Le chat du Rabbin César du film d'animation!

Le film de Joann Sfar remporte la précieuse statuette!

[Lire la news sur BD Sanctuary](http://www.bd-sanctuary.com/news/1178/le-chat-du-rabbin-cesar-du-film-d-animation.html)

Très surpris qu’il passe devant Un Monstre A Paris.

Faudra que je vois Le chat du Rabbin du coup.

Pourquoi surpris ?

J’ai trouvé le chat du rabbin assez inégal (j’ai même failli m’endormir vers le milieu du film…) mais avec de très bons moments et surtout un graphisme parfaitement adapté et rendant presque beau le dessin pas toujours génial de Sfar.

Un monstre à Paris, c’était clairement plus “gamin” dans le fond et la forme. Un film familial quoi, sans plus.

De toute façon Un monstre à Paris était trop tout public pour le gagner, Joan Sfar avait déjà eu un César l’an dernier et là il adaptait sa BD en film d’animation donc c’était pratiquement couru d’avance (Pour info je n’ai vu aucun des deux…)

Je n’ai pas vu le monstre à Paris. Donc je ne peux pas vraiment juger, mais j’ai bien aimé “Le chat du rabbin” qui respecte l’esprit de la BD et le dessin.
Voir s’animer des personnages que l’on a aimé en livre est sympathique.

Le côté inégal du film est lié au côté inégal de l’histoire elle-même.

Oh, j’avais raté ça, je n’ai vu que la fin de la cérémonie…
J’ai bien aimé le chat du rabbin (je n’ai pas lu la BD, cela dit), mais il faut avouer qu’il n’est pas forcément accessible à tout le monde (c’est mieux de connaître un peu les religions en question, notamment).

Je me suis fait le même type de réflexion en voyant Tatsumi, que je suis allé voir jeudi même si, pour ce dernier, l’animation est plutôt minimaliste.

Tori.