L'avenir du comics

Le sujet concerne que les comics de super-héro :

Tout le monde sait que je suis nouveau ici et donc que je ne m’y connais pas en comics comme les plus aguerris d’entre vous. Pourtant je fais tout de même pas mal de recherche et il est marrant de constater à quel point les comics, comme l’a dit Jim, évolue tout comme le cinéma.

(si je me trompe vous pouvez me corriger évidement :slight_smile: )

On a débuté avec des héros comme superman et captain america qui servirent dans un premier tant de propagande face à l’Allemagne nazi. Ensuite le super héro est devenu un genre plus enfantin et plus simple d’accès. Pour ensuite à l’âge de Watchmen, The dark knight returns, à devenir très sombre et à faire des critiques de la société possédant plusieurs niveau de lecture. Et aujourd’hui, il semblerait que les comics sont devenu plus simple, plus facile d’accès avec des histoires plus grand publique (et ce phénomène est peu être lié au succès des super héro avec le grand publique grâce/à cause des films du genre qui pullulent sur nos écrans de cinéma)

Ce qui me pousse alors à crée cette page c’est justement que je vois de plus en plus d’amateur de comics qui se plaignent du contenu qui serait de plus en plus Mainstreem et qui donc n’intéresserait plus les “fans de la première heure”. J’ai même lu quelque part que maintenant les grand scénariste de comics tente de plus en plus de crée leurs propres super-héros pour ne pas avoir besoin à remplir exigence, qui ne leurs plairait pas, donné par Marvel et DC. C’est aussi ce qu’il se passe au cinéma avec les oeuvres Marvel et DC. Par exemple DC doit maintenant faire rire dans ses films tout comme Marvel parce que c’est ce qui marche le plus au prêt du grand publique.

Ma questions est donc : qu’elle avenir pour les comics selon vous ?

Vous aimez l’air que nous vivons en ce moment en ce qui concerne les comics de super-héro ? Comment pensez-vous que le comics va continué d’évoluer ? En bien, en mal, plus sombre, plus drole, plus sérieux, plus politique, plus actions, etc ? Le comics va t’il continué d’exister, va t’il connaitre un plus grand succès grâce au film qui rende l’univers des super héro plus accessible ? Ou allons nous progressivement pour je ne sais qu’elle raison, vers la fin du comics ?
Vous avez d’autre choses à ajouter à tout ce que j’ai dis ?

Vos avis m’intéresse grandement :wink:

Le truc à rajouter je dirais qu’il faudrait un jour faire un bouquin sur les idées reçues concernant le comics

Déjà non. On est pas passé d’une propagande à des trucs enfantins pour ensuite voir arriver comme par magie Watchmen. Ce dernier est le fruit d’un processus et d’une réflexion qui existait déjà. Quand Marvel cartonne avec les Fantastic Four c’est déjà en réaction à des héros jugés propret chez DC. Les FF c’est des héros qui ont des problèmes de couples par exemple. Spider-man c’est la chronique d’un adolescent mal dans sa peau. Plus tard on voit aborder les problèmes de drogues dans cette même série ou bien dans Green Lantern/Green Arrow. Série qui abordera aussi la question de la pauvreté ou du racisme.

Tiens puisqu’on parle du racisme. Les “nouveaux” X-men (Cyclope, Wolverine, Storm, Colossus, Diablo etc), série relancée à la fin des années 70 traite de ce sujet aussi.

Donc déjà l’évolution que tu poses est, non pas fausse, mais très superficielle.

Et aujourd’hui, il semblerait que les comics sont devenu plus simple, plus facile d’accès avec des histoires plus grand publique

Compte tenu de tes questions, du fait que tu ne sois pas le seul à te les poser, de la disparition de certaines astuces scénaristiques qui résumées l’action des épisodes précédents, de l’abandon des histoires bouclés en un épisode au profit d’un étirement pour correspondre à un album librairie etc je ne pense pas que ce soit devenu plus simple ou facile d’accès. Je pense que sur certain aspect (la mise en forme de l’offre) oui mais pas forcément sur les histoires mêmes (et je ne parle pas de la qualité) ou face à certaines habitudes de conso (mais c’est un problème plus spécifique à notre pays)

Ce qui me pousse alors à crée cette page c’est justement que je vois de plus en plus d’amateur de comics qui se plaignent du contenu qui serait de plus en plus Mainstreem et qui donc n’intéresserait plus les “fans de la première heure”.

Oui alors ça j’ai envie de te dire que le coté “c’était mieux avant” c’est aussi une question individuelle qu’on retrouve pour beaucoup de chose et qui tient aussi à la vie même de la personne.

J’ai même lu quelque part que maintenant les grand scénariste de comics tente de plus en plus de crée leurs propres super-héros pour ne pas avoir besoin à remplir exigence, qui ne leurs plairait pas, donné par Marvel et DC.

Je sais pas où tu la lu mais c’est un peu une bêtise. La réalité c’est qu’étant donné que Marvel et DC sont propriétaire des créations, les auteurs ne veulent pas forcément créer des personnages sur lequel il ne toucherait rien.

1 J'aime

Alors bon déjà là c’est pas tout à fait vrai. Superman est créé en 38 et il n’est pas lié à la propagande, il se bat contre les cols blancs, il a un aspect très gaucho.
Batman pareil créé en 39 il n’est pas du tout un outil de propagande.

Cela viendra vers 41 soit quelques années plus tard.

Bon Lord a tout dit, les personnages MArvel sont des héros à problemes, avec beaucoup de noirceur en eux. La mort de Gwen stacy marque même un tournant dans l’univers super-héroique et on est bien loin de Watchmen, les X-Men que ce soit la première version ou sa relance sous Claremeont lutte contre l’oppression, c’est au départ une fable de la lutte des doits afro-américain…

De ce que je lis c’est pas nécéssairement le cas. Plus grand publique au vue du nombre de complainte de jeunes lecteurs ne s’y retrouvant pas je dirais non. Plus simple ? Ca dépend des auteurs.

Le super-héros est par définition mainstream, on appelle pas Marvel et Dc les Big Two pour rien. Par contre dans un marché assez mal en point aux us, les éditeurs se décident à faire des coups de buzz, joue avec les sorties de films pour relancer des franchises pour attiré de nouveaux lecteurs, l’eldorado. Alors que l’on sait que ce n’est pas nécessairement une réussite et oui ils se coupent de leur fan base, ces vieux poilu bedonnant quarantenaire ou presque qui refuse de vieillir et ocnitnue de lire des mecs en collant salaud de vieux fans.

J’en sais rien on verra, je ne suis pas devin. Plus sérieusement je ne me fais aucun soucis pour les comics de DC et Marvel, les deux entreprises appartiennent à Warner et Disney la manne financière des certaines licences est tellement énorme que ces licences ne mourront pas. superman et Spider-Man sont surement les deux personnages les plus connus au monde.

Euh ? Ca n’a pas d’odeur tant que jep eux vivre c’est cool. Actuellement c’est comme toutes les périodes il y a du bon et du moins bon.

[quote=“batou379, post:1, topic:180108”]
Comment pensez-vous que le comics va continué d’évoluer ? En bien, en mal, plus sombre, plus drole, plus sérieux, plus politique, plus actions, etc ?

[/quote] De la même manière que la société. Le comics de super-héros à toujours été un reflet de la société quelque soit son époque. Le buzz actuelle correspond tout à fait à la génération de l’instantané et du c’est vieux si ca date de plus d’un mois (voir hasbeen).

Oui pendant encore de nombreuses années.

[quote=“batou379, post:1, topic:180108”]
va t’il connaitre un plus grand succès grâce au film qui rende l’univers des super héro plus accessible ?
[/quote]Ca fait bientôt 20 ans que sort régulièrement des films sur les super-héros, si ca devait être le cas caserait déjà fait.

1 J'aime

2 réponses très enrichissantes pour le moment !! :slight_smile:

Alors, je vais dire pareil que Lord et Kab.

en plus, il y a un côté arrière cuisine qui joue sur ces évolutions. dans les années 70-80, l’évolution venait aussi d’editors (les responsables éditoriaux des séries) qui étaient parfois auteurs eux-mêmes, et qui tentaient d’impulser des choses (Len Wein, quand il recrute Moore, Roy Thomas qui va essayer d’introduire de la cohérence, mais aussi Louise Simonson, Ann Nocenti ou, pour le meilleur et le pire, Jim Shooter) (mais d’une certaine façon, ça commence dès les années 60 avec Stan Lee et Infantino). de nos jours, on a pas mal d’editors qui ne sont pas “du sérail”, à la base, par exemple des gens qui viennent d’hollywood ou de la télé. ça induit une approche plus gestionnaire, qui est parfois dommageable au contenu (on se souvient dans les années 90 des excès de la gestion Perelman chez Marvel, et du désastre créatif qui s’ensuivit).

du coup, la fraicheur est souvent chez les indés, et même des auteurs de grosses machines chez les Big Two (Hickman, Fraction, Brubaker) vont créer des choses personnelles chez de plus petits éditeurs (Image, par exemple) pour avoir plus de libertés.

Je reprends cette partie. Tu vois Batou un turc qui me fait dire que Marvel et DC ne craignent rien. Ils sont le passage obligé pour les auteurs qui veulent avoir de la notoriété, j’en ai déjà parlé à droite à gauche. aujourd’hui les auteurs ne viennent plus chez Marvel ou DC pour le plaisir de travailler sur les personnages (même si ça existe encore, mais ça devient une rareté). Par contre la puissance en termes de communication de Marvel et DC permet à des auteurs de se faire connaitre du grand publique là ou ils auraient été dans un relatif anonymat avant. Les cas sont aussi nombreux que divers (dans les plus récents on a Hickman, Remender, Fraction, Gillen…)

Ok je vois :slight_smile: Mais il y a des auteurs qui ont maintenant une grande notoriété et qui reste tout de même chez DC comme par exemple Geoff Jones. Bon tu as préciser qu’il existait des exceptions. Mais c’est un peu dommage que DC et Marvel ne laisse pas champ libre a de grand auteur. Qui n’aimerai pas lire un nouveau batman d’alan moor ?

Mais les deux laissent des libertés. Il ne faut pas confondre le fait que des scénaristes ou dessinateur préfèrent garder des concepts pour une publication sur lesquelles ils toucheront des droits avec le fait qu’ils seraient pas libre d’écrire. Le cycle d’Hickman sur Avengers c’est tout ce qu’il y a de plus libre, Bendis sur les X-men pareil, Slott sur Spider-Man itoo.

Euhhh et Batou dans tout ça ? :wink: (relou ce racourci sur les smileys…)

Ma foi le problème derrière tout ça, ce sont surtout les “on dit”. Tu sais l’industrie du comics n’est pas tant dans la crise, leur CA se porte bien même si ces derniers mois, Marvel vend moins. Le truc c’est que les 2 boites sont portés par 2 énormes boites que ça soit Disney ou Warner, (comme le précise @KabFC).

Concernant les scénaristes, effectivement il y a une vague d’auteurs qui préfèrent aujourd’hui travailler sur leurs propres oeuvres (et pas forcément du super héros, à vrai dire très peu en font en indé) car ils peuvent dorénavant en vivre très bien grâce à de multi ressorts (vente dans d’autres pays, principalement en film, exploitation de l’oeuvre en série TV ou film), bref certains n’ont plus besoin de MArvel et DC en ce moment, mais à mon avis ils finiront par revenir un jour ou l’autre

Ah mais ils laissent le champs libre. Hickman a complètement détruit l’univers Marvel avant de le relancer et il a aussi pu casser l’univers ulitmate ne même temps, mais au final, ce ne sont pas tes personnages. Tu peux tuer spider-Man il ne sera pas mort éternellement. C’est un cycle sans fin, c’est Amour gloire et beauté ou hélène et les garçons et ses multiples dérivés, il n’y a pas fin jamais, seulement de nouveaux cycle. Certains plus marquant que d’autres.

Ensuite il faut aussi voir que Killing Joie c’est un one-shot qui s’inscrit au départ hors série. Moore ne s’épuise donc pas sur une série au long court, ensuite en 88 Moore est une superstar, Watchmen est sortit deux ans plus tôt il est au top de sa popularité. Marvel et DC laisse encore carte blanche à quelques auteurs de nos jours (Bendis ou Johns par exemple). Il n’a pas encore compris qu’ils s’était fait enflé par DC sur le deal de Watchmen et il va bientôt crier partout que plus jamais il bossera pour DC ce qui sera ne partit vrai, et de toute façon dès que DC viendra de loin le chatouiller il partira, tenant sa promesse.

Dernier point tous le monde n’a pas la qualité d’écriture de Moore, allié à la finesse de Boland, il faut aussi un bon timing et dernier point important à l’époque il n’y avait pas la pression des films comme maintenant et il y avait des éditeurs compétents. Les comics n’étaient pas autant exposé et permettait d’être une boite de pétri dans lequel on pouvait tester, puis sont venus les conseil d’administration qu’il a fallut contenter avec menus bénéfices et là ce fut le drame. La compétition pour les loisirs n’étaient pas si féroce, pas de réseaux sociaux/internet/jeux vidéo.

C’était une époque différente.

Pour moi ils en ont besoin en termes de notoriété, pour vendre plus. Sinon ils ne viendraient pas chez Marvel.

Il me semble qu’on en a parlé quelque part mais je ne sais plus où :wink:

ahahahahaah

Oui je dirai que ça leur sert de tremplin de travailler chez les Big Two. C’est normal qu’un auteur souhaite s’émanciper quand il a du talent. Et puis avec l’aire numérique il peut maintenant lancer sa campagne de crowdfunding, faire sa com de son côté, etc.
Je pense qu’ils ne crachent pas dans la soupe mais ne se marient pas à vie non plus avec DC ou Marvel.

Pour moi ils n’aiement plus les personnages Marvel ou DC. Des mecs comme Johns, Waid ou même Bendis il n’y en a plus des masses. Des mecs qui adore les personnage Marvel ou/et DC.

T’oublies Slott et Aaron ou Tom King d’ailleurs

Aaron j’attends de voir, mais il est bien partit, mais Slott oui bien sur. King commence tout juste à se faire un nom, on va voir sur la durée.

Charles Soule aussi

Pareil Charles soules n’a pas encore une renommé assez grande.

Je voit Spencer et je me dis que son temps est bientôt révolu.

Parce que tu trouves que Bendis aime les perso Marvel ? Il