LA DERNIÈRE ROSE DE L'ÉTÉ (Lucas Harari)

  • Parution:26 août 2020
  • Âge:Tout public
  • Pages:192 pages
  • Dimensions:24,2 × 32,5 cm
  • EAN:9782377314768

Policier intimiste hitchcockien d’inspiration Nouvelle Vague, « La dernière rose de l’été » revisite le récit d’ambiance avec une grâce épurée. Une esthétique léchée, des couleurs hypnotiques et un don singulier pour établir des atmosphères mystérieuses : pas de doute, c’est bien le nouvel Harari !

C’est l’été. Léo, jeune rêveur parisien caressant l’espoir de devenir écrivain, bosse dans un lavomatique en attendant de trouver l’inspiration pour son grand œuvre. Un soir, il croise par hasard un cousin qui lui propose de garder sa maison de vacances au bord de la mer. Coup de pouce du destin, le timide Léo se retrouve, quelques jours plus tard, voisin de riches plaisanciers aux voitures de collection et villas d’architecte.

Cependant, malgré l’atmosphère légère et surréaliste, quelque chose ne tourne pas rond. De jeunes hommes disparaissent aux alentours ; la tension monte… C’est dans ce cadre étrange, et tandis que l’inspecteur Beloeil mène l’enquête, que Léo rencontre sa jeune voisine, adolescente capricieuse et sauvage : la belle Rose.

Joyeux Noël à tous…
Je n’ai pas vu de sujet créé sur ce titre.
Quelqu’un l’a t’il lu ?

Je ne connais pas du tout.
Je me permets de mettre un peu d’images pour donner une idée…

Jim

J’avais adoré « L’aimant » son précédent ouvrage qui sublimait l’architecture des thermes de Vals à travers une ambiance très particulière.
La narration était très bien foutue dans mes souvenirs (je l’avais emprunté à la bibliothèque).
Cette BD me fait de l’oeil depuis un moment. :grin:

Tiens je croyais qu’il y avait un sujet.
Gros buzz à sa sortie

Ah bon, j’ai rien vu passer… :wink:

Déception à la lecture.

Merci à vous pour les compléments et les réponses…
Dommage l’histoire et les dessins me tentaient bien

Tu avais lu « L’aimant »? T’avais aimé ?

oui et oui.

Merci pour tes réponses ! Lapidaires mais efficaces. :grin:
J’étais déjà circonspect en le feuilletant… Je pense que je l’emprunterai en médiathèque. Et j’achèterai certainement « L’aimant » un de ces jours pour l’avoir dans ma bibliothèque.

Lu il y a quelques temps et c’est pas inoubliable…
De bonnes choses quand même, mais c’est survolé, ça manque de profondeur, des fois approximatif, les autochtones provinciaux sont des pecnos (d’ailleurs c’est où ? Sud ouest vu les berets et l’accent ? Mais les décors me rappelent chez moi :thinking:)
Par contre j’aime bien la couverture.

J’ai lu l’aimant aussi mais pas accroché