LAST QUARTER t.1-3 (Aï Yazawa)

image

Le premier volume, comment expliquer les sensations qu’il m’a procuré? Intrigué, émue, avide… Mais à l’image d’un soufflé, mon espoir s’est dégonflé au second volume sans que je ne puisse en expliquer la raison. Les dessins sont toujours aussi bons, l’intrigue se tient, l’émotion est au rendez-vous. Alors, pourquoi? Je ne saurai vous expliquer. Pourtant, ce manga vaut largement la peine d’être lu (ça reste du Ai Yazawa donc aucun doute sur la qualité) et vous pouvez vous plonger sans problème dans ce shojo qui, pour moi, flirte avec le josei par ses thématiques (difficulté de trouver sa place, passage de l’enfance à l’âge adulte…). A posséder si l’on aime Nana et Paradise kiss