LA TRILOGIE DE LA CITADELLE (Anne Opotowsky / Morton, Hoffmeister)


(Le Doc) #1

24991416_2079582038943549_378738997598975979_n

La Trilogie de la Citadelle livre 2 : Rives d’automne

par Anne Opotowsky et Angie Hoffmeister

Plusieurs années ont passées, mais nos trois amis continuent de parcourir les ruelles animées et mystérieuse de Hong Kong : Yubo, le rusé voleur, Xi, l’acrobate déchu, et Song, le facteur rêveur et intrépide. Mais avant de les retrouver, nous voilà sur le quai d’un port de Calcutta. Un jeune enfant, perdu et sans défense, est embarqué dans un bateau en partance pour l’Orient. La Terre ne s’arrête pas de tourner pour un enfant disparu, mais cet enlèvement pourrait bien bouleverser le monde de certains…

SORTIE LE 19 JANVIER


(soyouz) #2

Y a eu un Livre 1 ?


(Le Doc) #3

Ouaip, l’année dernière. Comme c’est publié par Urban China, j’avais loupé l’info…


(soyouz) #4

Ah, ok, merci !


(Jim Lainé) #5

Traduit par votre serviteur, et je peux vous assurer que c’est l’occasion de bonnes grosses suées.

Jim


(soyouz) #6

Tu as fait le 1 aussi ?


(Jim Lainé) #7

Oui.
Et l’année prochaine, je ferai la dernière partie, mais à ma connaissance, elle n’est pas entièrement bouclée dans sa version originale. Ou alors elle l’est, mais c’est tout récent.
C’est à chaque fois un gros morceau, à la fois par la quantité et par la difficulté.

Jim


(soyouz) #8

Pour quelle(s) raison(s) ?


(Jim Lainé) #9

L’une des raisons est littéraire, dirons-nous. L’auteur met en scène des colons britanniques dans la région de Hong-Kong à l’entre deux guerres, et je n’arrive pas à déterminer si elle tente de faire parler les Chinois avec un anglais de bricolage, ou si elle tente de restituer des accents (ou si, en tant que romancière, elle est tout simplement enquiquinée par l’écriture BD). Et mon éditeur est tout aussi perplexe. Du coup, l’optique aura été de tenter de recourir à un langage très formel, comme celui que pourraient parler des personnes qui ont appris dans les livres, si tu veux. Mais ce n’est pas satisfaisant non plus. Mais pour moi, dans le boulot, ça revient à chaque bulle ou presque à faire et refaire.
Rajoute à cela la volonté de l’auteure (à qui mon éditeur cause directement, mais ça ne résout pas tout) de conserver des mystères (parce que c’est une saga à énigme, les personnages sont en quête de réponses), mais comme on n’a pas encore toutes les clés, on navigue un peu à vue. Personnellement, j’aimerais avoir lu le troisième tome quand j’ai commencé le premier. Mais à l’époque, le second était encore en chantier, et donc dans une certaine mesure on avance à tâtons. C’est passionnant, mais flippant.

Jim


(soyouz) #10

Et malgré cela, vous naviguez à vue au sujet de :

ça me rend perplexe sur la communication de l’auteure !


(Jim Lainé) #11

Oui, moi aussi : on pose des questions, on a d’autres réponses. Ça me rappelle un sketch de Le Lurron.

Jim


(Fab) #12

ou alors elle ne comprend pas parfaitement ce que veut lui dire ton éditeur, ce qui pourrait expliquer le drôle d’anglais de ses persos


(soyouz) #13

Elle n’est pas d’origine anglophone ?


(Fab) #14

je n’avais même pas regardé le nom des autrices.
par contre pourquoi Urban China?


(Le Doc) #15

Et sur le site Urban China, la série fait partie des sorties manhua :

alors qu’il s’agit d’une BD écrite par une américaine et publiée par un éditeur australien.


(Fab) #16

ben ouais je suis surpris


(Jim Lainé) #17

C’est pas la première fois. Pour le compte de ce label, j’ai traduit Nankin, Shadow Hero et Petit Canard Blanc, qui sont des produits anglophones (Nankin vient de chez Dark Horse, de mémoire…).

Jim


(Fab) #18

oui mais en plus sur les 3 exemples tu avais toujours au moins un des 2 auteurs qui est asiatique. ce qui semblait coller au moins en partie à leur ligne éditoriale


(とり) #19

Un peu comme Usagi Yojimbo chez Paquet, qui est dans une collection et un format “manga” (à l’époque, ils en faisaient même la promo en disant qu’il était à un prix asiatique, il me semble) et dont l’auteur, d’ascendance japonaise est malgré tout un Américain.

Tori.
PS : Je sais que c’est d’abord paru dans une édition en grand format, mais elle ne fut pas continuée.
PS2 : Oh, purée, je n’avais pas fait gaffe que c’était un vieux message… ~___^


(Le Doc) #20

La critique des tomes 1 et 2 par P’tit citron :

https://www.comics-sanctuary.com/comics-la-trilogie-de-la-citadelle-vol-1-simple-s46978-p264544.html