LE DERNIER DES DIEUX t.1 (Phillip Kennedy Johnson / Riccardo Federici)

En digressant

non je communique tout court sur divers sujet.

J’ai trouvé le premier numéro en extrait gratuit ce matin, le grand format me semble bien convenir au souffle d’epic fantasy de l’histoire et des dessins, le style rappelle pas mal Esad Ribic d’ailleurs.
Ca a l’air d’être un univers hérité de Tolkien assez classique mais c’est un schéma auquel j’accroche bien en général, à voir les développements et les variations qui seront proposées au fil du récit.

Deux trois trucs que j’ai noté à propos de la traduction : la plague of the flowers et les flower dead deviennent la Pestefleur et les Morfleurs, j’aime bien la manière dont ça a été adapté, par contre je suis un peu moins convaincu par le godslayer qui devient le traquedieu, je trouve qu’on perd en impact et en violence dans ce que ça évoque.
Rivermen devient Rivéens, je trouve ça plutôt joli aussi.

Et Fellspyre, le nom d’une région qui semble importante pour la suite de l’histoire, n’apparait nul part en VF, ni dans la narration de la première page où elle est censée être mentionnée, ni dans le titre (en VO The Last God est présenté comme le livre I des Fellspyre Chronicles)

Oui, cet extrait de 24 planches est arrivé avec l’office de cette semaine.

Oui, clairement. « Déicide » me viendrait à l’esprit spontanément, mais il fait probablement un peut trop érudit. On aurait pu utiliser « massacredieu » ou « occidieu » (« tuedieu », ça ferait juron !).

Moi, j’aurais utilisé « fluviens » ou « fluviaux ».

Tori.

Bon j’ai lu le truc et j’avoue que pour lancé la gamme cartonné, Urban a pas choisit le meilleur.
Le Hickman est super abscons et peu compréhensible (même pour les bobos).

Ce bouquin est beaucoup plus facile à lire, mais qui est assez moyen. On est sur une histoire d’héroic fantasy assez classique qui mix The Wytcher à plein d’autres trucs déjà vu, c’est un peu terne et globalement pas super emballant, j’ai lu des choses mieux dans le genre récemment.

C’est bien exécuté, mais ça fait un peu pale figure comparé à du Terre d’Ara (je mets touts les titres sauf Mages) Birthright, 5 terres, Majesté des ours… pour ne citer que ceux qui me viennent rapidement en tête.

Justement, c’est ça le concept !

Merci. Je vais donc suivre l’avis du libraire.

« Morfleurs », ça sonne un peu trop proche de « morfler » à mon goût, mais « Pestefleur » est très joli, le mot a une consonnance très médiévalisante.

Décimedieu ?

Oui, ou même ne pas se limiter à un seul mot : « tueur de dieux » ou « exterminateur de dieux », ça marche bien aussi.

Quant à Morfleur, on pourrait le remplacer par Mortefleur, peut-être…

Tori.

Pour le coup, dans la lecture le côté traque dieu donne une saveur originale. Ca renforce le côté original, j’ai trouvé ça bien vu.