Le Chant des Morts volume 3 (Tokebi)

Aspect : Un format (19*13), une couverture sans grand intérêt, un résumé au dos, un petit mot de l’auteur, et plus ou moins 180 pages. A la fin quelques belles esquisses et un petit mot sur le concept de l’histoire et pour terminer les autres séries que publient Tokedi.

Dessin : Le tome est axé sur l’aventure et le déplacement de la petite troupe donc peu d’actions et pas mal de dialogues. Encore une fois les esquisses sont sympas (à la fin).

Scénario : Malgré l’évocation de son nom, notre combattant (à nouveau normal) ne se rappelle rien. La ninja s’éclipse et la troupe décide de retourner au village du shaman afin de récupérer un peu et surtout de se planquer. La rencontre doyen-shaman apporte la première véritable touche d’humour. Quant à l’armée des Enfers, elle envoie “Yeux d’aigles” pour se renseigner sur ce qui s’est passé. Notre amnésique à des flash-back qui ne font que confirmer sa véritable identité (que nous devinons). Après avoir transmis son pouvoir au shaman la troupe est prié de partir. Elle s’en va et rencontre à nouveau la bande de demoiselles minables voulant capturer la neko-girl (1ère rencontre dans le tome 1 mais je n’en ai pas parlé). On explique un peu en détail les liens avec le Paradis, la maitresse de la neko-girl.
Après cela, nos aventuriers se dirigent vers un marché et lorsqu’un combat éclate, un nouveau combattant fait son apparition.