LE CHANT DE LA MACHINE (David Blot / Mathias Cousin)

Discutez de Le chant de la machine

Réédition chez Allia, en un volume, des deux tomes précédemment parus chez Delcourt :

Le Chant de la Machine

image

Toute l’épopée de la house music racontée en bande dessinée ! Et non seulement relatée en images mais enseignée : ce genre inclassable n’aura plus de secret pour vous. Vous saurez comment est né le maxi disco, vous pourrez répéter partout ce que le break doit au uprock, on ne vous la fera plus jamais avec le bass drum. Kool Herc mixait sans casque ? Bien sûr ! New Order serait le chaînon manquant entre la pop et la dance ? Évidemment ! Depuis les seventies’nuits musicales du Loft à New York avec le dj David Mancuso et le Gallery de Nicky Siano jusqu’au Palace à Paris en passant par tous les dance-floors, une véritable fresque musicale se déplie sous nos yeux, en vignettes, en chansons, au son d’une disco enfiévrée, à coups de synthétiseur et de rythmes érotico-endiablés. Personnages dégingandés de cette scène époustouflante, tous les grands acteurs à l’origine des musiques électroniques défilent comme autant de stars ou de héros oubliés, se déchaînent sur les pistes les plus pailletées, inventent un genre nouveau et une manière inédite de diffuser la musique ! Le rythme haletant des vignettes retrace à grandes enjambées les influences, les inspirations et les destinées sans que le dessin ne perde en précision. Le lecteur se faufile dans les clubs new-yorkais et s’invite comme par effraction au Palace.
Préface des Daft Punk.

  • ASIN ‏ : ‎ B01HYV58I6
  • Éditeur ‏ : ‎ Allia; Illustrated édition (6 octobre 2016)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 224 pages
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 979-1030405668
  • Poids de l’article ‏ : ‎ 720 g
  • Dimensions ‏ : ‎ 18.2 x 2 x 25 cm

Né en 1970, David Blot est un véritable touche à tout : animateur sur Radio Nova, journaliste aux Inrockuptibles, Technikart ou Vibrations, il co-fonde en 1996 les fameuses soirées Respect pour lesquelles il parcourt le globe aux côtés des Daft Punk ou autres Cassius. Il partage désormais son temps entre Radio Nova et l’écriture de nouveaux scénarios de bd, sa passion de toujours.

Né en 1972, Mathias Cousin suit des études d’art graphique à l’école Penninghen à Paris. Collaborateur de quotidiens tels que Libération ou Le Monde, Mathias a aussi livré des dessins pour le prestigieux magazine « L’Insensé ». Le Chant de la Machine est son unique bande dessinée. Il est décédé en 2002, avant la sortie de son second volet.