LA DÉCHÉANCE D'UN HOMME t.1-2 (Junji Itô, d'après Osamu Dazai)

Yôzô Ôba souffre du regard que les autres portent sur lui et ne comprend pas le bonheur de son entourage. La solution qu’il finit par trouver pour s’en guérir : se transformer en bouffon. C’est ainsi que s’écoulent ses jours, à se vouer à ce rôle de clown empli de souffrance.

Tome 2

Prix : 7,99 €
EAN : 9782413043782
Date de parution : 15/09/2021

Tori.

Vraiment très bon ce Junji Ito. Je me suis régalé à la lecture de ces 2 premiers tomes.
Ça fait un moment que je tourne autour des romans d’Osamu Dazaï et ça sera l’occasion de lire l’original (et puis d’autres si ça me plaît).
Je crois que c’est la première fois que je le fais dans ce sens là.

Tu n’as jamais vu de film avant de lire le roman dont il était tiré ?

Tori.

Je parlais uniquement des adaptations de romans en BD.
Pour les films, ça m’est arrivé (Shining, « Blade Runner » par exemple).

Ah, OK.
Même pas dans les comics ?
Ou des trucs comme les aventures de Sherlock Holmes ou autres classiques comme Frankenstein, La planète des singes ou des titres de Jules Vernes…
En ce qui me concerne, il y en a pas mal que j’ai découverts en BD avant de m’intéresser aux œuvres dont elles s’inspirent (notamment par certaines adaptations en BD Disney italiennes… Certes, elles sont très librement adaptées des œuvres originales, mais c’est comme ça que j’ai découvert Capitaine Fracasse ou L’Avare, par exemple).

Tori.

Tous tes exemples, je les ai lus enfant ou ado . :grin:
Je suis un gros lecteur de romans depuis que j’ai 7 ans et j’ai commencé la BD plus tardivement (hors classiques franco-belges : Tintin, Boule et Bill, Achille Talon…).
Il y a peut être un contre exemple mais comme ça, je ne vois pas.