LE LIVRE DE BOBA FETT (Disney+)

Strikes back et last jedi, les seuls bons films.

Clin d’œil

Vu ce premier épisode et effectivement je suis très mitigé pour l’instant, je ne voyais pas Boba Fett comme ça, on verra où ça nous mènera par la suite.

je suis d’accord.

Ouais alors j’aurais pas dit ça comme ça. La seule bonne baston et encore c’est celle du bus, le reste n’est qu’une bouillie cuttez par Paul Greengrass.

Il se passe pas grand chose et si la saison 1 passait bien, j’ai trouvé que la saison 2 faisait très redite.

Ouch.

les seuls qu’il a pas fait. Ça tout le monde le sait.

Non un dentier.

Celui du Sarlacc ?

1 « J'aime »

Alors c’est vrai que le premier épisode a un coté « pépère » même si ça ne manque pas de qualités.
Le principal problème c’est que je trouve que Boba Fett y est trop « gentil » ,j’imagine qu’il y aura des explications grâce aux flashback, mais on parle quand même d’un type qui n’avait aucun problèmes à se mettre au service de gens comme Jabba où Dark Vador. Et là, il n’y pas vraiment de part d’ombres.
C’est un peu ce que j’avais ressenti aussi avec « Loki », on a un méchant qui évolue vers l’anti-héros, sauf qu’il n’y a pas vraiment d’ « anti » ,la part d’ambiguïté est très vite évacuée.

C’est mieux au bon endroit: Bon y’a du mieux pour ce second épisode mzis ce n’est toujours pas transcendant. On est loin de la vision du chasseur de prime suprême que j’avais quand j’étais gosse. Ça me perturbé beaucoup trop

Bon…
Je suis d’ordinaire plutôt indulgent avec la team Favreau, mais là, on frôle le foutage de gueule.
L’épisode 3 broie son concept à la moulinette.
Boba Fett, boss de la mafia locale ? Le mec devrait être mort 10 fois ! Accessible à ses ennemis et à leurs assassins ; chaque fois dépassé ; infoutu d’imposer son leadership ; passant son temps à pérorer sur ce qui devrait être fait au lieu de le faire… Au secours !!
Les dialogues sont indigents au possible. La direction artistique est catastrophique.
Mention spéciale pour le duo d’acteurs principaux.
Temuera Morrison « n’incarne » pas. Il essaye, mais ça sonne creux.
Ming-Na Wen est comme figée dans son rôle de Melinda May.
L’écriture est un désastre parce que tout sonne faux, indépendamment des moyens proposés.
À part les Hutts et le wookiee (sauf quand il court… ridicule), rien n’accroche vraiment.
Les loulous prismatiques et la scène de la poursuite (Star Wars + Retour vers le Futur = gloubi-boulga) tapent tellement à côté de la franchise…
Et les assassins qui se pointent, façon cosplayers à l’heure de l’apéro… Quand on voit leur définition dans le générique, on se dit que Rodriguez, Filoni et Favreau sont bien à l’ouest.

Je reste impatient de voir la série sur Obi-Wan et la préquelle de Rogue One, mais ça…

C’est mou, c’est creux. J’ai du mal avec morison dans le rôle titre, je ne le trouve pas très expressif, et son comportement n’est pas adapté à l’image que j’avais du chasseur de prime. Seul point fort pour l’instant l’arrivée de Krrsantan le noir. Sinon les ajouts de ce 3ème épisode sont tout moisi comme les hommes de mains ( un mix et les reavers et twilight du plus mauvais goût) recruté où leurs moto/speeder version bioman. Une belle déception