LE CHANT D'APOLLON (Osamu Tezuka)

ça fait toujours plaisir de voir que certains éditeurs continuent à publier du Tezuka, même si la qualité n’est pas toujours au rendez-vous, les titres de l’auteur ayant toujours une certaine valeur “historique”.

la valeur du patrimoine historique surtout ( la même valeur qui fait que je me rue sur tous les mangas de Ishinomori, Tezuka et tous leurs collègues de l’époque)
D’autant plus que dans une grande majorité des cas , les éditeurs ont le nez beaucoup plus fin pour sortir des titres vraiment intéressants (ce qui est loin d’être le cas avec la production actuelle …)
je l’acheterai sans aucun soucis celui là (surtout que 15€ pour 600 pages c’est quand même vraiment pas mal comme tarif !)

Bonne nouvelle !

Je l’ai acheté il y a deux ans en anglais (Apollo’s song avec une couverture jaune).
Il s’agit là de l’une des œuvres les plus riches et dense de Tezuka que j’ai pu lire.
On y retrouve tous les thèmes qui lui sont chères : guerre / paix, nature / modernité, sexualité, œdipe etc, etc, etc.

Bref, que du bonheur

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

C’est quand même un titre bien fade au final, légèrement mieux construit qu’un superficiel “Alabaster” sorti récemment aussi, mais restant sans âme, ni ne provoquant grand chose à la lecture. De plus, pour ce qui est du côté visionnaire, ça me semble particulièrement naïf et sans grand chose à retenir pour ma part. Qui plus est, je le constate de plus en plus chez Tezuka, mais pour tout ce qui concerne les éventuels backgrounds scientifiques ou éléments SF, c’est assez mauvais. Au final, j’ai du mal à me convaincre que ce genre de titre aurait bien vieilli, au contraire, et au contraire surtout d’un Ishinomori, qui là pour le coup me semble beaucoup plus actuel, réellement visionnaire et beaucoup plus consistant.
Un titre qu’il vaut mieux laisser d’un côté de son cerveau pour se remémorer des titres plus travaillés et personnels de Tezuka, pour ne pas être tenté d’associer le nom de l’auteur à une fadeur trompeuse.

C’est sûr que Tezuka avait de bien meilleures connaissances en médecine que dans les autres sciences…

Tori.

Je n’en suis même pas sûr…En tout cas il n’aura rien montré de vraiment travaillé dans ce domaine, hormis des prétextes et des fonds de scénario, qu’un auteur complètement étranger au milieu médical pouvait largement égaler et faire surtout bcp mieux.
De toute façon, il est bien connu que pour ses études de médecine, Tezuka fut un vrai fumiste :mrgreen: