LE CHEVALIER À LA LICORNE (Piatzszek / Gonzalez)

Discutez de Le chevalier à la licorne

La critique de Le chevalier à la licorne T.1 (simple - Soleil BD) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

[quote]Le mème est à la civilisation ce que le gène est à l’évolution. C’est un élément de code culturel, cognitif, symbolique ou pratique, soumis à la sélection naturelle.
Disons pour simplifier que le mème est une idée qui à l’instar de l’œuf de Samuel Butler utilise la poule pour se dupliquer ; le mème lui se sert de nous pour le faire.[/quote]

Le combat est inscrit dans l’algorithme mémétique de l’imaginaire occidental (si je puis dire), et le combat a été (et est encore à bien des égards) l’une des voies principales de la mythologie héroïque ; toutefois le combat en tant que tel n’est jamais suffisant pour engendrer un héros.
Il faut qu’il y ait un parcours (initiatique).

Le scénariste Stéphane Piatzszek revisite du moins peut on le voir ainsi, le théorie chère à **Joseph Campbell ** laquelle irrigue avec vigueur la fiction dans son ensemble, depuis qu’elle est apparue aux yeux du grand public via les nombreuses analyses du film de George Lucas : La Guerre des étoiles.

Toutefois c’est sur des chemins de traverse de ce qu’on appelle communément Le Voyage du héros, que Stéphane Piatzszek nous emmène.

Grâce aux magnifiques dessins et à la toute aussi somptueuse colorisation de Guillermo G. Escalada (et c’est peu de le dire) le scénariste nous convie à découvrir une histoire à la fois très originale mais qui paradoxalement, fait sens dans l’Histoire (avec sa hache majuscule) dans laquelle elle s’inscrit.

L’autre tour de force des auteurs c’est d’avoir réussi à faire tenir un scénario plutôt dense en un seul album, la richesse du propos, son originalité et la qualité des planches laissent pantois.
Et c’est réjouissant de l’être de cette façon.

Une bien belle découverte en ce qui me concerne, et assurément deux auteurs (que je connaissais pas) à suivre de près.

Je confirme que cet album est aussi réussi sur le fond que sur la forme, je l’avais d’ailleurs plébiscité lors de sa sortie via une chronique musicale:

:arrow_right: bobd.over-blog.com/2015/09/chimeres-jusqu-en-enfer-le-chevalier-a-la-licorne-vs-battlecry.html