L'attaque des titans en simulpub dès aujourd'hui !

J’espère me tromper dans mon raisonnement, évidemment. Mais même si tes arguments sont sans doute plus proches de la volonté de Pika que les miens, il reste que cette volonté m’apparaît comme utopique et irréfléchie : l’argument “ce n’est pas disponible en France”, c’est bien, c’est effectivement un des fonds de commerce des teams de scantrad mais il ne fonctionne pas tout seul, il fonctionne de paire avec la gratuité (qui n’est pas du tout un détail dans cette optique). Donc la démarche de Pika, vue sous cet angle, reflète bien tout ce que tu dis mais ne casse en rien le plus gros argument des teams.

Tout ce qu’ils vont réussir à récupérer, ce sont éventuellement les lecteurs de scans occasionnels qui ont des problèmes de conscience avec le scantrad et qui attendaient ce genre d’offre, qui sont de base en minorité.

Donc au final, d’un côté Pika “incite” indirectement ceux qui ne lisent pas de scans mais suivent la série au format papier, et seraient intéressés par cette offre, à le faire et de l’autre, ils espèrent naïvement attirer à eux les lecteurs de scans, qui ont accès à une bibliothèque énorme indisponible en France et, cerise sur le gâteau, gratuite, en imposant un prix légèrement inférieur au format papier pour une qualité d’édition qui reste à définir (mais il ne faut pas se leurrer, les purs et durs, ceux qui sont en majorité, se foutent pas mal de l’édition et des fautes d’orthographe, ils veulent juste chaque semaine avoir leur chapitre gratuitement. Point.).

Donc en définitive, je salue ce genre d’initiative mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose de foncer tête baissée comme ça. Au final, même si les intentions sont évidemment louables, elles risquent d’avoir un effet inverse à celui recherché.

Et simplement pour préciser une chose, si mes propos sont souvent étriqués et à sens unique, c’est surtout pour qu’il y ait ensuite discussion. Cela ne reflète pas à 100% (je suis en réalité beaucoup plus mesuré) ce que je pense, ce n’est pas dans le consensus qu’on avance mais dans sa recherche :wink: (bon évidemment, ça on ne peut pas le savoir si je ne le dis pas).

Exactement quatre tomes : Le tome 12, qui vient de sortir en France s’arrête au chapitre 50…
Ensuite, le volume 13 contient les chapitres 51 à 54, le volume 14 les chapitres 55 à 58, le volume 15 les chapitres 59 à 62, et le volume 16 contiendra les chapitres 63 à 66… Le chapitre 67 est donc le premier du volume 17.
Peut-être que les négociations avec les Japonais imposaient que ça corresponde au premier chapitre d’un volume relié… Il aurait été malin d’en profiter pour préparer le terrain, en sortant en amont les seize chapitres précédents, par packs (voire les vingt chapitres précédents, puisque le tome 12 n’était pas encore sorti), quitte à faire un prix réduit pour le pack. Mais comme on ne sait pas comment se passent les négociations avec les Japonais (peut-être que ceux-ci ne voulaient pas de diffusion de chapitres avant le simulpub)…

Au passage, le prix paraît cher, certes, mais revient moins cher que d’acheter les tomes en numérique : à 0,99€ le chapitre pour quatre chapitres, on arrive à 3,96€ le bouquin, alors que les volumes complets en numérique valent 4,49€.

Tori.

Je suis contre l’idée, et je continuerai à lire les scans gratuitement sur le net. Je pense faire comme beaucoup de fans de la série, je lis les scans sur le net et finis par acheter les tomes lorsqu’ils sortent en France.
Alors, pourquoi payer deux fois ?
Par contre, si Pika proposait un avoir sur les tomes, je serais le premier à lire et payer leurs chapitres. Par avoir, j’entends par là que si je paie un chapitre 0,99€, et que lorsque le tome contenant le chapitre acheté sort en France, ils proposent une réduction de la même somme lors de l’achat du tome en version papier, alors là oui, je suis preneur. Mais bon, ça serait bien compliqué à mettre en place tout ça…
En tout cas, je refuse de payer 2 fois.

@Tori : Je te rejoins complètement, je trouve dommage que Pika n’ait pas proposé les chapitres à partir du 51 (ce qui aurait sûrement intéressé les lecteurs du manga pressés de connaître la suite ^^). L’idée de faire des packs me parait bonne, après c’est sûr qu’ils ont du y penser, mais ce n’est peut-être pas réalisable ou bien le projet est en cours, sait-on jamais…
En tout cas je trouve le prix assez attractif, moins de 4€ pour l’équivalent d’un tome, ça me parait tout à fait correct ! Malheureusement pour eux, n’étant pas du tout fan du format numérique, je passe mon tour.

Bonne idée de principe, même si je ne suis pas cette série. Après, je rejoins Guyohm : je veux mes tomes en version papier et refuse de payer deux fois. Bon, ceci dit, je suis suffisamment patient pour attendre les sorties, voir même plusieurs mois apres, donc bon.

Par contre, un manga en epud, je trouve ça bizarre… pourquoi pas pour les liseuses (mais j’ai test, c’est pas pratique du tout ><). J’aurai plutot mis en pdf, pour les tablettes en tout cas. La question que je me pose plus, c’est sur les drm. Y’en aura ou pas? Si oui, ça enlève encore plus d’interet a l’offre. Mais comme ce n’est précisé nul part…

@Tori : Amazon a fait expres de bloquer son environnement en empechant l’epub, pour forcer les gens à acheter sur leur site (un peu comme Apple et ses ordi… t’es obligé d’acheter un adaptateur à chaque fois que tu veux brancher un cable normalement universel dessus). De meme, le format epub est universel pour la totalité des autres readers. Pour le coup, aux clients d’amazon de se plaindre! Et franchement, passer par Calibre n’est vraiment pas difficile et permet de bien trier sa biblio. Donc au final, meme les possesseurs de Kindle peuvent lire sans pb.

Si je comprends bien le raisonnement de certains, c’est comme si vous refusiez de payer un DVD sous prétexte d’avoir déjà payé pour voir le film au cinéma ? Et encore ce n’est même pas comparable puisque là vous gardez le chapitre que vous achetez. Au cinéma, on repart juste avec des souvenirs.

En fait, @Skeet, justement, ta comparaison n’est pas tout à fait la bonne ; là, ils se plaignent plutôt de ne pas vouloir acheter le Blu-ray alors qu’ils ont déjà le DVD.

Non mais je disais ça surtout dans le sens où ce qui est proposé là, c’est de lire au plus vite les chapitres. Si au fond, ce qui les intéressent sont les tomes reliés, il suffit d’attendre. personne n’oblige à se procurer les deux, c’est un choix délibéré.
Maintenant que Pika a payé les droits d’exploitation de la version numérique du manga, il existe un moyen officiel de pouvoir satisfaire les plus impatients. Et ceci a naturellement un prix, sinon quel intérêt pour Pika de faire ceci ?

En fait là on est plus dans le système des magazines de prépublication japonais : on paie le magazine pour lire des chapitres mais on paie aussi si on veut acheter les volumes reliés… je ne vois pas ce qu’il y a d’anormal dans le système. Après que certains ne veuillent pas payer pour lire des chapitres en simulpub, soit, mais cela passe forcément par du piratage dans ce cas ou par l’abstention et l’attente de la sortie des tomes reliés.

A propos Skeet, pour reprendre tes mots “Quel intérêt pour Pika ?”. Moi ce qui me pose problème, c’est surtout que visiblement personne n’est capable de comprendre ni d’expliquer la démarche de Pika : ils proposent une offre de publication en simultané, c’est bien, mais quid des chapitres précédents pour faire le lien ? Ils visent qui comme public ?

Parce que ceux qui suivent le format papier en sont rendus au tomes 12, or, comme le souligne très justement Tori, suivre le simulpub revient à prendre la série au tome 17.

Qui donc va se laisser tenter par une telle démarche (on parle d’une ellipse de plus ou moins cinq tomes…) ? Pas les lecteurs de tomes reliés, on vient de le voir. Les japonophones ? Éventuellement, mais j’en doute dans la mesure où l’intérêt de lire le japonais est de ne pas être tributaire de la traduction. Les lecteurs de scans (afin de les ramener dans le droit chemin je veux dire), comme le soutient ivan isaak ? Encore une fois, c’est probablement le but recherché mais je refuse de croire que les éditeurs soient naïfs au point d’y croire. Je ne vais pas vous faire un cours de socio mais ici on parle d’une frange de la communauté qui se pense légitime (et c’est la chose fondamentale) à lire gratuitement les scans illégaux. Ceux-là voient simplement “payant” là où ils voient actuellement “gratuit”.

Bon après, c’est eux qui ont dû faire l’étude de marché, pas moi.

En fait ce n’est pas qu’ils sont naïfs mais au moins, les lecteurs de scans ne pourront plus dire “je lis les scans car on ne trouve rien en légal”.
Là il existe une offre légale à présent pour cette série, à chacun de prendre ses responsabilités. Bien évidemment, il n’y aura qu’une infime partie qui va payer mais ce sera toujours ça de gagné.

Il faudrait aussi sans doute arrêter de considérer que les lecteurs de scans se complaisent dans l’illégalité. Si c’est une certitude pour un certain nombre, d’autres préféreraient avoir le choix, et c’est ce que Pika propose aujourd’hui.

Encore une fois (et ça donne vraiment l’impression de se répéter), Pika vient avec cette offre contrer le principal argument de ceux qui prétendent lire des scans par “obligation” en proposant une traduction française simultanée. Plus rapide que les scantrads et légale, l’offre de Pika répond à la demande de simultanéité sans cesse brandie par les “fans”.

Derrière, si le lecteur persiste à aller vers des teams qui proposent une traduction en langue étrangère (en anglais), traduction qui est disponible APRES celle de Pika, c’est qu’il s’agit d’un “faux” fan, qui considère que tout doit être gratuit tout le temps et tout de suite. Et on s’éloigne bien vite d’un débat interne au marché du manga.

La cible de Pika est évidemment les lecteurs actuels de scans, je ne vois même pas comment on pourrait penser à contredire ce fait. En proposant le simulpub, ils cassent l’argument d’indisponibilité brandie par tous les “vrais fans scantradeurs officiels”. Désormais, chaque chapitre sera proposé en même temps qu’au Japon, en français, et dans un cadre parfaitement légal.

Dans un premier temps, je pense que ce n’est pas spécialement pour en vendre, mais pour pouvoir taper plus facilement sur ceux qui traduisent et mettent à disposition les scans : ils ne pourront plus se ranger derrière l’excuse (en carton) du “ce n’est pas disponible légalement en France”… ~___^
Ils vont probablement étendre cette offre à d’autres de leurs licences…
De plus, si les chapitres restent disponibles quand les suivants paraissent, la parution papier finira par rattraper le retard, et les gens pourront in fine passer des volumes reliés aux chapitres numériques.

Tori.

D’accord, donc c’est une démarche avant tout symbolique. Comme je l’ai déjà dit, je ne peux que saluer ce genre d’initiative de la part d’un éditeur, reste à voir si elle sera suivie ou non (pour d’autres séries ou par d’autres éditeurs).

@ivan isaak : navré de devoir te faire répéter mais nous étions restés sur un différend, d’une part, et mon avis n’a pas changé, d’autre part :wink:
Je comprends parfaitement ce que tu me dis et j’y acquiesce, seulement tu fais toi-même de spéculations des vérités, et pour moi ça coince.
Ton argumentation se tient tout à fait mais tout ce que je dis (et dont j’ai l’impression que personne ne relève), c’est que la cible potentielle de Pika dont tu parles (ceux qui préféreraient avoir le choix), est à mon avis une minorité ridicule.

Pour résumer ma pensée (qui est en vérité très simple XD) : je suis bien conscient de ce qu’essaie de faire Pika, mais je remets surtout en cause l’efficacité d’une telle démarche. Tout simplement parce que, comme tu le dis toi-même, quand on entre dans le monde de l’illégalité, on touche à un débat qui sort bien au-delà du marché du manga. C’est juste que là où tu as tendance à voir le verre à moitié plein en te concentrant sur ceux qui lisent des scans parce que l’oeuvre n’est pas disponible en France en simultané, j’ai plutôt tendance à voir le verre à moitié vide en me disant que de toute façon, ce qui prime sur la majorité des lecteurs de scans, c’est davantage l’argument de la gratuité. En ce sens, aucune offre quelle qu’elle soit ne saurait satisfaire ces gens-là.

Après voilà, on ne va pas étendre le débat ad vitam eternam (puisqu’au final il s’agit surtout d’une question de point de vue), je salue l’initiative de Pika de vouloir s’attaquer de manière active au scantrad, mais je ne peux m’empêcher de faire partie des pessimistes. Je ne demande qu’à être contredit !

Tiens, je n’avais pas vu le message d’ivan posté juste avant le mien…
De toute façon, pour lutter efficacement contre les scans, il faudrait surtout des actions en amont : que les Japonais arrivent à empêcher la diffusion des scans japonais, ce qui ne sera pas aisé (d’autant que ce qui circule en premier, c’est leur traduction en chinois, souvent… les personnes les ayant numérisé étant souvent de la main d’œuvre chinoise… Mais c’est moins vrai depuis l’arrivée de la version numérique du shônen Jump, qui donne des planches déjà propres à qui veut les traduire !)…
Parce que sans les fichiers d’origine, pas de traduction…

Tori.

De toute façon, même si ça permet à Pika de taper sur ceux qui font du scantrad et ainsi rendre les scans illégaux introuvables (en langue français), il y aura toujours un petit malin qui mettra le chapitre “légal” de l’éditeur en téléchargement illégal sur un site quelconque… Donc bon, au final, le problème ne sera jamais résolu et ceux qui voudront lire le chapitre sans payer pourront toujours ><

Au cinéma, on paie surtout pour la qualité, le film en version géante, etc. Bref, les films diffusés au cinéma procurent plus de plaisir qu’un DVD.
Là, les chapitres numériques procurent moins de plaisir qu’un tome relié…

Si on avait des magazines de prépublication comme au Japon avec des chapitres de plein de mangas, et pour une poignée de centimes, oui pourquoi pas :smiley: .

Ce n’est pas pour une poignée de centimes, mais pour une poignée d’euros (enfin, plutôt une poignée de centaines de yens) : une vingtaine de chapitres pour 255/260 yens (soit environ 2€), concernant le shônen Jump.

Tori.