LE GARCON ET LA BÊTE (Mamoru Hosoda)

La nouvelle bande-annonce :

Sortie repoussée au 13 janvier 2016 !

Beaucoup aimé. J’adore le fait que la relation maître/élève ne soit pas à sens unique et qu’il y ai autant une recherche de figure paternelle qu’un besoin d’enfants. Ca permet de donner au duo une profondeur assez unique entre le film initiatique et le buddy-movie. Je m’attendais pas au aller/retour entre la ville des animaux et Tokyo et, l’étonnement passé, je trouve le choix très malin et prolonge de beaucoup Les enfants Loups.

Il y a pas de grand étonnement, le parcours des différents personnages est logique et classique mais tout est extrêmement bien fait et débouche une excellent fin (que ce soit le combat dans l’arène, celui dans la ville et l’acceptation pour deux personnages de leur nature “a part”).