Kobato - Manga

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

j’avoue que j’ai été un peu décontenancée par la teneur de ce premier volume, pourtant la fin me fait penser que l’on va vite rentrer dans le vif du sujet ausecond volume!
J’ai trouvé pour ma part la mise en place originale et assez inhabituelle pour du clamp.
Pour le moment je lui mettrais un 6,5/10, car la fin rend alléchant la suite de l’histoire. :wink:

je vais sûrement en faire une critique, en tant que fan de clamp et pouvant analyser le contenu à fond ayant lu toutes les oeuvres de clamp, car par certains point je ne suis pas d’accord avec toi, surtout concernant le scénar et le graphisme. :wink:

Pour ma part j’ai adoré ce premier tome d’une série qui a mon avis va devenir bien vite très interresante.
Le premier tome démarre doucement mais avec comme toujours une qualité de dessin magnifique particulierement axé sur l’aspect shojo (ou alors il n’y a que moi qui l’ai remarqué ? XD), des petites intrigues comme pourquoi Kobato ne peut pas enlever son chapeau et qui sont vraiment le fameux Ioryogi et “Dobato” (XD),etc…
Je pense que le prochain tome sera meilleur en rentrant directement dans le vif du sujet comme le dit si bien Opaline :wink:
Bref un coup de coeur bien sympathique pour moi =D

J’ai vraiment A-DO-RE ce premier tome ! Enfin du retour à un bon vieux shôjo, quelque part entre Card Captor Sakura et Wish… ouf ! On se sent léger, l’humour glisse tout seul et y retrouve la touche typique de clamp (l’alcool, les allusions graveleuses mais si drôles, etc). Le graphisme est magnifique et la mise en page extrêmement soignée, avec des planches tout simplement magnifiques à contempler dans l’ensemble ; et de plus c’est une excellente surprise de retrouver autant de cross-over ! Je ne m’y attendais pas et j’ai trouvé ça génial, indiscutablement, j’adore ! Le scénario quant à lui regorge déjà d’une pétée de mystères et de questions en suspens, de nombreuses pistes sont données sur lesquelles on s’interroge… que de secrets ! Et pour ma part j’adore que l’incipit soit soignée et occupe tout le premier tome, je n’aime pas du tout quand tous les enjeux sont posés dès le premier chapitre, et c’est aussi pour ça que j’aime autant Clamp. J’espère sincèrement que ce manga sera court, d’après le style reconnaissable de Clamp je suis presque sûre qu’il sera court, j’espère ne pas me tromper >.<

Tout comme Opaline, je trouve ce tome un peu décevant au niveau du contenu…tout simplement parce que c’est du CLAMP et que j’attends toujours beaucoup de cet auteur en particulier. Mais à part le contenu, faible en “action”, j’ai trouvé que c’était très doux; que ce soit au niveau dessin (toujours aussi beau) ou au niveau de l’histoire. Revoir les personnages de Chobits ne me dérange pas particulièrement, même si j’ai l’impression de me retrouver dans l’autre manga tellement Kobato est naïve comme Chii.
Cependant, le fait qu’elle ait enfin sa petite bouteille permettra certainement de faire un grand pas en avant dans l’histoire et de rendre le tome 2 plus intéressant. C’est du CLAMP, espérons mieux! =)

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Un second tome assez différent du premier, mais qui sent toujours aussi bon la fraîcheur, le dynamisme et la bonne humeur. J’aurais vraiment envie de connaître une fille comme Kobato, je suis certaine que j’aurais beaucoup à gagner à sa compagnie ! Enfin bref…
On en apprend plus sur la crèche. L’histoire est plus fluide, elle contient un poil moins de mystères mais en contrepartie, dévoile lentement les secrets dissimulés par les différents personnages.
Kobato ne sera pas l’oeuvre phrase de Clamp, mais replonger dans la fraîcheur que sait également faire le studio est un vrai régal.

tout à fait d’accord. ça me rappelle avec plaisir un Wish (comme dit dans ma critique) ou encore j’aime ce que j’aime.

plutôt Wish… c’est vrai que la ressemblance est très forte, entre le petit démon pour l’asticoter et le beau mâle un peu mystérieux et cassant :mrgreen: pis le ton, quoi, ce côté innocent plein de punch !

ah ça le petit toutou a bien du caractère! et je suis bien contente de retrouver une nouvelle petite mascotte, elles sont douées pour ça les coquines! :mrgreen:

un vrai petit bonheur ^^ j’aime beaucoup ce mangas, enfin j’adore tous les mangas clamp. malheureusement je n’ais pas lu wish alors je ne peux pas comparer .u_u .

J’avais aussi pensé à la référence à Wish pour le premier tome.

Ma foi contente que la suite soit aussi bonne, ça ne peut que me donner envie de m’y plonger. Merci pour ta critique Opa. =)

Je vais aller un peu à contre-courant de vous toutes mesdemoiselles, mais ce second tome de Kobato n’est pour moi qu’un chouïa supérieur au premier volume. Un petit 6/10 donc, qui lorgne vers le 5 du premier tome.

Personnellement, le caractère ultra-nunuche de Kobato me tape sur le système. Et comme les CLAMP décident d’en rajouter encore et encore sur sa maladresse désormais légendaire (je n’ai pas compté le nombre de fois où la jeune fille est tombée dans ce tome mais on dépasse allègrement la dizaine, avec à chaque fois la même réaction de la part de Ioryogi : Dobatooooo !!). Et quand, en plus, le dessin use et abuse du SD à tout bout de champ, impossible de prendre au sérieux le titre… Quant aux “mystères” et au côté “brut” du monde, on en voit pour l’instant pas vraiment la couleur… On sent que le titre pourrait être plus grave (après tout Kobato est la pour recueillir la peine des gens - au passage, il est impossible de l’oublier puisque l’on a pratiquement le droit au même couplet à chaque nouveau chapitre :confused: ), mais pour l’instant tout cela reste très gentillet et l’univers conserve toujours autant cette touche niaise et enfantine.

Lorsque l’on sait, en plus, que le 4ème volume n’est pas encore annoncé au Japon, il est clair qu’il va falloir s’armer de patience pour voir l’évolution que prendra ce titre et surtout s’il sera plus “rude” que ce qu’il est actuellement. Pour l’instant, le titre est à réservé aux fans du studio et aux amateurs d’univers bisounours. Un manga idéal pour les petites filles en somme… :mrgreen:

Tu ne vas pas à contre courant de nous Ivan Isaak ; nous sommes tous d’accord sur le fait que ce manga est frais, dynamique et innocent, et ce depuis le premier tome. Sauf que tu y vois un défaut et nous une qualité, ça ne change rien au constat ^^
Toutes les séries ne sont pas faites pour être sérieuses ou dramatiques, le monde serait bien triste sinon :wink: Et honnêtement je pense pas qu’il faille s’attendre à un revirement dans celle là, ce n’est pas du tout son esprit.

Sherryn a bien résumé le fond de ma pensée. Je pense que tu n’es pas dans ton univers manganesque et du coup, forcément là où on l’on trouve des qualités cela te donne des défauts, je serais toi je n’irais pas plus loin dans la lecture, car connaissant ce type d’oeuvre chez Clamp , tu ne pourras pas accrocher à la suite. :wink:

Tout comme le premier tome, j’ai particulierement aimé celui-ci.
L’histoire se situe enfin en un point précis, et on découvre un peu plus l’univers que nous offres les Clamp =)
Personnellement j’ai trouvé également un tout petit peu exagéré le nombre de fois ou Ioryogi l’appèle Dobato et où elle tombe. Et une seule fois j’ai trouvé que le SD n’était pas une bonne idée car il coupait le sérieux de la scène.
Malgré sa je considère déjà Kobato comme une de mes séries préférée chez les Clamp, j’aime beaucoups leur Shojo et en particulier dans le cas présent Kobato =D
J’ai adoré les remarques de Fujimoto également XD

Sinon autre point que j’adore, les dessins je les trouve trop beau -

Vivement le tome 3 bien que j’ai peur qu’après il faille attendre un petit temps pour le 4 T_T

Disons que j’attends avec impatience le côté “obscur” de cet univers car pour le moment je n’y vois que le côté guimauve, mais alors, vraiment guimauve! J’avais beaucoup aimé Wish, et Nui, une mini série non pas de Clamp mais de Natsumi Yukai sur des petites peluches adorables, mais Kobato est encore plus cruche que Ambre et les répétitions de chutes comme de bonnes intentions sont … lourdes! J’espère de tout coeur voir l’héroine mûrir très très vite!

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary