LA NONNE (Corin Hardy)

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

DATE DE SORTIE FRANCAISE

19 septembre 2018

REALISATEUR

Corin Hardy

SCENARISTE

Gary Dauberman

DISTRIBUTION

Taissa Farmiga, Bonnie Aarons, Charlotte Hope, Demian Bichir…

INFOS

Long métrage américain
Genre : horreur
Titre original : The Nun
Année de production :2018

SYNOPSIS

Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique (la nonne démoniaque de CONJURING 2) qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés…

Taissa-Farmiga-in-The-Nun

La première bande-annonce :

Tiens, du bon vieux “nunsploitation” des familles !!
Pas sûr que ce soit aussi fun qu’à la grande époque, par contre…

Et comme le scénar’ est signé par l’auteur des 2 Annabelle:wink:

Voilà qui annonce du lourd !!
Même si, honnêtement, pour ce qui est de la mise en scène, le deuxième “Annabelle” relève quand même un peu la barre…

The-Nun-poster-600x889

THE-NUN-posyer

V1_SY1000_CR0%2C0%2C675%2C1000_AL

Ah tiens, je m’aperçois que je confonds cette version récente avec La Nonne (La Monja), film espagnol de 2005 qui contient quelques bons moments, qui propose une morale ambiguë (réitérer le meurtre pour exorciser le meurtre), mais qui demeure assez convenu, je trouve. Faudrait peut-être que je le revoie (mais j’ai moyennement le courage).

Jim

Cinquième long métrage de l’univers « Conjuring », La Nonne est une préquelle centrée sur les origines de l’entité Valak, la nonne démoniaque apparue pour la première fois dans Conjuring 2 de James Wan. Je ne l’ai pas encore vu (j’ai juste visionné le premier épisode ainsi que les deux premiers Annabelle), mais ce n’est pas gênant car les auteurs ont bien pris soin d’en faire un film facile d’accès. La Nonne est le deuxième long métrage réalisé par le britannique Corin Hardy, dont j’ai beaucoup aimé le très bon Le Sanctuaire. Mais ici le niveau de qualité n’est pas vraiment le même. Il y a de bonnes choses sur la forme, au niveau de l’atmosphère, de la photographie, des décors. L’interprétation est assez solide, surtout celle de la jeune Taissa Farmiga, la soeur de Vera Farmiga qui joue Lorraine Warren dans les Conjuring. Mais le scénario de Gary Dauberman ne s’écarte absolument jamais des chemins balisés du genre…l’ensemble est convenu et les scènes-chocs manquent terriblement d’efficacité, en se reposant notamment beaucoup trop sur des jump scares foireux.
La Nonne est le plus gros succès de l’univers Conjuring. Une suite est donc inévitablement en préparation.