Le Chant des Morts volume 4 (Tokebi)

Aspect : Un format (19*13), une couverture sans grand intérêt, un résumé au dos, un petit mot de l’auteur, et plus ou moins 180 pages. A la fin le journal de l’atelier et pour terminer les autres séries que publient Tokedi.

Dessin : Le tome est bien dosé entre les phases d’actions, de réflexions et les flash-back.

Scénario : Donc voilà ce super combattant n’est autre que Hyo-Gai. Manipulé, il va tenter de capturer la pierre céleste afin de ressusciter sa défunte aimée. S’engage donc un combat entre deux professionnels. Blessé Hyo-Gai bat en retraite avec la fille capturée, il est aussitôt poursuivi par notre amnésique. Ces deux amis (qui n’ont pas su suivre) sont recueillis par le patron de la ninja. Il apprend au shaman que l’armée de l’Enfer veut détruire son village et sous le choc celui-ci part à la rescousse des siens. Quand Hyo-Gai arrive à sa base, son félon de beaeu-frère (me semble, enfin c’est Yong-Yeon) lui apprend qu’il a donner la pierre céleste à l’armée de l’Enfer et il utilise sa magie noire afin de se débarrasser de Hyo-Gai. Évidemment notre amnésique arrive au bon moment et se débarrasse des zombies et des envoyés de l’armée de l’Enfer. Yong-Yeon meurt en expiant ses pêchés. Et notre amnésique commence un interrogatoire d’un ennemi afin de savoir qui est le boss suprême de l’armée de l’Enfer.