La chasse aux vampires est ouverte !


(Skeet) #1

Asuka nous annonce l'acquisition d'une nouvelle série vampirique

Lire la news sur Manga Sanctuary


(Sherryn) #2

Je ne comprends pas très bien pourquoi on hérite d’un titre en anglais au lieu de l’allemand originel… :unamused:


(orin) #3

l’éditeur a surement pensé que l’anglais serait plus vendeur


(Mrbisou) #4

Ben voui l’anglais ça fait djeuns et dans le coup :mrgreen:


(chris936) #5

C’est surtout que l’anglais est parfaitement compréhensible pour tout le monde, ce qui est loin d’être le cas de l’allemand.
La remarque de Sherryn m’a direct fait penser à une scène des Simpson, dans laquelle ils regardent un film étranger, personne comprend, quelqu’un demande à Lisa ce qu’est ce charabia, et elle répond “de l’albanais, mais les producteurs ont mit des sous-titres pour le rendre commercial” avec une certaine déception.

Enfin, ça reste avant tout le choix de l’éditeur. Il y a des titres qui changent pas d’un poil même si personne les comprends une fois le manga arrivé ici, y a des titres simplement “sous-titrés”, des titres adaptés, et des titres entièrement traduits.
Le but étant de vendre, autant choisir une formule qui accroche le plus possible.


(Sherryn) #6

Oh que non très cher, il y a des gens qui ne comprennent pas l’anglais, et j’en fais partie.
M’enfin c’était pas ce que je voulais souligner… Ce que je voulais dire c’est que c’est même pas comme si le titre d’origine était “Saishû heiki kanojo” ou un truc du genre, compliqué à retenir et tout. Là à la base c’est un titre court, que l’auteur a choisi *sciemment *dans une langue différente de la sienne (sans doute pour une raison précise justement : le rendre plus mystérieux, plus dur, ou autre ; l’allemand a une connotation assez différente de l’anglais) et l’a de plus sous-titré pour mettre une traduction quand même (car l’anglais est plus parlé que l’allemand en France, mais c’est aussi le cas au Japon sauf erreur non ?). Alors je vois pas très bien ce qui aurait pu empêcher d’en faire autant en français : “Mondlicht - la lumière de la lune”, ça me semble autant compréhensible que “Mirai no utena - la mélodie du futur” pour donner un exemple équivalent. Cette traduction me semble dégrader un toutpetitpeu l’oeuvre de l’auteur, mais ce n’est que mon point de vue de grande chipoteuse et je vais pas faire un caca nerveux pour ça, je vous rassure. (Bon c’est peut-être déjà fait OK, mais à la base je voulais pas aller jusque là… :s).
ça m’a juste tilté de voir qu’ils avaient traduit en anglais un titre qui n’était même pas un titre interminable en japonais, mais ce n’est pas bien grave.

[size=80]J’espère quand même que s’ils licencient un jour Meine Liebe ils n’auront pas l’idée de le titrer My Love, parce que là par contre je me pends. [/size]


(le duke) #7

c’était pareil avec erementar “elemental” gerad non? y a quand même pas mal de manga (principalement fantastique) où les noms, incantations, etc… sont en allemands… peut être que ce genre de traductions vient du fait que la France n’est toujours pas habituée avec la sonorité de la langue d’outre Rhin…

encore que… quand on entend les présentateurs d’MCM pronocer AC/DC (le groupe de rock)… y a de quoi bien rigoler…


(Radaj) #8

Pour une bonne partie des mangaka (ou des japonais ?): occident + magie/surnaturel = Allemagne. Le choix est pas très étonnant et franchement cliché. Mais ce changement ne reste pas capital, les deux langues en général sont très proches (dans ce cas là aussi), le sens est gardé et le tout est plus vendeur, alors pourquoi pas ?
C’est sur que d’en d’autres cas ça passerait moins et ce serait plus une erreur qu’autre chose :p.

Pi à propos de Meine Liebe, il a plus de chance de débarquer comme “Mon Amour” qu’autre chose ^^

Bref à part ça y a pas grand espoir de succès retentissant, surtout si ce manga doit être opposé à Vampire Knight et compagnie.


(chris936) #9

Il faudrait apprendre à relativiser un minimum les “toujours”, “tout le monde”, etc. Ca veut pas forcément dire “100% de la population”, hein.

Sinon, tu l’as dit toi-même : l’anglais est bien plus parlé/compris que l’allemand en France.
Je pense qu’il y a même pas à aller chercher plus loin. Si un titre en allemand peut rajouter un certain cachet “mystique” au Japon, c’est pas du tout le cas chez nous. Entre “moonlight” et “mondlicht”, y a un monde (et personnellement, le premier m’évoque quelque chose et le second rien du tout).
Asuka choisit le plus vendeur, rien d’anormal. Quant au choix de l’auteur, même s’il (lui ou l’éditeur, c’est du pareil au même) a choisi de l’allemand à la base pour faire son titre, faut aussi se dire qu’il a aussi dû donner son accord pour que ça devienne de l’anglais pour la VF.