LE JOURNAL DE SPIROU #1-4331

Bien aimé le début du nouveau tome de Black Squaw, avec le flashback sur les frères de l’héroïne. Super Groom, c’est distillé au compte-goutte, je lis et puis j’oublie. Louca, c’est toujours très sympa même si je trouve que l’auteur étire un peu trop certaines situations (je pensais que le tournoi d’e-sport prendrait fin dans cet épisode). Très jolie histoire courte avec Dent pour Dent…l’idée est très chouette et graphiquement, c’est très beau. Et pour les gags d’une page, Dad, La Méthode Raowl et Leon & Lena ont toujours ma préférence…

Oui… Et quand arrive le chapitre suivant, c’est « euh… Qu’est-ce qu’il se passait dans le précédent, déjà ? »

Oui, bien d’accord avec toi.
Tout comme pour les gags, d’ailleurs.

Tori.

L4200

Cette semaine, c’est Capitaine Anchois qui est mis en avant, par la couverture, le gag de l’édito et une aventure un peu plus longue que d’habitude. Mais je n’accroche pas toujours au délire de la série…parfois je trouve ça sympa (comme ces 4 pages) et pour d’autres fois, c’est juste bof. Pas ce que je préfère dans Spirou, donc…
Un peu abrupte comme fin pour ce tome du Spirou d’Emile Bravo, tout de même (mais c’était peut-être pareil pour les précédents que je n’ai pas lus)…

Ah, je n’avais pas fait attention que c’était la fin de l’album ! Gros cliffhanger, du coup !

Tori.