, d’autres à côté…!!..
MAIS, il y a - aussi - le problème de lecture avec un volume-double ; prise en main peu agréable, etc.
Ah, et “perte d’une couverture” par “volume double”…

Bref, il faudrait trouver une solution (autre que volume double/double et demi/triple)…

Merci de l’avis Zelisma,je vais me laissé convaincre ‘3’/

Forcément, si tu lis exclusivement des bouquins de moins de 200 pages, je comprends que tu trouves cela inconfortable…

C’est mieux de perdre toute le reste de la série en arrêtant la publication ?

Non, cette solution représente le meilleur compromis possible pour un éditeur comme pour le lecteur pour une série longue de base: Baisse du prix de fabrication pour l’éditeur sans augmentation (et même baisse) du prix pour le lecteur, augmentation du rythme de parution ce qui permet à l’éditeur de se “débarrasser” du titre dans son planning et tout lecteur aime voir une série qu’il apprécie sortir plus vite.

Cette année, j’ai eu l’équivalent de dix tomes de “Dream Team” en volumes doubles, sans baisse de qualité d’édition et avec une baisse de prix non négligeable (10 euros pour un volume double contre 14 pour deux tomes). J’en suis ravie, de voir une série que j’adore sortir à un rythme soutenu et bénéficier toujours du même soin parce que Glénat a opté pour cette option.

Kenichi est beaucoup trop ecchi pour moi, surtout dans sa deuxième partie, donc l’avenir de la série m’est complètement indifférent, mais la solution proposée par Kurokawa est la plus satisfaisante aussi bien au niveau économique que du respect du lectorat, il n’y a pas de discussion à avoir là-dessus. L’esthétique est accessoire quand on se traîne un tel boulet dans sa collection, et l’éditeur comme le lecteur qui aime vraiment la série sont prêts à faire des sacrifices dans ces cas-là. Le but n’est pas non plus de relancer la série dans tous les cas, mais de la terminer, ce qui part d’une intention très différente. Kurokawa ne veut pas recruter de nouveaux lecteurs, juste en finir avec une perte économique sans heurter ses relations avec les éditeurs japonais et son lectorat. Donc volumes doubles = solution idéale, c’est aussi simple que cela.

@Therru : ton idéal est très loin… du mieux .
J’espère n’être pas la seule d’être de cet avis.
Quoique, même si, je maintiens ce que j’ai écrit.

Aux éditeurs de trouver des solutions.

Ah, et je lis des livres qui sont grands et ont plus de “200 pages”. Merci.

Quelques pistes, pour les éditeurs qui semblent pas avoir beaucoup d’idées (ni les acheteurs semblant être satisfaits… d’acheter n’importe quoi, sous n’importe quelles formes et conditions) : demandé de précommander les tomes restants, avec engagements de paiement ou paiement de suite en parti ou entièrement…

Le plus souvent, les 2 couvertures sont présentes (la 2ème fait office de 4ème de couverture).

Par contre, on perd quand même le “mot de l’auteur”, mais perso, j’achète un manga pour le manga lui-même, et pas pour sa couverture ou pour savoir que l’auteur a bouffé des nouilles avec son chat sur les genoux en dessinant son manga…

C’est sûr que c’est (un peu) moins agréable à prendre en mains, mais ça reste LA meilleure alternative à l’arrêt de la série. Je préfère nettement ce très faible désagrément à un rythme fortement ralenti ou à un arrêt pur et simple.

S’il faut en passer par un tome double, voire triple (et pourquoi pas sur du papier jauni et sans jaquette), pour pouvoir continuer à lire une série dans de bonnes conditions (cest-à-dire en ayant plus d’un tome tous les ans ou tous les 6 mois), je dis OUI.

Au final, le dépareillement de la série dans l’étagère, c’est juste un caprice d’enfant gâté (et puis, sérieux, elle est pas “dépareillée” dans votre étagère, la série à laquelle il manquerait purement et simplement une dizaine de tomes ?).

Mais c’est ce que Kurokawa a fait, non ?

Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi tu trouves cela inconfortable. Le format ne change pas, il y a seulement plus de pages, la prise en main est relativement la même. Il faut arrêter avec ce mythe idiot qu’un gros bouquin est plus difficile à lire en format poche. C’est le format et pas tant le nombre de pages qui peut causer moins de “confort” en déplacement, qui n’est jamais le meilleur endroit pour lire un bouquin dans tous les cas. Une BD franco-belge de 60 pages est plus difficile à lire au lit qu’un roman format poche de 400 pages.

Ne pas savoir s’adapter alors que des problèmes concrets et des solutions pratiques à ceux-ci te sont présentés peut représenter un obstacle dans la vie, tu sais.

Entièrement irréalisable pour une série en cours et pour un éditeur comme Kurokawa qui n’a pas de système de distribution interne. Déjà, le lecteur moyen de Kenichi (souvent jeune) n’a pas beaucoup de moyens et n’est sûrement pas prêt à mettre la totalité de la somme en avance pour une série qu’il ne verra pas avant un moment (déjà que beaucoup ne commandent pas un titre disponible à leur libraire quand il ne l’a pas en stock…). Ensuite, si la demande via cette solution n’est pas assez forte, Kurokawa annulera simplement la série. Enfin, comment et quand est-ce que Kurokawa livrera les tomes ? Au fur et à mesure aux lecteurs qui ont souscrit, en une seule fois ? Est-ce que ça veut dire que Kurokawa doit imprimer tous les tomes restants en une fois, mobilisé toutes ses ressources pour peut-être 200 personnes (estimation très à la haute) qui auront souscrit à cette idée ? Ils l’enverront ensuite par la poste ? Par les libraires ? Que se passe-il si quelqu’un souhaite annuler ? Quid des frais de port ? Toute cette logistique est inimaginable pour une boîte dont le modèle économique n’est pas du tout fondée sur ce principe.

Je vois 1000 problèmes logistiques avec ta solution. L’édition de Kenichi est basée sur le modèle traditionnel, elle doit se terminer sur le modèle traditionnel. Ce n’est pas un dlc dans un jeu vidéo ou un season pass…
L’abonnement, ça ne fonctionne que pour les séries courtes et si le système a été pensé ainsi dès le départ, avec des boîtes dont le modèle économique est basé sur ce principe…

Du calme Messieurs, chacun est libre d’aimer ou non la solution proposé par Kurokawa. Et à ce que je sache rien n’interdit d’exprimer son opinion sur le site de Mangas Sanctuary.
Ce que moi je trouve idiot c’est de vouloir absolument changer les gens, chacun a ses convictions et les appliques point final.

Concernant mon avis (que tout le monde s’en fiche mais je vais mettre mon grain de sel parce-que j’ai 2h à tué) :

  1. Je suis pour la solution de Kurokawa, Soleil a fais la même avec Higanjima. Je préfère une série finis a une série abandonné. Pas mal de gens ici connaisse mon aversion pour le système proposé par Paninul.

  2. Certes je préfère les séries bien homogène, je peux vous assurer que quand vous mettez des mangas sur tout un pan de mur des qu’il y a un volume double dans une série de volume simple sa se voit.
    Au même tarif que certains volume d’Ah my Godess ! qui sont pourtant des volumes simple se voient directement car ils contiennent plus de page que les autres.
    Il y a aussi le système de fresque sur la tranche de la couverture, est ce que Kurokawa continuera à mettre un personnage ou deux personnages ???
    De plus je ne m’estime pas être un enfant gâté juste parce que j’aime avoir une belle collection. Pour moi le manga est une passion et je m’estime être plus collectionneur que lecteur même si je prend beaucoup de plaisir à lire mes mangas.

  3. Ce qui me gène dans la solution de Kurokawa c’est le retrait de la jacket, on vas perdre les dessins à l’intérieur de la jacket. Certaine personne n’ont peux être pas remarqué mais depuis le volume 4 (de la saison 1) il y a des dessins plutôt echii de l’auteur à l’intérieur des jackets.
    J’espère qu’elle seront présent dans les volumes doubles.

  4. Le prix, à la base le prix n’est pas trop un problème, après tout j’achète bien du Paninul >< . Mais la j’ai l’impression d’avoir un produit de bien moindre qualité au même prix. C’est peux être que moi mais sa me fais bizarre, l’impression de me faire arnaqué :s .

  5. Je ne suis pas un spécialiste du système d’abonnement mais il me semble que IDP utilise se système financier et je crois que sa marche plutôt bien pour eux.

En conclusions : Je continuerais à acheter les volumes doubles de kurokawa car se qui est pire qu’une série dépareillé c’est une série abandonné. En tant qu’acheteur chez les maison d’éditions 12BIS, Ankama, Tokebi, Samji, Kwari, Booken, Paninul je peux vous assuré que sa fais mal au coeur …

Panini, si tu nous lis, fais en de même avec tes series a l’abandon (Sidooh, Red Eyes, Whistle and co…)

[quote=“chris936”]

Le plus souvent, les 2 couvertures sont présentes (la 2ème fait office de 4ème de couverture).

Par contre, on perd quand même le “mot de l’auteur”[/quote]

Même pas sûr : si la couverture a un rabat, on peut placer le mot de l’auteur.

De même, si Kurokawa opte pour une couverture plutôt brillante, l’aspect dans la bibliothèque peut être discret.

Voilà qui résume bien le tout.

N’oublions pas que Kurokawa ne fait certainement pas ça de gaîté de cœur !
Reste le prix : ils auraient peut être pu faire un petit effort, et le vendre à 12,50€ ou 12,90€… L’effort aurait été petit de leur part, et ça aurait probablement fait passer la pilule un peu plus facilement.

Tori.