L'amour et ses incertitudes


(Asimov) #1

Voilà, entre Opa qui veut montrer que cette section a le droit d’exister, les déboires d’Hikaru, et les problématiques de Camy-chan, voici le topic de l’amour :3

Parmi toutes les interrogations déjà posées, j’ai retenu :
1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?

A vos claviers (encore!)


(Nil Sanyas) #2

[quote=“Asimov”]Voilà, entre Opa qui veut montrer que cette section a le droit d’exister, les déboires d’Hikaru, et les problématiques de Camy-chan, voici le topic de l’amour :3

Parmi toutes les interrogations déjà posées, j’ai retenu :
1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?

A vos claviers (encore!)[/quote]

Je fais méga court :mrgreen:

1/ Les deux
2/ Bah, y’en a même plusieurs… (mais souvent à des endroits très séparés)
3/ Evidemment !
4/ Jusqu’au bout du monde 8)


(Syae) #3

[quote=“Asimov”]Voilà, entre Opa qui veut montrer que cette section a le droit d’exister, les déboires d’Hikaru, et les problématiques de Camy-chan, voici le topic de l’amour :3

Parmi toutes les interrogations déjà posées, j’ai retenu :
1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?[/quote]

La jalousie est ce qui permet d’aimer, c’est un sentiment qui permet de réaliser à quel point on est tombé dans le piège de l’amour avec sa douce moitié. C’est en fait l’illusion de perdre temporairement l’autre qui nous fait bouillonner de l’intérieur. Malheureusement, c’est un sentiment un peu trop incontrôlable, même s’il peut être défini plus clairement que “l’amour”.

C’est une preuve d’amour dans le sens où on réalise qu’on éprouve quelque chose de profond pour l’autre, mais c’est aussi une réaction visible dans le couple qui permet de montrer qu’on tient à sa moitié. Je dirais même qu’un peu de jalousie permet de garantir la survie d’un couple, mais gaffe au revers de la médaille. C’est un peu une flamme qu’on soumet à nos cœurs en papier et comme dit plus haut, comment la contrôler ?

A trop être jaloux au point d’en devenir possessif, on altère la vision de la personne aimée pour ne voir autour d’elle qu’une réalité toute simple qui nous fait perdre la tête : à part nous, tout être s’approchant d’elle ne désire que ravir son cœur. De ce fait, on sombre dans la paranoïa à se faire des films sans nom, à analyse la moindre situation pouvant porter à confusion et alors que la confiance régnait et que la jalousie était une belle preuve d’amour, on est en proie au doute. Et c’est en essayant de se libérer des doutes qu’on devient égoïste en resserrant de plus en plus les liens du couple … à notre façon. Malheureusement, on espère bêtement chacun de notre côté que “contrôler” les faits et gestes de l’autre revient à contrôler la jalousie, ce qui est faux …

Quand je parlais de confiance, je parlais de quelque chose qui se partage contrairement à la jalousie, mais qui peut tout aussi bien nous mettre en déroute. Peut-on être jaloux quand on a une pleine confiance en l’autre personne ? C’est tout le mal que je vous souhaite car pour moi, on entre dans le cadre d’une preuve d’amour qui nous permet de vivre une relation saine en laissant sa moitié vivre un peu de son côté tout la sachant heureuse avec vous.

Chercher l’être fusionnel, c’est chercher la personne unique permettant de compléter notre âme enfouie dans nos si fragiles cœurs. Pour ma part, j’y crois pour l’avoir vécu pleinement et ne faire que regretter depuis tellement la perte d’une telle relation peut faire mal. Je ne sais pas si on pourrait lier cela à de la passion, mais je pense qu’on approche de ce genre de personne quand on arrive à vivre sa vie et celle de son couple en toute liberté.

C’est à dire qu’on arrive à s’exprimer sans retenue et non-dits tellement la barrière de la simple discussion est franchie. Dans les faits et gestes, on ne peut qu’observer et réaliser que la personne en face se tient la pour vous seul mais aussi vous deux. Cela commence avec de la complicité avant d’évoluer en une succession d’agréables surprises ne cessant de vous surprendre dans la vie de tous les jours. C’est vraiment une sensation de liberté où notre seul peur est de savoir jusqu’où cette complicité peut aller.

Je suis bien sûr obligé en plus de ça de parler de l’aspect physique de la relation. Ce n’est plus du plaisir ou une envie que l’on pourrait satisfaire par accord des deux parties, mais une passion commune où on arrive à chaque fois à redécouvrir nos corps. Sans entrer dans les détails, ça reviendrait limite à lire dans les pensées de l’autre, en sachant quoi faire au moment présent tout en se disant qu’il n’y a nul besoin de se guider mutuellement.

L’être fusionnel existe qu’on pourrait même qualifié de personne pouvant vraiment vous faire vibrer votre cœur : votre cœur battra autant lors des moments de tendre complicité que d’autres situations plus dramatiques où l’angoisse fait de l’ombre à votre passion.

J’aurais envie de dire dans un premier temps que le véritable amour est un combat, mais qu’il faut donner un sens à un combat débutant à une histoire à deux. Ne dit-on jamais que l’amour est comme la guerre et qu’il débute par une déclaration pour se finir en corps à corps ? Ou bien que l’amour nous donne des ailes ?

Personnellement, l’amour n’est jamais acquis, c’est un combat qui perdure même si on finit par faire craquer la personne qui nous fait chavirer. Une relation trop facile devient de ce fait peu intéressante puisque si on vire le désir physique et tout le côté superficiel, il ne doit plus rester grand chose à l’intérieur.

Moi je vous encourage à vous battre surtout si c’est dur, que la situation frôle le désespoir et qu’on en vient à se surprendre soi-même pour arriver à ses fins. C’est bête à dire, mais c’est comme ça qu’on se sent vraiment en vie. Tout cela écrit c’est bien facile quand on se frotte à la dure réalité où malgré toute notre volonté vous ne pouvez construire le couple de vos rêves. C’est en ça que l’amour est cruel et que les remises en question se font de plus en plus souvent lorsqu’on essuie des échecs ou autres tentatives.

Aussi froid que cela puisse paraître, je pense qu’il faut tenter quand une occasion se présente, sans hésiter à tester sa “chance” même si c’est dur et quel que soit le contexte. A partir du moment où vous montrez vraiment les sentiments qui vous animent, la balle est dans le camp de l’autre, à elle de voir si une nouvelle histoire s’offre à vous ou s’il faudra se rendre à l’évidence que le petit être fusionnel doit se trouver ailleurs.

Ou jusqu’où sommes-nous prêts à nous engager dans une relation plutôt non ? Je vais rester dans le cadre de la relation fusionnelle que j’avais eue pour prendre le cas le plus extrême. Il y avait le fait d’aimer ma moitié, mais peu à peu je remarquais qu’il y avait aussi le fait d’aimer cette relation à deux. Cette relation qui m’empêchait de moins en moins à vivre ma vie telle qu’elle était avant notre rencontre mais qui me permettait de mener en parallèle une vie d’amoureux.

J’ai donc connu le cas où ces deux “vies” n’en faisait plus qu’une et dès lors tout s’accélère. Jusqu’où aller ? Plus on cherche à s’engager, plus on multiplie les projets et les risques. L’effet pervers dans tout ça est ne plus savoir jusqu’où vous seriez prêt pour atteindre votre bonheur, le sien ou le vôtre. Un exercice pas du tout facile.

Après je m’égare peut-être de la question qui demandait peut-être de savoir ce qu’on ferait pour prouver son amour à l’autre personne ? Dans ce sens-là, je dirais un grand zeste de folie et beaucoup d’improvisation. Mais dans mon cas c’est surtout la folie qui m’animait. Il m’est ainsi arrivé d’acheter toutes les fleurs d’une fleuriste dans un petit village et de les distribuer aux villageois se rendant à une fête estivale où se trouvait ma dulcinée. Je leur demandais juste, alors que tous étaient de parfaits inconnus, d’aller lui offrir et de repartir sans rien dire. Quelques centaines d’euros et beaucoup de gentillesse de la part des habitants après je suis finalement parti la rejoindre pour lui glisser une petite enveloppe avec un mot “Penses-tu vraiment que j’aime les fleurs ?”. C’était ma façon de lui dire pour la première fois que je l’aimais après 2 ans de relation.

Après je ne ferais pas de folies immorales ou allant encontre de certaines éthiques pour ma moitié, contrairement au dicton l’amour ne me rend pas aveugle. Mais je pense qu’il peut nous rendre complètement fou avec des situations où on est prêt au pire lorsque notre vie devient vide de sens sans la présence de sa moitié. Mais bon cette partie, je préfère la garder pour moi.


(guimauve5012) #4

que dire après une telle explication,
mise à part que c’est tout ce que l’on peut esperer pour vivre une relation heureuse
et que ces mots sont si vrai et beau que cela me prive de toute réponse
tout est dit, en rajouter pour ma part sera impossible, j’en reste muette, stupéfaite, mais ravi d’avoir lu un ecrit aussi beau et sincere


(Aerin) #5

Oui bon vu la réponse de syae, on ne peut que rester sans voix.

Il répond à toutes les questions sans oblitérer un détail. En même temps, chacun à son point de vue donc il est possible que d’autres rajoutent d’autres réponses qui se complétent avec celles de syae ou bien le contraire.

Moi, je n’ai rien à dire car tout est dit, selon moi bien sur. Je ne me permettrais pas de parler à la place d’autrui !


(spyd) #6

[quote=“Asimov”]Voilà, entre Opa qui veut montrer que cette section a le droit d’exister, les déboires d’Hikaru, et les problématiques de Camy-chan, voici le topic de l’amour :3

Parmi toutes les interrogations déjà posées, j’ai retenu :
1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?

A vos claviers (encore!)[/quote]

Voila quelque chose de tres personnel et indissociable de notre propre facon d’être, visiblement asser différent de syae, mes réponses devrait être différente.

Dejas je suis rationnel et de ce que je peu voir autour de moi, j’ai vraiment l’impression de ressentir de manière amoindri les émotions ce qui ne me pose aucun problèmes, c’est plus pour les autres que cela peu déranger.

Cette introduction me permet de présenté plus clairement ma réponse à la première question.

1/ ce qui est sur c’est que c’est fondamentalement égoïste, on est pas jaloux pour l’autre, on l’est ou on l’est pas avec de la variation d’intensité si on l’est.
Est ce que c’est que ca? Et la bah ca dépend de la personne, la question ce pose de savoir si c’est parce que on aime l’autre ou juste un besoin de défendre une possession par peur d’une perte, quelque soit la possession?
N’étant absolument pas jaloux la question inverse ce pose, je ne suis pas jaloux parceque au final je ne tien pas plus que ca à l’autre et donc je n’aime pas vraiment, ou c’est juste que je fait confiance aux autres en général et à l’aimé en particulier sur ce sujet particulier?

Je dans mon cas je penche pour la seconde solution, car au vu de mon experience mon attachement apparait par bien d’autres démonstration (comme dirais hika, quand je suis avec mur, je m’écrase comme un pouf marocain, traduire que je devient tendre comme un loukoum, ce qui est pas vraiment le cas avec les autres).

En fait c’est pas que j’exclus le fait de pouvoir être trompé dans un confiance aveugle et absolue, c’est juste que tant que je ne suis pas dans cette situation, je fait confiance à l’autre et ne suis pas suspicieux et si jamais ca arrive il y aurai autant à remettre en question d’un coté que de l’autre.

Donc contrairement à syae, je ne pense pas que la jalousie soit un élément nécessaire à un couple pour fonctionner, je pense que ce qui est nécessaire dépend du couple en fait.

/2 alors là j’en sais rien, j’aurais tendance à vouloir croire que ca puisse existé , mais pas pour tous, pas pour moi, en tout cas pas de la manière dont le décris Syae.

Je dirais que ça peu être ponctuel, sur des durées données, mais non stop je doute franchement. Je rapproche ca de la notion d’instant de perfection, rationnellement je sais bien que tout ne peux être parfait mais, pour un moment tout semble l’etre.

Et si vivre ca dans sont couple suffit à définir “être avec son etre fusionnel”, alors c’est bon pour moi.

/3 ce battre? un bien grand mot, tenté d’y aller oui apres le “jusqu’ou” dépent du tempérament de chacun, du moment qu’il n’y a pas de regret c’est ce qui compte.

Par contre, là ou je ne le ferais pas, mais là c’est une morale personnelle, c’est si l’autre est en couple.

/4 Franchement aucune idée. Je suis admiratif et aussi incrédule envers ceux capable d’affirmer leur réaction dans telle ou telle situation, évidement plus la situation est extrême plus je doute de la capacité à prédire ses réactions, tendre vers une hypothèse oui, mais affirmer…

Bref c’est quelque chose que je découvre au fur et à mesure que les événement de la vie ce produise.


(Naxela) #7

Et bien asimov à lancer un sacré débat ! Et à ce que je vois cela à déjà bien inspirer certains d’entre nous !

Donc pour faire court :
1 - La jalousie est une preuve d’amour tant qu’il ne dépasse pas une certain niveau.
2 - Le prince ou La princesse Charmant(e) n’existe pas ! Il celui avec qui on est au moment ou on est avec ! Car l’amour est un sentiment très proche de la haine. Au moindre écart il se transformera en rancœur profonde et l’être aimé deviendra le pire de nos ennemis !
3 - Il faut toujours se battre pour ce que l’on aime ! On n’a rien sans rien
4 - Quand il s’agit d’un amour véritable, l’amour embrume tellement l’esprit que l’on est prêt à tout et vraiment à tout.


(Syae) #8

Une très bonne chose de lire des avis différents sur la question, d’autant plus qu’on aurait du mal à placer des réponses “universelles” :wink:


(Suling) #9

Il y a des avis bien intéressants et différents, sympa à lire !

Voici le mien sans rentrer dans les détails perso… :astonished:

L’amour est à la base quelque chose d’incontrôlable, on ne le choisit pas, on ne le mesure pas, on ne le cherche pas forcément et il vient nous frapper de plein fouet ! La jalousie née de ce dernier et est également incontrôlable. Elle peut autant marquer un manque de confiance en sa moitié mais aussi un manque de confiance en soi et une peur de se faire voler l’être aimé par autrui. L’absence de jalousie ne signifie pas non plus qu’on ne tient pas à l’autre… Bien que parfois, c’est effectivement le cas… Et on a aussi le cas opposé à l’extrême ! Jalousie maladive, limite que ta moitié aille écrire sur ton front « Propriété de… , pas touche ! » qui en devient fortement un tue-l’amour. Il y a aura toujours quelque chose pour parasiter ce qui est censé nous rendre heureux…

J’y ai cru mais je ne sais plus si c’est toujours le cas, si j’y crois vraiment… J’ai cru avoir connu ça… Communiquer avec l’autre sans rien se dire, savoir ce que l’autre ressent rien qu’en le regardant mais je crois que je me suis juste un peu trop emballée. J’aime parfois y croire, ça fait rêver, mais trouver cet être fusionnel, est-ce vraiment écrit dans le script de ma vie ?

Rien n’est jamais acquit, il faut un minimum d’effort pour avoir ce que l’on veut et ce, même en dehors de l’amour ! Et quand on l’a, on se bat pour la garder près de soi. Mais la chose la plus dure, c’est de savoir si on se bat pour la bonne personne…

Jusqu’où ? Je n’ai pas de beaux exemples à vous citer, mais par amour, je ferai tout ce qui sera en mon pouvoir pour rendre heureuse la personne qui saura refaire battre mon coeur !


(MagicSeb) #10

C’est intéressant toute ces remarques, je pense être d’accord avec aucune de vos réponse!! :smiley:
Je vais être court:

[quote=“Asimov”]
1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?[/quote]

1: La jalousie est la preuve d’une trop faible confiance en soi ou/et confiance avec la personne aimé(e). Elle n’est pas anormale, mais jusqu’à un certain niveau, en aucun cas, elle n’est une preuve d’amour. Elle signifie simplement que l’on tienne (dans le sens possessif du terme) à la personne.
2: Déjà, pour moi l’amour n’est pas fusionnel, j’ai une relation non fusionnelle et je suis heureux avec, je ne veux pas avoir une fille qui pense comme moi, qui me comprends tout de suite, une confidente… nan, l’amour est le partage, la découverte de l’autre;
3: Il faut s’entretenir, bien sur; Ensuite se battre dans le sens essayer d’éviter une rupture… bien sur que oui, de toute façon, tout est dans la communication. Si les sentiments ne sont pas réciproque… c’est difficile mais se battre fera autant de mal à l’un comme à l’autre
4: Loin, mais pas trop non plus, faut pas être stupide et si la personne tient à vous, elle ne vous demandera pas la lune, juste quelques étoiles!!! (putain c’est beau, j’en pleure!!! :laughing: )
Voilà, ensuite j’ai un esprit assez limité en se qui concerne ces pseudo-question philosophique, mais c’est toujours intéressant de voir comment les autres voient les choses!!


(padrino91) #11

Pour répondre a Asimov,je le ferais en 04 themes.

Parmi toutes les interrogations déjà posées, j’ai retenu :
1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
La jalouse n’est pas une preuve d’amour, ni meme un de l’amour, il s’agit juste d’amour propre rien de plus, quand a savoir si cela est egoiste, oui la jalousie n’est qu’une maniere de rendre malade, avec l’amour que l’on ressent pour l’autre.
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
Personne sur terre ne possede, sont etre fusionnel ou son ame soeur, c’est choses ne sont que des débilités inventés, par les vendeur de roman a l’eau de rose, une relation se construit jour apres jour, se construit de moments de complicités et de tout un tas de chose qui font que, finalement c’est beau l’amour :smiley: .
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
Se battre contre quelqu’un ou quelque chose pour prouver l’amour que l’on peux porter la personne désirée, est la pire des manieres de prouver son amour, se battre a une connotation négative, et aimer une connotation positive, apres par amour on peux faire tout et n’importe quoi, ne dit on pas que l’amour rend aveugle, je continue sur cette lancé en disant que la mariage rend la vue.
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?
Certains sont meme pret a aller jusqu’a la mort !!! A quoi bon.
Moi j’irais pas plus loin que le periphérique :laughing: .


(substitute) #12

Tu crois donc en moi :laughing:

[quote=“Asimov”] Parmi toutes les interrogations déjà posées, j’ai retenu :
1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?[/quote]

1/ C’est une preuve d’amour mais s’il y en a trop ça devient problématique
2/ Non, je ne pense pas. Visiblement tout le monde n’a pas ce privilège :frowning:
3/ Il faut toujours tout faire pour celle qu’on aime
4/ Au delà de nos limites


(dESMON) #13

1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
J’aurai du mal à répondre à cette question, car je ne suis en aucun cas jaloux, et plusieurs ex ainsi que miss Desmon n’a pas ont essayé sans succés. Pour moi, être jaloux c’est ne pas faire confiance avec la personne avec qui je suis. Beaucoup de copain m’ont demandé qu’elle est ma réaction quand un mec drague ma copine. Et je réponds toujours la même chose :
“Ils ont raisons de tenté leur chance, mais si elle m’aime et veux rester avec moi, elle ne fera rien de compremettant.”. Enfin c’est ma vision. Mais par contre, j’avoue que bien contrôler, j’ai remarqué qu’il peut-être un bon booster. :smiling_imp:

**2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ? **
Y croire pourquoi pas, Le vivre peu^t-être, mais pas sur du long terme. Car c’est comme chercher l’être parfait (pour soi), mais jamais une personne ne vivra exactement selon vos attentes. Il peut y avoir différentes complicités (même parfois très tordus). Mais fusionnel, et long terme me semble totalement impossible.

3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
Oui, mais faut pas non plus devenir dingue, une fois qu’elle est avec un autre mec, marié et deux enfants, je pense que tu peux lacher l’affaire.
Sur le long terme. C’est aussi une partie obligatiore. Ce remettre en question, variés les plaisirs, étonné, voir s’engueuler, C’est ce qui m’est du piment dans la vie.
Je pense que si une fois je ne mettais pas un peu remuer le C**. Je serais passé à coté d’un truc super. En plus, c’est une fois que l’on réussit que l’on savour le plus sa victoire.

4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?
Jusqu’a ses propres limites. Mais, je pense que cette question est bizarre, car à part gros cas genre prise d’otage, ou grand danger similaire. Un couple réagit à deux, en connaissance des limites de l’un et de l’autre. Et c’est en jouant sur les force de chacun que l’on avance.


(Sorata) #14

Moi aussi je vais donner mon avis sur la question quoique bien des gens ont dit de jolie chose et des choses complètement réaliste. Spéciale dédicace à mon petit policier et à MagicSeb pour leur magnifique connaissance de la langue française :smiley:

1.\Si je dis ça c’est pour rappeler la définition du dictionnaire:
Jalousie : Sentiment douloureux que fait naître, chez celui qui l’éprouve, le désir de possession exclusive de la personne aimée.
Pour moi la jalousie est tout le contraire de l’amour et comme le dit si bien le dictionnaire (merçi ptit robert!) la jalousie est indissociable de la possession. J’ajouterai que je trouve très malsain de croire que l’être aimé nous appartient… Personne n’appartient à personne chaque être humain doit être libre. Alors oui bien sûre que c’est triste de voir l’être aimé partir avec un autre que soit mais il faut savoir accepter et aussi triste et détruit que l’on peut être aucun sentiment de jalousie devrait effleurer notre esprit si on se prétend non égoïste.

2.\Pour moi Magic Seb et Padrino91 et desmon aussi ont tout dit…

3.\ Pour ce qui est de se battre je suis assez d’accord avec cette image : Il faut se battre pour obtenir ce que l’on veut" Je le prend plutôt dans ce sens. Eh comme l’on déjà dit certain la vie en couple est un combat de tous les jours pour pouvoir rester ensemble. L’amour est un sentiment qui se construit tous les jours, il n’a besoin de rien pour naître, mais l’amour a besoin d’être entretenu chaque jour pour durer (comme pour un feu , une bonne température suffit à l’allumer, mais si on ne maintien pas cette température, le feu s’éteint…)

4.\DESMON à tout dit…

Voilà en espérant vous avoir éclairer de ma Sagesse :laughing: (enfin surtout copier les autres)


(Asimov) #15

Que de réponses, il serait peut-être temps de donner ma version… mais beaucoup a déjà été dit effectivement.

**1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste? **
Aussi, si il y a un seul sentiment qui s’approche le plus de l’amour pour moi, c’est la haine, comme l’a écrit Naxela. Mais la jalousie peut servir comme preuve d’amour, mais de façon hypocrite.

Tout d’abord, je considère l’amour comme quelque chose d’égoïste : un, lors de sa déclaration, quoi de plus égoïste que d’imposer ses sentiments à la personne concernée. Certes ça peut lui faire extrêmement plaisir si partagée, mais ça peut aussi l’embarrasser. Enfin, il faut quand même pousser mémé aux orties vous me direz (peut-être pas de cette façon…). Bref, étape indispensable mais vraiment égoïste si on y réfléchit bien.
Deux et surtout, je vais emprunter une citation à planète terreur que j’aime beaucoup (la citation, pas le film) : l’amour c’est “two against the world” (comprenez : nous deux contre le monde). Effectivement, quoi de plus égoïste que de vouloir partager du bonheur qu’avec une seule personne! Je ne prône pas la polygamie ni l’abstinence paroissial ni l’échangisme, loin de là, mais entamer une relation avec quelqu’un, c’est faire fi d’autrui, et porter son tout son intérêt que sur la personne aimée.

Donc forcément puisque je vois l’amour comme en partie une preuve d’égoïsme, la jalousie peut être une preuve d’amour. Par exemple, votre copine vous sort “canon ce bonhomme” dans l’intention de vous faire sortir de vos gongs, c’est bien qu’elle veut vous rendre jaloux car c’est une preuve d’amour. Après si comme Spyd vous n’êtes pas jaloux, pas de souci. Avec moi vous aurez le droit à un regard en coin qui en dit long ^^
Mais cette recherche de preuve d’amour est assez hypocrite par rapport au fait que vous vous servez encore d’autrui pour essayer d’assurer votre possession de la personne aimée. Cela ne relève pas forcément d’un doute chez l’autre, mais seulement d’une envie de se sentir aimé, ou de créer un simple moment de tendresse. J’en reviens ainsi à ce “two against the world”, la boucle est bouclée, par création de jalousie j’ai créé un moment d’amour avec celle que j’aime. CQFD^^

Après, la jalousie maladive, je dis d’aller voir un psy.

2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
La princesse charmante attendrait donc que je la trouve endormie dans sa tour et que je la réveille d’un baiser. Et bien elle risque de dormir à jamais la pauvre…
Toute personne change, donc l’être fusionnel ne restera jamais fusionnel très longtemps, et une relation statique n’a jamais duré longtemps.
Enfin déjà, j’ai un problème, je n’arrive pas à définir mon âme soeur. Le côté télépathe m’a bien fait rire, le truc trop horrible :laughing:
(tain j’ai du mal avec les mots là… joker).

Je vais juste rebondir sur ce qu’a dit Suling pour dire que l’amour, même s’il n’est pas choisi, et énormément déterminé par notre passé. Je ne vais pas jouer à Freud et Marx, mais classes socio-économico-culturelle ont quand même un gros rôle dans mes choix, et donc dans comment j’imagine mon être fusionnel.

3/ Doit t’on se battre pour plaire à celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
Evidemment, je le prends au sens figuré. Pareil, si la personne est déjà en couple et heureuse ainsi, je laisse tomber, beaucoup d’embrouilles à la clef. Après, c’est carte blanche, sauf si elle me dit impossible. Quoique parfois la flemme :laughing:

4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?
Et bien tout a déjà été dit, il faut tout donner, mais il y a des limites à ne pas franchir. (super vague je sais)

Si vous avez d’autres problématiques, n’hésitez pas :wink:


(hikaru_no_go) #16

[quote=“Asimov”]1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?[/quote]

1/ manque de confiance en l’autre.
2/ je pense que oui, mais faut faire attention avec le fusionnel, quand on se loupe ça rend rien (cf. dbz et la fusion, ok c’est nul, je sors).
3/ oui, surtout si l’autre est plus petit et moins costaud.
4/ jusqu’au fond du trou.


(opaline) #17

1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?

je ne pense pas que la jalousie soit un sentiment égoïste mais plutôt de peur de l’inconnu et de manque de confiance que se soit en soi ou en l’autre.
bien souvent, on voit des chimères et des peurs irraisonnées pointer le bout de son nez car l’on fantasme de ce que “l’ennemi” possède et que l’on a pas et bien souvent, quand on découvre la réalité, on se sent stupide et honteux.

2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?

pour ma part, je crois et j’ai toujours cru à une âme soeur. un être qui aide à s’épanouir et à se dépasser qui complète l’autre et qui le sublime. bien sûr, ce genre d’amour s’entretien et se mérite car rien n’est jamais acquis et perdre sa moitié car l’on croit que tout est gagné peut-être aussi très facile.
après, tout dépend de quel genre d’amour tu parles, car un amour fusionnel, quel en est ta définition? est-ce une fusion de l’esprit, de l’être ou des deux à la fois?
mais je pense aussi, qu’il y a toute sorte d’âme soeur, mais une seule qui puisse convenir parfaitement.

3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?

Oui on doit se battre, mais évidemment tout dépend du cas (si la personne est en couple, personnellement, je ne pourrais jamais m’intéresser à un homme déjà pris, donc là ça sera niet!)
Après, si la personne est libre et que l’on sent qu’il y a vraiment une possibilité que ça fonctionne, il faut se battre de toutes ses forces quitte à utiliser des subterfuges, faut jouer de subtilité et d’esprit pratique et malin.

4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?

Tout dépend de ce que l’on entend par jusqu’où? je ne pourrais pas tuer de sang-froid pour l’être aimer, mais je serais tout de même capable de soulever des montagnes et même si on se retrouvait dans la dèche et bien au diable l’avarice!
il n’y aurait plus qu’à reconstruire, le matériel ça se retrouve toujours mais l’amour bien plus difficilement!

j’ai fait un copier/coller de mes deux premières réponse que j’avais déjà faite sur facebook!


(ivan isaak) #18

Je me dois d’intervenir et donc de faire un post inutile. Et pour la peine, je rompts provisoirement ma grève de smileys…

[quote=“hikaru_no_go”]

[quote=“Asimov”]1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?[/quote]

1/ manque de confiance en l’autre.
2/ je pense que oui, mais faut faire attention avec le fusionnel, quand on se loupe ça rend rien (cf. dbz et la fusion, ok c’est nul, je sors).
3/ oui, surtout si l’autre est plus petit et moins costaud.
4/ jusqu’au fond du trou.[/quote]

:laughing:

Pardon…


(Tzara) #19

[quote=“hikaru_no_go”]

[quote=“Asimov”]1/ la jalousie est-elle une preuve d’amour ou est-ce juste etre égoïste?
2/ Doit’on réellement croire qu’il y a pour chacun son etre fusionnel ?
3/ Doit t’on se battre pour plaire celui ou celle qui fait battre notre coeur même si l’on sait que ce sera dur?
4/ Jusqu’où peut-on aller pour l’autre?[/quote]

1/ manque de confiance en l’autre.
2/ je pense que oui, mais faut faire attention avec le fusionnel, quand on se loupe ça rend rien (cf. dbz et la fusion, ok c’est nul, je sors).
3/ oui, surtout si l’autre est plus petit et moins costaud.
4/ jusqu’au fond du trou.[/quote]

:mrgreen:

+1 avec Hika ^^
Désolée, je n’élève point le débat…
1/ Ni égoïsme ni amour… Le jalousie est un vilain défaut… Pour moi, jalousie = possessivité… Et comme je n’aime pas qu’on soit comme ça avec moi, je fais pareil… Puis, dans ma grande naïveté, je fais tout-à-fait confiance à l’autre. Il m’est arrivé de me faire avoir mais bon, chacun est différent… Par contre, je pardonne pas :smiling_imp:
2/ L’Être Fusionnel… Boaf… En tout cas j’y crois pas et je l’ai jamais rencontré… VIVE LA DIFFERENCE !!!
3/ Si tu penses que ça vaut le coup, je dirais que oui… Après, moi je suis Miss girouette et assez peu persévérante donc j’ai tendance à me dire “c’est mort, allons voir ailleurs” ^^
4/ Si tu aimes avec un grand A, je pense que tu peux aller très loin (pardon de fautes graves, etc.) Personnellement je n’ai jamais ressenti le besoin de faire de grandes démonstrations d’affection (moi il me trompe, je le jette ! ). Plus sérieusement, je suis très peu démonstrative, cela m’a déjà été reproché, et donc le “aller loin pour celui qu’on aime” est assez limité avec moi… Il arrive que je fasse énormément d’efforts qui ne sont pas perçus comme tels car souvent considérés comme comportement “normal” chez les autres ^^ ça vaut quelques engueulades mais bon, tant pis, je suis comme ça, hein ^^


(chris936) #20

Ah, je l’avais compris différemment, moi, son numéro 4. J’avais cru déceler une petite touche d’humour au passage.