LA LIGNE DE FUITE - Robert Stone (Édition de l'Olivier)

de Robert Stone & Philippe Garnier (traduction) ; édition de l’Olivier.

• La Ligne de fuite (Robert Stone)

…. Une perspective sur les « années Vietnam », dont c’est la troisième éditions dans l’Hexagone – avec un détour par la Série Noire – et la fin de l’euphorie utopique des sixties. Précédemment publié sous le titre de Les Guerriers de l’enfer, plus proche du titre original, mais qui peut induire de fausses attentes lorsqu’il s’agit d’évoquer la guerre du Vietnam (qui n’est semble-t-il qu’une toile de fond, mais solidement tressée).

En effet point de Chuck Norris, ni de John Rambo à l’horizon mais plutôt des individus dépassés par les événements, dans une Amérique glauque & létale (Pour en savoir +).

…. Robert Stone et Philippe Garnier son traducteur, restituent une ambiance crépusculaire, âpre et terriblement anxiogène. Du moins pour les 100 premières pages que j’ai lues pour l’instant.
On est plantés ici dans un merdier inconnu, et qu’on ne connaîtra peut-être jamais. La bonne nouvelle, c’est qu’on n’est pas tout seul. C’est aussi la mauvaise nouvelle.” … aurait dit Robert Stone à un moment ou a un autre de sa vie. Un résumé assez juste de ce que je suis en train de lire.