L'attente des volumes, un mal pour un bien ?


(Wong_Fei_Hung) #1

Saluuuuut l’équipe !

En lisant quelques commentaires, j’ai eu une idée de topic !

Pour vous, est-ce que l’attente d’un volume (1 mois, 2 mois parfois +) fait parti de votre façon de concevoir l’esprit "manga"
Est-ce que ça fait parti du jeu…?

C’est à dire, est-ce que pour vous, attendre la sortie d’un volume vous fait + kiffer que d’acheter une collection complète, les lires en moins de 2 et passer à une autres.

Moi je suis entre les deux, je n’aime pas spécialement attendre un tome, mais l’engouement que j’y met à lire un volume attendu pendant quelques petits mois et très … “sucré” lol

Mais aussi, l’attendre m’enlève un peu de… comment dire, amour pour la série, c’est assez dur à expliquer.

And you ?


(flo32) #2

Difficile à dire… Je suis assez partagé.

Tout d’abord, il est assez pénible de lire un manga et de devoir attendre la suite plusieurs mois après, car il faut relire les tomes précédents pour se souvenir de l’histoire. C’est assez peu pratique… tandis que lorsque l’on achète toute la série d’un coup, on a pas cet inconvénient, que je trouve quand même assez lourd.
Par contre, il permet de créer une “tension” à l’approche de la sortie, on peut se poser des questions du genre “que va t’il devenir ?” ou bien “si j’étais l’auteur, comment je ferai ?” qui vous triturent dans vos moments perdus. Et ça, c’est assez agréable, et cela n’existe pas lorsque l’on dévore une série en peu de temps.

Mais, dans l’ensemble, je préfère lire toute une série d’un coup.


(opaline) #3

ben j’avoue que je préfère avoir une série entière à portée de mains, mais quand l’attente n’est pas trop longue, ça peut-être aussi sympa, ainsi on désire plus ardemment le manga :mrgreen:

mais, bon quand ça s’éternise ça devient limite soûlant, car pour une série comme “Hana yori dango” ou “city hunter” attendre tous les deux mois peut devenir pesant (quand ça n’est pas repoussé!)


(pollux360) #4

Je dois avouer que je suis un peu dans ton cas, dans le sens où je n’aime pas spécialement attendre longtemps entre deux tomes mais cela a l’avantage de laisser du temps pour s’attaquer à d’autres séries. Quoi qu’il en soit, je préfère quand même lire une série d’une traite, au moins t’es vraiment dedans du début à la fin.
Parfois la fréquence de parution de certaines séries étant vraiment basse, j’hésite à les commencer mais au bout d’un moment je franchis le pas mais cela reste assez frustrant comme ça l’est pour moi en ce qui concerne Dorohedoro que je viens de découvrir.


(oxayoltsf) #5

Je pense sérieusement qu’un passage à une sortie mensuelle, du style Ippo, pour les séries avec de l’avance ou terminées serait une excellente chose, sachant qu’au bout d’un moment il faudra bien se caler sur les sorties japonaises si la série est en cours. L’attente dans ce cas serait surement plus honorable vu que ce serait l’attente du travail de l’artiste et non pas du travail de l’éditeur qui laisse souvent à désirer.

Le Brésil a une sortie mensuelle. Alors que Death Note a commencé à être édité aprés la France, les lecteurs ont pu terminé le tome 12 il y a 3-4 semaines (une série en 1 an au lieu de plus de 2 ans …). Dans le même genre Les chevaliers du zoodiaque, the lost canvas a commencé à être édité il y a 5 mois et déjà 5 tomes sont sortis. Vampire Knight en est au tome 6 de la même manière… Ensuite cela vient peut être du fait qu’il y a moins de séries dans les catalogues mais les éditeurs ne devraient pas changer de mentalité et continuer avec un tirage mensuel des nouveautés.

Enfin je n’aime pas attendre mais notre systéme permet de profiter pleinement de la seconde lecture lorsque l’on a toute l’oeuvre.


(metroidplasmer) #6

Personnellement je n’aime pas du tout l’attente entre deux tomes, qui me font oublier une partie des détails des précédents tomes.

Je pense que je n’aurais vraiment pas vécu aussi intensément 20th Century Boys d’un coup, par exemple, si je n’avais pas lu les 22 tomes d’une traite.
C’est pourquoi j’attends souvent qu’une série soit terminée pour la commencer, comme je le fais avec Nouvel Angyo Onshi et Otogi Matsuri, que je veux acheter depuis un bout de temps, mais je me retiens, sachant le dénouement proche.

Néanmoins certains constats vont dans le sens d’une argumentation en faveur du temps d’attente entre chaque tome.
Pour des séries rébarbatives, par exemple, les tomes gagnent vraiment à être lus séparément. Prenons l’exemple de City Hunter : ça passe beaucoup moins bien quand on les lit d’affilée.
Ensuite, pour les nouveautés, j’aime bien me les procurer depuis le premier tome, et suivre la parution mois après mois. Ainsi, quand on arrive à la fin de la série, on est d’autant plus ému que l’on a grandit avec le héros, et avec le manga tout entier. Par exemple l’émotion sera beaucoup plus grande à la fin de 10 ans de fanatisme d’Ippo, qu’après avoir dévoré les 80 tomes et plus en quelques jours seulement.

Voilà, c’était mon point de vue :stuck_out_tongue:

PS : Wong je trouve ton idée de débat intéressante, je te demande donc une permission de copyright pour faire le même sur un autre forum please :slight_smile:


(system) #7

J’aime attendre la sortie d’ un volume mais pas trop longtemps comme ce fut le cas pour “Metal Heart” en plus des fois on attend et rien ne sort comme pour Worst où la série est stoppée.

Alors oui j’aime attendre mais ça dépend des séries et des éditeurs.


(OuRs256) #8

[quote=“oxayoltsf”]Je pense sérieusement qu’un passage à une sortie mensuelle, du style Ippo, pour les séries avec de l’avance ou terminées serait une excellente chose, sachant qu’au bout d’un moment il faudra bien se caler sur les sorties japonaises si la série est en cours. L’attente dans ce cas serait surement plus honorable vu que ce serait l’attente du travail de l’artiste et non pas du travail de l’éditeur qui laisse souvent à désirer.
[/quote]

Ca résume exactement mon idée. Quand la série est terminée au Japon, le rythme de 1 tous les 2 mois, c’est très lourd (surtout quand on sait que les éditeurs ont 3 ou 4 tomes d’avances sur leur planning).

Enfin bref, je doute que ça change sous peu en tout cas :s


(eloi) #9

Moi je ne peux pas me permettre d’acheter tous les tomes d’une série d’un coup donc l’attente, ça me connaît. :mrgreen:
Que les tomes sortent tous en même temps ou pas, ce serait un peu près pareil pour moi.

Sinon, l’attente entre les tomes me permet de rattraper les parutions de mes séries peu avancées. Par contre, pour les séries où je suis à jour, je n’arrive souvent pas à resister à la tentation donc je vais un peu visiter les sites pour savoir ce qui va se passer dans le prochain tome.
Pour certaines séries, il est vrai que l’attente est un peu longue (encore plus pour les séries retardées. ^^’) et que la suite se fait réclamer. Et quand on a enfin le tome en main, on le dévore en 15min et ensuite, on regarde la couverture et on se dit "re-encore 2 mois et j’aurai la suite :frowning: ".

Bref l’attente m’est un peu utile mais elle me fait pricipalement patienter (normal quoi. XD).


(GrAmS) #10

J’aime bien suivre les séries en cours, attendre 1 ou 2 mois.
Parcontre, attendre 1 an et demi pour du HxH c’est un peu long. Bon y’a pire : Agharta, Sing “yesterday” for me, etc.

Sinon, bah c’est toujours bien d’avoir entièrement une série qui est finie. Ça permet de lire ça de façon “continue”, genre 1 par soir (même si souvent ça peut être plus).
Je me souviens de Bremen qui comporte 9 tomes, et que j’ai lu en 2 fois. Une première soirée où j’ai du en lire 3, et la deuxième où j’en ai lu 6. Le pire c’est que c’était en période d’exam, et pourtant j’finissais la lecture vers 2h du mat’, et j’révisais pas trop :unamused:


(Iemitsu) #11

L’attente entre deux tomes ne me dérange pas vraiment si ce n’est peut-être qu’elle nous oblige bien souvent à refeuilleter le volume précédent pour se remettre en tête les détails.

Par contre j’évite si possible de débuter d’autres séries toujours en cours entre temps car dans ce cas là c’est l’engrenage, tous les mois on a de plus en plus de tomes à acheter et le budget fini par ne plus suivre.
Mais c’est pas pour autant que je m’abstiens, c’est juste que je privilégie des séries déjà terminées afin de pouvoir aller à mon rythme sans “obligation” d’achat régulier. (même si je sais que si j’accroche je peux avoir un débit assez élevé :stuck_out_tongue:)


(terry) #12

1 ou 2 mois entre chaque volume, ça me semble très raisonnable (le suspense fait un peu partie du jeu), mais pas plus, sinon après effectivement on perd le fil… Pour le cas de Death note ou tout autre manga terminé au Japon et en cours chez nous, je trouve que c’est abuser de les faire paraître aussi lentement, mais il faut savoir que dès qu’une série est finie, elle ne vend plus… donc les éditeurs cherchent à prolonger l’engouement le plus longtemps possible, logique…


(Slapash) #13

Il y a des avantages et des inconvénient à la parution bimensuelle : ça permet d’économiser un peu d’argent voir d’acheter plus de séries même si ça sera plus long d’avoir toute la série.

Pour les éditeurs je pense que la parution bimensuelle en France sauf exceptionnelle ( Ippo ) est ce qu’il y a de mieux, car pour faire simple, si la parution va plus vite, les séries se terminent plus vite, et donc il faut plus vite renouvelé le catalogue donc les licences ce qui a un cout. Or actuellement le marché français mangasteque ? fonctionne à merveille, en changeant le rythme de parution c’est prendre le risque de devoir acheter des licences qui vont être sous exploités par l’ombre que leur fait les “bestsellers” ce n’est pas pour rien que la majorité des éditeurs à 50 % de ses titres sortant un moi et l’autre moitié le mois suivant, d’autant plus qu’avec la conjoncture actuelle je ne pense pas trop m’avancer si je dis qu’environ 70-80 % des acheteurs de mangas réguliers ( chaque sortie de leur série chaque mois ) ne pourraient pas doubler leur budget manga si le rythme de parution de tous leurs mangas devenaient mensuel.

Après certains vont dire que c’est mieux en mensuel, mais les amateurs d’Ippo je pense aimerait bien avoir 2 tomes par mois… Parce 83 tomes, ça fait environ 7 ans et la série est pas encore terminée.

Donc malgré l’attente insoutenable pour certaines séries, 2 mois c’est raisonnable et favorable pour tout le monde. On a bien des sagas cinématographique avec un film tous les 5 ans voir + et vous vous plaignez pas…

Par contre en ce qui concerne certaines séries ça devient plus compliqué par exemple avec Stigmata, il ne reste plus qu’un tome mais reporté à septembre au lieu de juin… Les reports c’est vraiment chiant. Je ne parle pas de Sidooh entre les reports et les tomes qui disparaissent complètement du mois dont ils devraient sortir…

Certains tomes sont plus long à sortir 2 à 6 mois comme Ubel Blatt ce qui s’explique par la volonté de l’éditeur de vouloir fait durer un peu la série pour espacer ses revenus sur l’année.
D’autres comme Zetman et Yotsuba sont un peu dans le même cas même si leur rythme de parution au Japon est plus long.

Au passage pour ceux que ça intéresse :
Tonkam sortira Zetman 9 27 Aout 2008 et Pika dès Octobre éditera Rose Hip Zéro ( la préquelle de Rose Hip Rose ) soit 2 mois après la parution du dernier tome de Rose.

Enfin encourageons et félicitons les initiatives de certains éditeurs de sortir les deux 1ers tomes d’une série ce qui permet de faire un avis sur la série plus rapidement : Brave Story, Ken, Fairy Tail et sans oublier Jackals, ce qui d’ailleurs je pense que cela va devenir monnaie courante.


(Nil Sanyas) #14

Perso, je préfère acheter des séries complètes… ou alors par “lot”. Par exemple, là, j’attends que les Ippo avancent un peu pour en acheter 10 d’un coup, car c’est vraiment trop frustrant d’en lire qu’un et d’attendre ensuite le prochain…

La frustration est vraiment trop grande d’attendre, franchement, plus ça va, plus ça me fait chier…


(Skeet) #15

Comme l’ont dit metroidplasmert et iemitsu, ce qui m’ennuie le plus c’est que j’oublie pas mal de choses d’un tome à l’autre ce qui oblige à refeuilleter le tome précédent pour bien être dans l’histoire…
Après ça dépend du manga car certains sont composés d’histoires courtes sans relation (ou presque). Dans ce cas, ça ne me dérange pas.

A côté de ça, c’est un choix marketing des éditeurs qui doivent penser qu’ils vendront mieux en étalant leurs sorties car finalement si on avait plusieurs tomes par mois qui sortaient pour chaque série qu’on suit, ce serait la ruine assurée et peu de personnes pourraient suivre.


(Rigel) #16

Dans les mangas je n’ai jamais eu ce soucis vu que ma collection est assez récente mais j’ai eu ce souci avec les séries en DVD et franchement 2-3 mois je trouvais ça raisonnable mais plus longtemps ça devenait insoutenable cette attente.


(Shen-Gongbao) #17

Moi je me dit que l’attente d’un volume est une bonne raison pour commencer une nouvelle série.


(flo32) #18

Effectivement, il y a parfois un choix volontaire de l’éditeur d’étaler ses ventes, et là-dessus, difficile de leur en vouloir. Il serait bien difficile d’acheter à chaque fois toute la série d’un seul trait !

D’ailleurs, les lecteurs de mangas n’ont vraiment pas à se plaindre: pour avoir la suite d’une BD française, il faut attendre environ 9 mois, quand ce n’est pas plus. C’est un coup à prendre, en fait et c’est comme tout: il y a du pour et du contre.


(luffy76) #19

Difficile à dire …

Tout mes mangas je les achètes régulièrement. Je n’ai jamais acheté de collection complète en un seul coup sauf shaman king.
Si je les avais acheté régulièrement je crois que j’aurais décroché au bout d’un moment ^^" Mais bon je n’ai pas regretté l’achat pourtant.
Sinon ça ne me fait ni chaud ni froid, l’attente des volumes permet peut être de déguster celui qu’on lit au moment même … Si on se dit que le prochain est pour dans deux mois … Surtout pour nos séries préférées. De toute façon il y a toujours le problème des séries en cours.
L’achat d’une série complète est moins économique. Dès qu’on finit un tome, on peut pas résister de commencer l’autre et ainsi de suite.


(potiron) #20

Pour moi l’attente est nécessaire,le plus difficiles c’est l’après lecture ou je suis immédiatement envahit par un sentiment de frustration et je désire ardemment la suite. (notamment quelques fin assez insupportables)
Mais l’attente fait qu’une fois le manga dans les mains ont le dévore et on le savoure deux fois plus.