LA QUÊTE DE L'OISEAU DU TEMPS t.1-11 (Serge Le Tendre / Régis Loisel, Lidwine, Mohamed Aouamri, Vincent Mallié, David Étien)

Discutez de La quête de l’oiseau du temps

La critique de La quête de l’oiseau du temps T.8 (simple 2001 - Dargaud) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

La Quête de l’Oiseau du Temps - Avant la Quête - tome 6 - Kryll

71l EgG-1cL

Le chevalier Bragon poursuit son périple au coeur de des terres éclatées de La Marche et affronte la secte de l’Ordre du Signe, de plus en plus menaçante. Mais Bragon, esseulé depuis la mort du père de Mara, peut compter sur l’aide de Bulrog qu’il forme aux armes, de la même façon qu’il fut formé au combat par Le Rige. La Conque de Ramor, protégée par les habitants de la cité des Gris-Grelets, est menacée, devenant un objet de convoitise et un enjeu pour chaque camp, notamment pour la secte de l’Ordre du Signe. Afin d’avoir le champ libre, elle doit d’abord se débarrasser de Bragon et fait alors appel à la tribu des Méridines dont fait partie Kryll, une jeune femme vierge. Les femmes de cette tribu ont en effet un terrible pouvoir, celui de secréter une substance mortelle qui s’insinue dans le corps de leur premier amant…

  • Album : 64 pages
  • Editeur : Dargaud (31 janvier 2020)
  • Collection : La Quête de l’Oiseau du Temps - Avant la Quête
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2205079603
  • ISBN-13 : 978-2205079609
  • Dimensions du produit : 24 x 1,1 x 32 cm

A partir de mai, l’éditeur Titan Comics proposera La Quête de L’Oiseau et du Temps aux lecteurs outre-atlantique.

[quote]The Quest for the Time Bird
Story by Serge Le Tendre
Art by Regis Loisel
Cover by Regis Loisel
Publisher Titan Comics
Cover Price: $39.99
Release Date Sep 16th, 2015
The world of Akbar is in grave danger; Ramor, the cursed god, is about to be set free and spread unending chaos! The witch Mara can bind him to his prison, a conch shell, but she needs something special… the legendary Time Bird. She charges her daughter, Pelisse, with enlisting the help of the ageing warrior Bragon, and together they set out on a quest to save the world! But all is not as it seems – Bragon is an old flame of Mara’s and Pelisse has never met her father… With a fantastical twist, The Quest of the Time Bird is an epic journey through a magical realm of monsters, mysticism and mayhem.[/quote]

Lien
Le site de l’éditeur: titan-comics.com

Paul Renaud :

image

La Quête de l’Oiseau du Temps - Avant la Quête - Folle Graine

Le chevalier Bragon, accompagné de Kryll et Bulrog, arrive enfin à Thâ, au pays d’Akbar. Bragon craint que Mara ne la repousse après l’acte tragique, le meurtre du père de Mara alors que son esprit était possédé et manipulé. Mais Mara lui pardonne et lui apprend qu’elle a découvert dans le grimoire des Dieux une très ancienne magie reliée au symbole de l’ordre du signe. Cette magie permettrait de se protéger du dieu Ramor et de ses adeptes. Mais pour cela, il faut se rendre dans un archipel où pousse une graine mystérieuse…

  • Éditeur ‏ : ‎ DARGAUD (10 juin 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 72 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2205202111
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2205202113
  • Poids de l’article ‏ : ‎ 505 g

Régis Loisel est un auteur de bande dessinée, rendu célèbre en 1982 par la série « La Quête de l’oiseau du temps », réalisée avec Serge Le Tendre au scénario. Loisel n’est pas seulement un spécialiste de l’héroïc fantasy. En effet, il adopte aussi un genre plus réaliste dans d’autres albums, dont notamment la série « Magasin général ». Il obtient le Grand Prix du festival d’Angoulême en 2002, en hommage à son oeuvre. Né en le 4 décembre 1951, Régis Loisel réalise ses premiers dessins pour le journal des ‹ Pieds Nickelés › en 1970, puis il travaille pour ‹ Pilote ›, ‹ Pif ›, ‹ Mormoil ›, ‹ Fluide Glacial ›, ‹ Métal Hurlant › avant de fonder, avec Taffin et Loro, ‹ Tousse Bourin › en septembre 1975 où il publie « Les Nocturnes » sorti en album chez Kesselring en 1978. Après la disparition de l’éphémère ‹ Tousse Bourin ›, Loisel exécute diverses illustrations pour ‹ Absolu ›, ‹ Plus ›, ‹ Club ›, etc… Il crée en 1977, pour ‹ Plop ›, « La Curieuse Aventure de Norbert le Lézard », illustre plusieurs livres de contes aux éditions de l’École des Loisirs et collabore à ‹ Charlie Mensuel › dès le premier numéro en avril 1982 avec « La Quête de l’oiseau du temps » sur un scénario de Serge Le Tendre. Loisel, d’un trait nerveux, crée des personnages fascinants, des décors grandioses propres à faire rêver, un univers complètement neuf. « La Quête » l’a imposé comme l’un des plus grands dessinateurs de la nouvelle génération auprès d’un large public. Le succès de cette saga d’héroïc fantasy fait de Loisel une des révélations des années 1980. En novembre 1989, il publie « Troubles Fêtes » aux Humanoïdes Associés. En 1990, Loisel commence, en solo, une interprétation originale du personnage de l’écrivain anglais J.M. Barrie, « Peter Pan ». Six tomes de cette série, aujourd’hui terminée mais dont une adaptation est prévue en long métrage, paraissent aux éditions Vents d’Ouest jusqu’en 2004. En 1993, il réalise avec le scénariste Georges-Philippe Taladiart l’album érotique « La Dernière goutte », publié aux éditions Sirène. Après onze ans d’interruption, sort le second cycle de « La Quête de l’oiseau du temps », « L’Ami Javin », qu’il réalise avec Serge Le Tendre et Lidwine en 1998. En parallèle, il se lance dans l’écriture de scénarios, laissant à d’autres auteurs le soin de les dessiner : comme l’album « Pyrénée », mis en image par Philippe Sternis en 1998, la série (en tant que co-scénariste) « Les Farfelingues » avec Pierre Guilmard entre 2001 et 2004, et « Fanfreluches pour une sirène » par Christin Oudot chez Vents d’Ouest en 2001. Il signe également des collaborations avec d’autres auteurs, comme pour « Norbert le lézard », que Patrick Cothias scénarise en 2000, et l’album collectif « Mali-mélo, carnet d’un voyage au Mali », la même année. Loisel a aussi eu l’opportunité de réaliser son rêve d’enfance et de travailler pour les studios de dessins animés Disney. Il a participé aux films « Mulan » puis « Atlantide, l’empire perdu », sortis respectivement en 1998 et 2001. En parallèle, il a travaillé sur le storyboard du film français « Le Petit Poucet », réalisé par Olivier Dahan en 2001, tout en concevant la même année un jeu vidéo du nom de « Gift ». L’oeuvre de Loisel a été récompensée par le Grand Prix du festival d’Angoulême en 2002 et il a donc été fait Président du festival l’année suivante. Plus récemment, il a imaginé la série fantastique « Le Grand Mort » avec l’aide du scénariste Djian et du dessinateur Vincent Mallié, sortie aux éditions Vents d’Ouest. En association avec Jean-Louis Tripp, Loisel a travaillé sur « Magasin général », chez Casterman, série ayant pour cadre un village du Québec rural du début des années 1920. Et enfin, il co-signe le scénario des nouvelles aventures de « La Quête de l’oiseau du temps » (« Avant La Quête »), avec Serge Le Tendre et mis en image par Mohamed Aouamri, Lidwine, Vincent Mallié et David Etien.

Né à Vincennes en 1946, Serge Le Tendre s’inscrit, à sa majorité, à l’université de sa ville natale pour y suivre les cours de bande dessinée donnés par Jean-Claude Mézières, Jean Giraud et Claude Moliterni. Il y côtoie André Juillard et Régis Loisel. Au métier de dessinateur, il préfère rapidement celui de scénariste. Dès 1974, il conçoit de courtes histoires pour les magazines Pilote et Tousse-Bourin avec Dominique Hé, Annie Goetzinger et Michel Rouge au dessin. En 1975, dans le magazine de luxe Imagine, que dirige Rodolphe, il inaugure sa désormais fameuse « Quête de l’oiseau du temps », mise en images par Loisel. À partir de 1977, il collabore avec les périodiques Fluide glacial, Métal hurlant, Fripounet, Je bouquine, I Love English, Circus et scénarise, notamment pour Max Cabanes, Fabien Lacaf, Michel Blanc-Dumont. En 1982, avec Loisel, il relance « La Quête de l’oiseau du temps » dans la revue Charlie Mensuel et en albums chez Dargaud. En 1984, il coécrit « Jérôme K. Jérôme Bloche » avec Makyo pour le journal Spirou et les éditions Dupuis (dessin Alain Dodier). En 1985, il crée « Les errances de Julius Antoine » (dessin Christian Rossi, Albin Michel). En 1989, il invente « Les voyages de Takuan » (dessin Emiliano Simeoni puis TaDuc, Delcourt). En 1991, il co-scénarise « Pour l’amour de l’art » avec Pascale Rey (dessin Béhé puis Jean-Pierre Danard et François Pierre, Dargaud) et, en 1993, « Labyrinthes » avec Diéter (dessin Jean-Denis Pendanx, Glénat). On lui doit en outre le premier « western bol de riz » « Chinaman » (dessin Taduc, Dupuis), « La gloire d’Héra » suivie de « Tirésias » (dessin Christian Rossi, Dargaud), « L’histoire de Siloë » (dessin Servain, Delcourt). Au nombre de ses one shots, on citera « Edmond et Crustave » (dessin Christian Rossi, Futuropolis-Gallimard) et « L’Oiseau noir » (dessin Jean-Paul Dethorey, Dupuis). Avec son ami dans la vie et complice en BD Rodolphe, Serge Le Tendre est par ailleurs le coscénariste du fameux cycle de « Taï-Dor » (dessin Jean-Luc Serrano, Vents d’ouest), de l’album « La Dernière Lune » (dessin Antonio Parras, Le Lombard) et du diptyque « Mister George » (avec Rodolphe et Hugues Labiano), dans la collection « Signé » du Lombard. Avec Franck Biancarelli au dessin, il écrit « Le livre des destins » (Soleil) et adapte l’ouvrage de Jean-Pierre Guéno « Paroles d’étoiles » (Soleil), un recueil de témoignages d’enfants juifs cachés durant la Seconde Guerre mondiale. En 2013, il lance une nouvelle trilogie « Griffe Blanche » (Dargaud), avec TaDuc au dessin. Il écrit aussi « Bye bye love » premier tome de la série « Le paradis sur Terre », chez 12bis, avec Laurent Gnoni. En 2014 sort le premier épisode des « Vestiges de l’aube » (Dargaud), une adaptation du roman de son ami David S. Khara, dessinée par Frédéric Peynet. Le second opus du diptyque paraît en 2015. Serge Le Tendre signe, pour le même éditeur et avec les mêmes coauteurs, « Le projet Bleiberg ». Serge Le Tendre, dont tous les grands festivals ont primé l’inventivité, figure parmi les prestigieuses signatures de la bande dessinée de ces vingt dernières années.

David Etien est né au mois de décembre 1981 en banlieue parisienne, où il vit encore. Il a toujours désiré s’exprimer à travers la bande dessinée. Après des études dans des écoles d’art parisiennes, il entre, en 2002, à l’école d’animation des Gobelins. Sa formation va lui permettre de travailler sur plusieurs longs-métrages, dont « Persepolis », « Tous à l’Ouest » (une aventure de Lucky Luke) ou « Le Jour des corneilles ». Tout en étudiant, il signe sa première série, « Chito Grant » (Emmanuel Proust, 2004-2008), trois tomes scénarisés par Jean-Blaise Djian. Il enchaîne avec « Les quatre de Baker Street » (Vents d’ouest, 2009), avec Olivier Legrand et Djian. La série comprend aujourd’hui sept tomes, plus un hors-série. Elle est en cours d’adaptation en dessin animé (studio Folivari). C’est en 2015 qu’il prend la suite de « La quête de l’oiseau du temps » avec l’album « l’Emprise » (Dargaud, 2017), de Serge Le Tendre et Régis Loisel, dont le tome 6, « Kryll » sort en 2020.

David Étien, sur Facebook le 23 mars dernier :

Petite mise à jour, ça faisait longtemps : le tome 3 de Champignac avec les excellents Beka est pratiquement entièrement crayonné ( 54 pages tout de même). Je vous en mets un extrait, ça se passe aux Etats-Unis et niveau scénar on a de tout : action, émotions et rigolades… Si tout va bien il sera terminé au second semestre. J’attaque le tome 10 des quatre de baker street avec les formidables JB Djian et Olivier Legrand juste après.

J’ai réussi à placer au milieu de ces crayonnés un nouvel épisode d’Idefix (15 pages crayonnées), parce que c’est vraiment plaisant de faire du Uderzo.

Et pour la quête, la couleur du tome 7 est terminée et il sortira début juin normalement.

Voilà c’est tout.

Jim

Je ne sais plus si j ai pris le dernier.

Quelques pages :








Jim

1 « J'aime »

1 « J'aime »

1 « J'aime »

1 « J'aime »

1 « J'aime »

1 « J'aime »

Classe