LE CAPITAL t.1-2 (Variety Art Works, d'après Karl Marx)

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Le premier tome présentait la théorie de Karl Marx via l’histoire d’un fromager. Celui-ci se centre davantage encore sur la théorie et présente des explications imagées tout aussi efficaces qu’un Manga Sciences. On va de la création de l’argent jusqu’à, plus tard, la présentation des crises économiques successives qui remettent les compteurs à zéro quand le capitalisme fonce dans le mur, ce qui arrive régulièrement. On retrouve aussi les protagonistes du premier volume pour les explications les plus complexes, via des exemples tirés de la suite de leur histoire. Même si je ne voyais pas très bien ce que pouvait donner en manga l’adaptation d’un tel livre, j’ai été convaincue. J’ai même presque envie de mettre le nez dans l’original…

Pour exposer les théories de Karl Marx en manga, on a utilisé un scénario simple : un jeune fromager qui crée une usine grâce à un prêt « généreusement » octroyé. Son but : devenir riche, la mort de sa mère l’ayant durablement marqué, tout comme l’idée que davantage d’argent aurait pu la sauver. Le personnage principal ne va cependant pas tarder à se casser les dents en découvrant les véritables intérêts de son « bienfaiteur », le danger dans lequel il a mis son père, et surtout la manière dont il se voit obligé de traiter ses propres employés afin d’assurer la rentabilité de l’usine, une faillite étant impensable. Le système de travail fonctionne mal, le fromage devient mauvais, sa famille est mise en danger ce qui annihile toute possibilité de retour en arrière… En quelques pages, c’est une explication mais aussi une dénonciation cinglante du fonctionnement du capitalisme qui nous sont présentées. Et ça fait mal à lire, vraiment mal, parce que ça correspond tellement à la réalité actuelle ! Des riches qui s’enrichissent, des pauvres exploités pour des salaires de misère, des patrons qui encaissent l’argent les mains dans les poches sous prétexte qu’ils prennent tous les risques… Autant d’arguments qu’on entend encore et toujours de nos jours. Je suis ressortir de cette lecture complètement écoeurée par cette réalité. Des idées de lecture pour approfondir le sujet sont données en bonus à la fin du volume, une idée très sympathique, pour ceux qui auraient la capacité et le courage de digérer plus d’amoralité encore…

La critique de Le Capital T.1 (Complete edition - Soleil Manga) par Koala Barbu est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary