KING IN BLACK : SYMBIOTE SPIDER-MAN #1 (Peter David / Greg Land)

Le scénariste Peter David et le dessinateur Greg Land reforment leur duo pour une troisième mini-série Symbiote Spider-Man (suite d’aventures se déroulant dans le passé, à l’époque du costume noir de Spidey) qui servira de préquelle à la saga King in Black de Donny Cates et Ryan Stegman.

Le #1 sortira le 18 novembre.

Ah bah s’il y a Black Knight…

Héhé…

Jim

Cebulski avait annoncé que Black Knight serait « présent » en 2020, après l’annonce du casting de Kit Harington pour Eternals, et force est de constater qu’il a raison.
Apparition fin 2019 dans Punisher Kill Krew, présence dans Empyre : Avengers, intégration des Savage Avengers, présence dans King In Black : Symbiote Spider-Man…
Le personnage n’a pas eu autant depuis longtemps !

bon après sont elles pertinentes ?

On ne peut pas tout avoir. :slight_smile:
Punisher Kill Krew est un récit sympathique, mais où Black Knight est complètement secondaire et mal dialogué. Gerry Duggan lui donne un vocabulaire châtié que Dane n’a pas.
Empyre : Avengers est rempli d’Avengers, mais les quelques dialogues de Dane sont bons, les meilleurs depuis longtemps.
A voir maintenant Savage Avengers, avec le même Duggan, et ici, mais j’espère que Peter David conserve de beaux restes.

Je reste persuadé, aussi, que Marvel va lancer un nouveau comis sur les Eternels, avec certainement le retour de la romance Dane/Circé.

J’en viens à me demander de plus en plus si la séquence avec les Éternels dans Avengers est une commande éditoriale (faire le sale boulot pour mieux permettre aux scénaristes suivants de les réinventer à l’aune de leur film).

La séquence dans Avengers ? Laquelle ?
Je ne m’en souviens que dans Guardians of the Galaxy (V1), quand le Collectionneur explique (clairement) les Pierres.

Celle-là (le massacre en hors-champ) :

Résumé

c’est possible.

Haha, j’étais dans le MCU, moi. :smiley: :stuck_out_tongue:
Oui, clairement, je pense que ce passage vise à « liquider » les Eternels, pour permettre une « renaissance », sûrement avec des changements de sexe correspondants au futur film.

Il a raison ou il a donné des consignes ?

Ouais, et après, ils vont remplacer les Inhumains qui devaient remplacer les X-Men ?
#letrollestpresqueenvacanes

La preuve : même pas capable de taper ses hashtags correctement.

Jim

Si tu savais … il a fallu que je me concentre pour essayer d’écrire sans espace … il a fallu que j’oublie un C

SYMBIOTE SPIDER-MAN: KING IN BLACK #1 (OF 5)

  • Peter David (W) • GREG LAND (A/C)
  • VARIANT COVER BY GEOFF SHAW
  • VARIANT COVER BY KHARY RANDOLPH
  • VARIANT COVER BY SUPERLOG
  • VARIANT COVER BY ALEX SAVIUK
  • BLACK BLANK VARIANT COVER ALSO AVAILABLE
  • Knull, the KING IN BLACK, has set his sights on Earth – but as avid Marvelites already know, his hand has been at work at the edge of the Marvel Universe for years! IN THIS SERIES, witness one of Knull’s earliest attempts at birthing life from the darkness of non-creation! From superstar creators PETER DAVID and GREG LAND comes a titanic tie-in tale to this year’s winter epic KING IN BLACK!
  • 40 PGS. /Rated T+ …$4.99

Kang. Uatu. Le Black Knight. Peter David. Là, je crois que je vais définitivement y jeter un coup d’œil.

Jim

Bon, on ne va pas se mentir : je ne suis venu sur ce titre que parce que Black Knight s’y trouve, hein.
J’ai suivi de loin les précédentes mini-séries, où Marvel « case » Peter David, scénariste légendaire qui a longtemps oeuvré sur des séries dérivées Spider-Man (comme Spider-Man 2099) ou X-Factor. L’éditeur cantonne l’auteur à des mini-séries « Symbiote Spider-Man », pour enrichir le passé de l’Araignée lorsqu’il portait le costume noir, afin de jouer sur la nostalgie des lecteurs. Bon, Greg Land lui est associé, et c’est aussi un peu un placard pour le dessinateur.
C’est triste, en soi, que Peter David soit abandonné à de telles mini-séries, mais… il a au moins encore un job, au fond. Et il faut avouer qu’il le fait sérieusement, même s’il ne brille pas.
Peter David multiplie en effet les « surprises » ici. Alors que la mini-série doit faire le lien avec l’événement King in Black, où Knull le dieu des symbiotes va attaquer la Terre, comment raconter ça alors que cela se passe… dans le passé ? David est malin, il utilise un symbiote (« Mister E ») qui veut attaquer et modifier le Temps par un procédé encore inconnu ; et Peter David appelle ainsi Kang, voyageur temporel, pour sûrement rendre ça fluide plus tard. Il les accompagne du Gardien Uatu, de Peter en costume noir, et donc de Black Knight… qui n’apparait que sur deux planches.
Bon, tout ça se lit bien. Les bulles de pensée font « bizarre », car on n’est plus habitués à en voir, mais Peter David sait bien les écrire et tout passe bien. Il est agréable de retrouver cette époque, le scénario est surprenant mais efficace, et Greg Land me semble un rien moins figé que d’habitude dans ses planches.

Une mini-série prétexte et alimentaire, avec un Black Knight pour surfer sur le futur film Eternals ; pas grave.
Ca se lit bien, et c’est déjà une bonne chose.