L'armée de la résistance volume 1 (Kana)

Avis personnel :

Aspect : Un grand format (24*17), un papier de qualité, une couverture assez sombre avec un gros titre ne rouge. Sinon point spécial, ce livre à une odeur (genre encre de Chine, enfin c’est ptete moi qui délire en ayant lu au dos que tout a été fait à l’encre…). Un résumé au dos, une moyenne de 155 pages. Au début, un mot de l’auteur qui nous apprend plus sur lui et sur son manwha (et ses objectifs). A la fin, des infos de l’auteur et ses amis sous la forme d’un épisode.

Dessin : Un auteur qui possède son propre style : des dessins réalisés à l’encre de Chine, de la couleur (mais vraiment très peu et présente de manière aléatoire), des personnages très humanisés (d’ailleurs, l’héroïne ressemble trop à un homme à mon goût), je suppose que le style ne plaira pas aux gens qui ne sont pas très ouverts. Les personnes présentes dans le manwha sont inspirés de personnes existantes et de faits réels.
C’est quand même très particulier comme dessin. Ce qui est dommage c’est que les cases sont énormes et avec le peu de pages, l’histoire n’est pas fort développée…

Scénario : Ce manwha reflète les sentiments des Coréens face à l’occupation (des Japonais de 1910 à 1945 et des Américains de 1950 à 1998 [fin dictature officielle]). L’auteur est très engagé (plusieurs années de prison à son actif, comme son père et grand-père). Malgré les bonnes intentions de l’auteur, celui-ci ne fait qu’aligner des scènes d’actions mettant aux prises des robots patauds avec des pratiquants d’arts martiaux (sabre), ces héros sont aussi beaucoup trop impavides pour êtres comparés à des humains…

Conclusion : Un mawha qui laisse un sentiment mitigé. D’une part, il y a un auteur engagé mais qui s’exprime plus facilement dans son mot d’auteur que par ses dessins. De l’autre, il y a le prix (presque 1 euro pour 10 pages) et des graphismes qui en rebuteront plus d’un…
A la limite, je le conseillerais aux personnes qui ont appréciés “Nambul” et je vous conseille aussi d’essayer de l’acheter d’occasion.