KIND OF BLACK - Samuel Sutra (éditions Flamant Noir)

[quote]présentation de l’éditeur:
Paris, rue Saint-Benoît, il y a quelques années. Ce soir-là, le Night Tavern affiche complet. Ce temple parisien du jazz, club incontournable où les plus grands se sont déjà produits, annonce un concert étonnant. Sarah Davis, diva incontestée du milieu et star montante d’un important label américain, vient se produire avec Stan Meursault, l’un des pianistes virtuoses les plus doués de sa génération. L’affiche est idéale et le moment suffisamment rare pour attirer la presse. Tout le monde s’attend à une soirée exceptionnelle. Personne ne sera déçu. Sarah Davis ne sait pas encore qu’elle vient en France pour la dernière fois, et qu’elle ne chantera plus jamais. Le Night Tavern sera le dernier club où elle aura été vue vivante. Stan Meursault ne sait pas, lui, qu’il va rencontrer son admirateur le plus inattendu : le flic chargé de l’enquête. Ensemble, ils lèveront le voile sur ce meurtre étonnant. Et cette affaire leur rappellera que si le jazz est une musique improvisée, certaines fins sont écrites d’avance…[/quote]

“Tu ne veux pas me faire écouter du Jazz,dis? Du Jazz qui me ferait aimer le Jazz?” Lire Kind of Black c’est déjà lire du Jazz qui fait aimer le Jazz.
L’histoire,bien qu’un poil courte, est assez dense et riche de beaux personnages et de belles rencontres notamment celle de Stan le musicien et de Jacques le flic (que j’espère retrouver un de ces jours).
Une écriture fluide au service d’une enquête finalement assez classique mais bien racontée et qui accroche le lecteur avec son ambiance et son atmosphère.
Une magnifique déclaration d’amour et un final chargé d’émotions.