LAMENTO (Nitro / Suguro Chayamachi)

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Ivan je t’aime ! :mrgreen:

Malheureusement, ta critique confirme ce que je disais à propos d’Alice: adapter des visual novel (ici un otome game BL R-18) en manga, ce n’est pas une bonne idée.

Pour les + de 18 ans ? Sérieux ? Ben le titre n’est clairement pas pour ce public, puisqu’il n’y a aucune scène un tant soit peu coquine…

Sinon quelqu’un sait si ce genre de "chose " marche au japon?

Tu parles du manga ou du jeu ? Enfin, quoiqu’il en soit, les 2 ont forcément un public, même restreint, qui en plus a tendance à être fidèle au genre. Il ne s’agit pas de séries ou de jeux qui veulent plaire au plus grand nombre mais à une niche, et en général, l’objectif est atteint.

Je parlais du jeu.
… C’est d’ailleurs d’autant plus bizarre qu’ils fassent un manga soft compte tenu du public visé (les fans du jeu donc).

Oui oui, j’avais bien compris que tu parlais du jeu. D’où mon étonnement vu le contenu du manga. J’aurais pensé qu’une adaptation de ce genre de jeu serait au moins un peu plus osée, mais même pas… Pas sûr que les fans de boys love y trouvent leur compte en tout cas, pour ce premier volume tout du moins.

Bah je comprend mieux pourquoi ce genre de manga existe, mais une question demeure pourquoi une telle sortie en France, y a t-il déjà des mangas de ce genre qui ont marché par le passé?

Je pense que l’adapatation manga vise (au Japon) une public beaucoup plus large que celui du jeu d’où la shonenisation. A mon humble avis il fallait forcément laisser quelques scènes de BL afin de satisfaire les fans du jeu. Il me semble que Togainu a bien marché en France (rupture de stock dans plusieurs librairies la semaine de sa sortie). Il se peut que Soleil se soit jetée sur Lamento afin de profiter de ce succès. Il manque peut être une chose à ta critique Ivan, tu ne mentionnes pas la qualité assez moyenne des images. L’édition française (contrairement à la japonaise) est assez “pixelisée” ce qui est assez énervant et peu compréhensible.

Du bon et du mauvais dans ce manga, et pas grand chose au final à l’issue de ce premier tome (sur deux), ce titre s’avère aisément dispensable. Pour ma part, j’ai plutôt bien apprécié le graphisme, car bien qu’inégal, il a une certaine personnalité et ne ressemble pas juste à tous les autres manga. Il est détaillé et contient dans les trames de nombreuses nuances de gris. J’ai également apprécié l’univers fantasy, d’autant plus mystérieux qu’il n’est guère présenté, et la narration à tendance gothique. Par contre, l’intrigue m’a vraiment laissée indifférente ; le rythme m’a semblé mal géré et le synopsis confus. Vu que c’est un manga en deux tomes, ce défaut se révèle fatal.

@Sherryn: Non, ce n’est absolument pas en deux tomes. C’est “en cours”, deux tomes sortis. La série risque d’être un peu plus longue que ça.
… Mais Suguro Chayamachi étant déjà bien occupée avec Togainu no Chi, l’attente entre les tomes de Lamento risque d’être longue.

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Tu vois, je t’avais dit que c’était une calamité. Vu comme le titre est foireux et traité par Soleil, j’ai plus l’impression d’une licence refilée par obligation pour en avoir une autre qu’autre chose.

Clairement, on ne sent pas une once de passion de la part de l’éditeur pour ce titre.

Une fois de plus, j’ai été séduite par l’univers graphique et les narrations de début et de fin de chapitres. Pour le reste, il n’y a pas à dire, c’est bien trop confus. La façon dont les scènes sont présentées et dont elles se déroulent les rend difficiles à suivre. L’univers, guère présenté, s’avère complexe, ce qui n’aide pas à la compréhension. Quant aux révélations, la manière dont elles sont dévoilées demande une grande concentration pour pouvoir être comprise. Sans cela, l’histoire ne serait peut-être pas inintéressante… en l’occurrence, ce second tome confirme qu’il n’y a guère à perdre à faire l’impasse sur ce manga.

Quelle tristesse, c’est un massacre cette traduction ( si l’on peux dire traduction d’ailleurs) c’est trop confus !

Si encore ce n’était que la traduction. Tout est un massacre dans cette série.

La critique par Poison Lady est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Poison Lady est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary