LA TRILOGIE NOIRE (Philippe Bonifay / Youssef Daoudi, d'après Malet)

Discutez de La Trilogie Noire

Rééditée dans le format “haute densité” de Casterman, à savoir un petit format avec une chouette reliure et une belle jaquette, le tout bien solide, La Trilogie Noire, précédemment sortie dans la collection “Ligne rouge” de l’éditeur entre 2005 et 2007, est l’occasion de plonger dans le milieu ouvrier des années 1920, tel que décrit par l’écrivain Léo Malet.

TrilogieNoireLaint_01052008_181231

L’ensemble n’est pas sans évoquer certaines séries historiques de Glénat (quelque part entre Louis la Guigne pour le milieu et De Silence et de sang pour le graphisme), même si le dessin est parfois un peu sage pour l’adaptation d’une plume connue pour sa verve.

trilogienoireint2008006_74077

Mais ça se lit sans déplaisir, d’autant que le format, très confortable, incite à la découverte : plus de 160 pages constituent la promesse d’une plongée dans un monde difficile, où les espoirs sont déçus et les rêves piétinés.

Jim