Le Lotus Noir


(Syae) #1

[quote]Syae, Guimy et Dendys vous proposent une petite histoire mettant en scène plusieurs membres de MS. Nous avons un petit scénario bien sympa à utiliser et nous vous proposerons chacun un chapitre pour vous offrir nos trois styles d’écriture.

De nombreux personnages sont prévus, n’hésitez pas à suivre notre aventure ! Bonne lecture ![/quote]

Chapitre 1 (By Syae)

[spoiler]Une pluie torrentielle recouvrait peu à peu la scène de combat qui s’éternisait. Dendys se retrouva au sol et vit son visage meurtri qui se reflétait dans une des flaques d’eau naissantes. Un sourire se dessina dessus quand il se releva une énième fois : il lui en faudrait beaucoup plus pour mordre la poussière.

Cependant, il ne pouvait plus prendre ce combat à la légère. Dendys regarda froidement son adversaire, le regard bien plus déterminé qu’auparavant.

  • Il est temps d’en finir avec cette histoire. Donne-moi l’Artefact divin si tu veux que j’épargne ta misérable vie, lança-t-il.

Son ennemie, la diabolique Guimy, ne prit pas la peine de répondre. Elle lécha le sang de Dendys sur sa lame avant de repartir à l’attaque. Blessée tout comme lui dans cet affrontement, elle comptait bien en finir le plus rapidement possible avant que Dendys ne libère la totalité de ses pouvoirs. Guimy multiplia ainsi ses attaques pour mettre de nouveau à l’épreuve l’agilité de sa cible.

Dendys fit quelques pas en arrière pendant qu’il restait sur la défensive avant d’invoquer des sphères de feu. Profitant d’une attaque massive qui se déferlait sur Guimy, il concentra une très grande partie de son énergie entre ses mains avant de lancer un assaut contre elle. Il appliqua ses deux paumes à bout portant sur elle tout en recevant un coup d’estoc de plein fouet.

Le jeune homme fit un saut sur le côté, le regard voilé par le sang. Il ne fit pas attention à la blessure sur sa tête, bien trop concentré sur sa magie qui lui permettrait de remporter la victoire. Malheureusement, plus aucune trace de Guimy depuis qu’elle s’était reçue son attaque. Restant sur ses gardes, Dendys fit apparaître un réceptacle magique sur lequel il se tenait, les arcanes anciens qu’il utilisait se matérialisant au dessus de lui pour sa prochaine attaque. Il ne pouvait pas se permettre de faire une pause dans ce combat où il misait sa propre vie.

Guimy réapparut de nulle part et fonça droit sur Dendys avant d’être aisément contrée par un mur de lumière qui le protégeait. Criant toute sa rage et sa douleur après avoir reçu une vive décharge électrique, elle esquiva de justesse les nouvelles sphères de feu de son ennemi.

Placée elle aussi sur la défensive, elle décida de planter son épée au sol et de sortir une petite dague. Tout en s’entaillant une partie de sa paume droite, elle lâcha d’une voix calme :

  • Je me fiche de savoir les raisons qui te poussent à agir ainsi. Mais tu me connais trop bien pour savoir que je suis prête à tout pour t’éliminer maintenant que tu as osé me faire face.

Elle prononça ensuite quelques paroles issues d’une langue ancienne en contemplant le sang de sa blessure. A l’instant même où Dendys reconnut cette invocation, il quitta sa barrière de lumière pour se précipiter sur elle. Dendys la plaqua au sol tout en essayant de récupérer l’épée de Guimy pour en finir une fois pour toute avec elle. Malheureusement, il effectua son action quelques secondes trop tard. Des secondes qui lui furent fatales.

Une chaîne se matérialisa autour de lui avant de pénétrer sa peau sur toute la surface de son corps. Au-delà d’une douleur sans nom qu’il ressentit, il fut horrifié de voir son corps marqué par cette chaîne qui prit la forme d’un tatouage sur lui. Il s’effondra au sol tandis que Guimy n’eut aucun mal à se relever et lui adresser un petit rire démoniaque.

  • Continueras-tu à faire ton malin sans tes pouvoirs ? Qu’importe le prix à payer pour te poser ces scellés tant que ta vie ne devienne qu’une page oubliée de l’Histoire.

Essoufflée et perdant un peu l’équilibre depuis son incantation, Guimy ne comptait pas y aller par quatre chemins pour conclure son duel. Elle s’entoura de son aura la plus noire avant de faire apparaître devant elle une sorte de lance écarlate. Son ultime attaque, aussi réputée que redoutée par ses adversaires, était sur le point d’ôter la vie de Dendys.

Guimy s’écarta de son rival de quelques sauts en arrière avant de multiplier la taille de son arme magique. Fière de sa victoire très nette, elle lui adressa un petit clin d’œil coquin avant de projeter sa lance. A peine la lance écarlate quitta ses mains que Guimy tomba à genoux, tant elle avait dû atteindre des extrémités pour vaincre Dendys.

L’impact fut tel que la terre se mit à trembler et qu’une petite crevasse prit place à l’endroit où se tenait Dendys. Alors que cette attaque se terminait traditionnellement par l’apparition d’une croix écarlate, une « anomalie » eut lieu à ce moment-là. En effet, une colonne de lumière bleue venait d’apparaître au dessus de la crevasse.

Une fois l’écran de fumée disparut, Guimy put voir au loin une personne qui se tenait devant Dendys.
Un jeune homme la fixait étrangement, caché par ses deux épées qu’il tenait croisées. A en croire le sang qui s’égouttait de ses deux bras, on comprit facilement qu’il s’était pris de face une bonne partie de l’ultime attaque de Guimy. Chose étonnante, il n’eut aucun mal à se relever et se tourner vers un Dendys dangereusement atteint et qui avait perdu connaissance.

  • Mais qui es-tu donc pour oser intervenir dans le combat d’une Lune noire ? hurla avec fureur Guimy.

L’inconnu rangea une de ses deux épées derrière son dos avant de tendre la seconde vers Guimy. On ne vit aucun signe d’agressivité ou de colère sur son visage.

  • Tu auras l’occasion de le connaître bien assez tôt. Disparais maintenant, il est à moi !

Il se tourna vers Dendys pour s’assurer qu’il était bien en vie tandis que Guimy enragea dans son coin. Elle fit l’effort de se relever malgré toutes ses forces perdues dans son duel, bien décidée à éliminer dans la foulée cet inconscient lui tournant le dos. A peine eut-elle le temps de se mettre en position d’attaque que deux petits poignards se plantèrent sur ses mains. Prise largement au dépourvu, elle ne demanda pas son reste quand elle vit subitement son adversaire juste en face d’elle !

  • Disparais …

Malgré sa fierté entachée, Guimy prit la fuite en disparaissant dans un rapide vortex qu’elle créa sans se faire prier. Elle prit juste le temps de bien se souvenir des traits de celui qu’elle se jura de tuer sous peu.

L’inconnu retourna ensuite vers Dendys et le prit sur ses épaules. La pluie s’arrêta tandis qu’il se dirigeait vers la ville la plus proche. Quelques heures le séparaient de sa destination …

Il se retrouva finalement dans un petit village dans lequel il marchait lentement. Avant de rejoindre sa planque, il se dirigea vers la taverne locale pour récolter quelques informations. Dès l’ouverture des portes, une petite tension palpable se dégageait au dessus des rares habitués présents. Ce qui n’était pas le cas pour une très jolie serveuse qui s’approcha :

  • Oh c’est une jolie prise que tu as là Syae ! Tu crois qu’avec l’argent de sa prime on pourrait se faire une petite virée romantique tous les deux ?

La serveuse décrocha du mur un avis de recherche sur lequel figurait Dendys avant de revenir se trémousser devant le chasseur de primes. Des étoiles remplirent son regard quand elle regarda la récompense offerte pour cet homme.

  • Allez, allez mon petit chéri, je ferais tout ce que tu veux si tu me prends avec toi !

Syae lui esquissa un léger sourire avant de passer sa main dans les cheveux.

  • Une autre fois peut-être, je l’emmène avec moi. Où sont les vivres que je vous ai demandées ?

La serveuse soupira. Ce n’était vraiment pas évident de communiquer avec lui. Elle partit ensuite chercher sa commande.

  • J’attendrai ton retour, sois en sûr, tu n’as qu’à tenir la promesse que tu m’as faite !
  • Si je reviens vivant de ma quête, on aura de quoi fêter ça, promis !

Syae repartit de la taverne avec Dendys et ses provisions. Il se dirigea ensuite vers une petite maisonnette en bois de deux pièces. Dans la chambre, il déposa Dendys et prit place à ses côtés. Il le gratifia de quelques claques pour qu’il reprenne ses esprits. Ce qui fut chose faite lorsqu’il ouvrit les yeux avant de ressentir les vives douleurs de son combat.

  • Je ne te garde pas en vie par plaisir, je sais très bien qui tu es. Le temps presse et je compte sur toi pour que tu me dises ce que je veux savoir.

Un peu désorienté et ne comprenant pas trop ce qui lui arrivait, Dendys semblait découvrir les blessures qui parsemaient son corps ainsi que cet étrange tatouage noir. Il ne reconnaissait pas les lieux et un mal de crâne lui fut offert lorsqu’il tentait de se souvenir pourquoi il se trouvait là.

  • Est-ce … que je … te connais ?
  • Non, c’est notre première rencontre.
  • Qui … m’a fait ces blessures ?

Dendys tenta de se relever mais sa douleur lui fit comprendre qu’il serait mieux de nouveau allongé.

  • Tu ne te souviens pas ? demanda Syae l’air dubitatif.
  • Je … ne crois pas.
  • Je pense que tu as besoin de récupérer un peu alors Dendys.
  • Dendys ?

Syae passa sa main sur le front de Dendys. Etrangement, il n’avait pas de fièvre.

  • Je me nomme … comme ça ? Dendys ?

Dendys tenta de trouver des indices sur lui-même en regardant de nouveau ses blessures. C’est en le voyant se tourner que Syae remarqua la petite entaille qu’il avait sur la tête.

  • Et bien, le choc de ce combat fut plus important que je ne le pensais pour que tu en viennes à perdre la mémoire. Mais sois rassuré, je n’ai pas besoin de tes souvenirs pour avoir mes informations.
  • Mais … de quoi tu parles ? Je … ne sais rien de … toi … ni de moi !
  • Ce ne sont que des détails, tu auras juste à me répéter ce que tu verras les prochaines nuits. J’ai besoin de connaître ses paroles à « elle » en fait.

Dendys ne comprenait rien de rien à la situation. Il continua tout de même de tenter de se remémorer quelques détails sur son identité, en vain. A l’instant où il ouvrit sa paume droite, il sentit comme une sorte de flux d’air qui s’en échappait et qu’il semblait pouvoir contrôler. Lorsqu’il se concentra un peu plus, des petites flammes jaillirent de sa main. L’effet dura très peu de temps. En effet, son tatouage se mit à scintiller et intensifia la douleur qui se propageait dans son corps.

  • Que … m’arrive-t-il ? Ce sont quoi … ces marques ?
  • Tes pouvoirs ont été scellés par une Lune noire.
  • Lune noire ?
  • Je pense qu’il faut vraiment que tu te reposes … D’autant plus que je risque d’avoir besoin de toi sous peu.

Les jours suivants, Syae resta au chevet de Dendys afin qu’il puise recouvrer sa santé. Les premières nuits, Dendys ne semblait pas avoir ses rêves habituels, au grand désarroi de Syae. Ces rêves n’étaient que le commencement de leurs aventures, une quête qui sonnerait le début de leur révolte contre les Lunes noires …[/spoiler]

Chapitre 2 (By Dendys)

[spoiler]Presque une semaine après cet affrontement, Dendys avait recouvré suffisamment de force pour continuer l’aventure. Mais quelle aventure? Son amnésie était toujours présente, et notre ami, ne savait pas quoi faire pour retrouver les vestiges de son passé.

Syae s’adressa alors à lui de bon matin

  • Il semblerait que tu ais repris des forces. Tant mieux, cela nous évitera de rester ici plus longtemps. Prépare toi nous partons dans la demi-heure.
    Dendys se leva d’un coup, et fixa intensément Syae.

  • Stop! Qu’est ce qui se passe?! T’es qui toi?

  • Je me nomme Syae, je suis un simple mercenaire. Je vagabonde, en quête de challenge. Comment te portes-tu?

  • Bien mais… pourquoi ai-je été blessé de la sorte? Et qu’est ce que tu me veux?

  • On a pas le temps de parler chiffons là. Prépare toi, on file au plus vite.

  • Tu crois sérieusement que je vais bien gentillement te suivre comme un mouton de panurge? Arrête ton cirque deux minutes et explique moi ce que tu sais.

Syae ne fût pas surprit d’une telle réaction. Celle ci était légitime étant donnée l’état de Dendys. Il retourna le regard direct à son interlocuteur, puis il prit une voix imposante mais douce.

  • Écoute, je te promet de te donner des informations à ton sujet, mais le temps presse. il nous faut partir de ce village. Tu es recherché, et ce n’est ni dans ton intérêt, ni dans le mien, que l’on se fasse remarquer. Sache une chose, si j’avais voulu ta mort, cela aurait été fait depuis belle lurette. Tu n’as donc pas d’autre choix que de me faire confiance. Suis moi, je t’expliquerai en route. Pour l’heure sache que nous partons pour le nord est, à la recherche d’un homme que tu connais bien, qui nous sera fort utile.
  • … Bon très bien, allons y, je te fais confiance car je n’ai pas le choix, c’est certainement pas par gaieté de cœur…

Ils arborèrent alors une large cape à capuche, puis sortirent du village sans encombres. A peine sortis, Dendys retourna Syae par le bras. Celui ci ne se laissa pas faire et repoussa le bras de l’amnésique. Puis il lui dit :

  • Écoute, je comprend ton interrogation et ton impatience, mais écartons nous davantage de ce village, les murs ont peut être des oreilles…
  • Si tu le dis… T’es pas un peu parano toi?! Bref, je te lâcherai pas, tant que tu m’auras pas dis ce que tu sais.
    Syae le regarda avec dédain et déclara :
  • Direction le nord est, dans un hameau d’une trentaine d’habitants, le hameau de Mjollnir. Pour cela, il nous faut traverser la rase campagne, la plaine Hammer. A peine deux heures de route, le temps pour moi de te donner quelques explications.
  • …Mouais…

Nos deux compagnons marchèrent une dizaine de minutes en silence. Dendys se donnait quelques coups à la tête dans l’espoir que ses souvenirs puissent revenir. Vaine obstination.
Ils arrivèrent à l’entrée de la plaine Hammer. Syae lui demanda alors :

  • Que sais-tu pour l’heure?
  • Bah rien justement! Tu m’as dis que je me nommais Dendys, à part ca, rien. C’est pas à moi de causer mon gars!
  • Quelle énergie pour un homme qui était à deux doigts de la mort, il y a peu!.. Bon, très bien, écoute moi attentivement, je ne me répèterai pas… Il y a quelques jours, je t’ai sauvé in extremis de ton combat contre une femme au cœur de démon : Guimy le Vortex. C’est une femme aux sombres desseins, qui partage un objectif commun avec les autres membres de sa guilde, Les 5 Lunes Noires. Ils en veulent à ta vie.

Dendys fut stupéfait de l’annonce :

  • Quoi? mais comment ca? Pourquoi ils m’en veulent?! C’est qui cette folle?!

Syae prit un air mélangeant mélancolie et colère. Ce fut la première fois, qu’une once de sentiments se dégageait de ses traits.

  • C’est une guilde composée de 5 membres. Chacun d’eux possède une connaissance magique importante sur un élément spécifique. Ils sont sacrément puissants, et vu ton état actuel, tu ne feras pas long feu si ta route venait à croiser la leur. C’est pourquoi, on va à la rencontre d’un vieil ami à toi, à Mjollnir.
  • C’est qui ce gars?.. quoi d’autres sinon?

Syae réfléchit rapidement. Il savait qu’il était en position de force. Ce n’était pas dans son intérêt de lui donner toutes les informations qu’il détenait. Afin de mieux manipuler son interlocuteur, il dévoilerait ses connaissances au compte-gouttes, avec ruse et subtilité.

  • Tu es, en temps normal, un combattant hors pair. Tu maîtrises le feu et les lames comme peu de monde. Mais bon, actuellement, tu es aussi dangereux qu’un nouveau né.

Dendys fronça les sourcils :

  • Dis donc mon gars, j’aime pas trop ton air supérieur!.. Pour ce qui est de mon pouvoir, j’ai senti que je pouvais faire quelque chose, mais à chaque fois que je me concentre, cette sale marque noire me brûle la peau et patatra plus rien!
  • Ce tatouage est un cadeau de Guimy. Il bloque ta magie, je n’ai aucune idée de comment l’extraire…
  • … Tu m’as pas dis pourquoi la Lune Noire m’en voulait. Pourquoi moi?

Syae tenta de rester impassible à la question de Dendys. Mais sa réponse ne fut pas des plus crédible:

  • Je…je n’en sais rien, c’est toi qui t’en rappelleras plus tard, c’est certain…

Dendys ne fut pas convaincu de cette réponse.

  • Hum hum… Et toi pourquoi tu m’as sauvé?
  • Comme je te l’ai dis, je ne suis qu’un simple mercenaire. Je vais et je viens, au gré du vent. Ma route à croisée la tienne, voilà tout.

Dendys resta dubitatif :

  • Voilà tout? Vraiment? Je ne crois pas un traitre mot de ce que tu viens de me dire. Comme par hasard, tu étais là au bon moment? Puis tu as pansé mes blessures, tout cela par gentillesse et empathie? ah ah ah ah !!!

Le rire nerveux de Dendys gêna notre mercenaire :

  • Pourquoi ris-tu?
  • Ah ah ah, je te connais peu, mais s’il y a bien quelque chose dont je suis sur, c’est que tu ne m’as pas sauvé par politesse ou gentillesse! Ah ah ah t’es drôle Syae, je vois bien que tu es là par intérêt.

Autant Syae avait assuré la première partie de ses explications, autant pour le coup sa réponse maladroite ne tenait pas la route.

Syae reprit son calme légendaire et répliqua :

  • Il faut que tu saches que tu n’es pas poursuivis que par Les Lunes noires…

Cette annonce coupa le fou rire de Dendys. il existait donc d’autres personnes qui lui en voulaient. Mais quel est donc ce passé qui affectait son présent?

  • Quoi? J’étais si pourri que ça pour m’attirer les foudres d’autant de monde?! Et c’est qui cette fois ci?
  • La brigade royale, commandée par la princesse Tzara. Ce n’est pas une simple demoiselle portant dentelles et bijoux. C’est une combattante aguerrie, qui te traque jour et nuit. Pendant ta convalescence, je me suis renseigné. J’ai ouïe dire, qu’elle était en train de réunir divers guerriers dans l’optique de t’attraper.
  • Rha la la, ça va être galère, je le sens à dix kilomètres… et elle me veut quoi celle là?
  • Toi seul le sais…
  • Et concernant l’homme que l’on doit rencontrer?
  • C’est un ami à toi. Un des rares sur qui tu peux encore compter. Il nous donnera un coup de main. C’est un fier forgeron, doublé d’un guerrier redoutable. Il manie le marteau et la hache avec excellence. Ce n’est pas un grand cerveau, mais étant donné son environnement, il nous sera précieux.
  • Comment ça son environnement?
  • Le hameau de Mjollnir est à deux pas de la montagne des Dieux du Nord. Ce village est bercé par la religion depuis des millénaires. Il saura surement nous guider pour accomplir nos deux objectifs prioritaires.
  • T’as tout prévu toi! Et quels sont ils?
  • Recouvrer ta mémoire et se débarrasser de ton sceau maudit qui scelle tes pouvoirs.
  • Eh bé sacré programme!

Syae farfouilla alors sa besace. Il sortit une épée d’une soixantaine de centimètres. Elle ne semblait pas être de grande qualité, mais la lame avait l’air d’être mortellement aiguisée.
Dendys s’arrêta net.

  • Euh, qu’est ce que tu fais là? Range ce joujou mon cher Syae!

Syae esquissa un rictus et lança l’arme blanche à Dendys.

  • Je sais pas si tu as oublié tes arts de la guerre, mais au cas où si l’on croise des individus peu fréquentables, tu auras de quoi te défendre. En tout cas, compte pas sur moi pour assurer ta protection.
  • Trop aimable messire!

Nos compagnons d’infortune continuèrent leur route à travers la vaste étendue d’herbes de la plaine Hammer. Une dizaine de kilomètres plus tard, le petit hameau de Mjollnir se trouvait face à eux.

  • Euh Syae, il ressemble à quoi mon “ami”?
  • Euh … D’après mon enquête à ton sujet, il devrait être châtain, et cela ne m’étonnerai pas qu’on le retrouve dans la taverne.
  • I M P E C C A B L E !! Un poivrot dans l’équipe! J’espère au moins qu’il sera pas aussi barbant que toi… niark
  • … connard
  • Qu’as tu dis Syae?
  • Non rien… allons à la taverne…

C’est sur ces belles paroles, présageant d’un avenir fraternel, que nos deux compères pénétrèrent dans le village…[/spoiler]

Chapitre 3 (By Guimy)

[spoiler]Vêtus de leurs capes ils tentèrent de se fondre dans la masse des villageois.
Syae arrêta juste un villageois pour lui demander où se trouvait la taverne. Et suite à ce renseignement ils s’y rendirent directement.

Juste avant de franchir la porte Dendys se retourna vers Syae et lui demanda :

  • Tu es sûr de le reconnaître une fois dans la taverne ?
  • Non je ne suis, mais je compte sur toi au cas où
  • Je te signale que je ne me rappel plus de rien, comment tu crois que je vais t’aider ?
  • Entrons et on verra

A première vue personne ne ressemblait à la description qu’avait Syae de ce nouvel acolyte.
En attendant ils s’assirent à une table et commandèrent à boire.

Une discution s’en suivi :

  • Syae , tu disais donc que je connais le type qu’on cherche, dis m’en plus …
  • Tu lui demanderas tout cela toi même, mais d’après mes informations il doit savoir où se trouve un parchemin qui pourrais nous aider.
  • Mouais et comme d’habitude je dois te croire sur parole ….
  • Je compte tout d’abord sur le fait que le revoir et parler avec lui peut aider ta mémoire et je compte aussi sur tes rêves, bien que tu n’aies pas ce qui m’intéresse en ce moment.
  • Ça fait plusieurs fois que tu me demande de te parler de mes rêves, vas-tu m’expliquer à la fin.
  • Tout ce que je peux te dire c’est ……

La discution fut interrompue pas un grand fracas. Un homme venait de rentrer dans la taverne, renversant tout ce qui le dérangeait pour accéder au comptoir. Il hurla après le tavernier qui le servi immédiatement.
Tout le monde s’écarta de son chemin pourtant une étrange impression laissait dire que c’était une habitude.
Syae dévisagea l’homme, il semblait correspondre à la description mais comment en être sur …

  • Dendys, regarde le ne te dit-il rien ?
  • Non, rien, absolument, pour changer …

L’homme se rendit compte qu’on l’observait et avança vers la table de nos deux compères quand tout à coup il s’écriât :

  • DEN ! Mon ami

  • Aussitôt Syae lui attrapa le bras et le tira vers la table pour l’empêcher de crier davantage et d’ameuter tout le monde.

  • Arrête d’hurler , tu veux que tout le monde s’en prenne à nous ou quoi ?

  • Dendys surpris :

  • Tu me connais ? Comment ? Qui es-tu ?

  • Arrête de dire n’importe quoi, je n’ai pas tant changé

Syae pris alors la parole et chuchotant lui expliqua ce qui était arrivé à Dendys et lui expliqua qu’il aura besoin d’un certain parchemin pour remédier à son état,

  • Mais pourquoi tu chuchotes toi ? Tu as vraiment tout oublié mon ami ? Même moi, ton vieil ami Lobster ?
  • Je chuchote car on ne sait jamais quelles oreilles indiscrètes peuvent trainer.
  • Lobster …… et comment me connais-tu ?
  • Ça c’est une longue histoire et ça me donne soif

Il retourna alors et hurla : A BOIREEEEEEEE !!! et DEGUERPISSER TOUSSSS !
et dans la minute qui suivi ils étaient servis et la taverne devint déserte tous les clients partirent en courant.

  • J’aime bien leur faire peur à ces trouillards, rigola Lobster, c’est presque trop facile, ah ah ah ah ah
  • T’aurais pu faire plus discret quand même, lui reprocha Syae

Étrangement, le tavernier avait servi plusieurs énormes choppes à Lobster. Mais Dendys et Syae comprirent pourquoi lorsqu’ils le virent les engloutir les une après les autres.
À la quatrième il commença son récit :

  • Tu venais très souvent me demander de te faire des épées et d’autres types d’armes à une époque, on en profitait pour faire la fête et bien rigoler à chaque fois et par là suite nous sommes devenus amis et avons déjà mener quelques combats cote cote.

  • Non, vraiment ça ne me dit rien du tout

  • Excusez moi de déranger vos retrouvailles mais il faut absolument ce parchemin, sais-tu vraiment où il est ?
    Interrompit Syae, car c’était bien la seule raison qui avait motivée ce voyage.

  • Oui oui, dans une grotte dans la montagne de Kraquéhoua, à deux, trois jours de marche au plus

  • Très bien quand peut-on partir ?

  • Dès demain matin si vous voulez, mais en attendant on va chez moi, on pourra parler toute la soirée et boire !!!

La soirée se passa donc. Malgré tout ce que Lobster lui raconta, rien ne revint à la mémoire de Dendys.
Le lendemain de nouveau caché sous leurs cape ils quittèrent le village en compagnie de Lobster qui cependant avait tenu à offrir à Dendys une épée qu’il avait fait lui même et qui était par conséquent d’un qualité bien supérieur à celle que Syae lui avait confié. De plus, la spécifité de Lobster était d’insufflé un peu de magie dans ces épées donc même privées de ces pouvoirs il aurait un minimum de magie, mais vraiment très réduite.

Après une journée et demi de marche, les trois compagnons arrivèrent au pied de la fameuse montagne.

La caverne se trouve là haut, à environ 1300 m de hauteur, il ne reste plus qu’à grimper.
Vu l’heure je propose de camper, dit alors Dendys, il est tard et demain nous serons plus en forme.
Syae acquiesça et tue sa pensée. Il état sur que Dendys ne voulais pas avouer qu’il était encore faible du faite de ses blessures récentes.
Ils établirent donc un campement de fortune et se reposèrent dans l’optique de l’escalade à venir.

Dès les premiers rayons du soleil le lendemain il attaquèrent l’escalade de la montagne et quand il se trouvèrent à une une heure environ du l’emplacement de la grotte indiqué par Lobster la veille, Syae remarqua une présence étrangère devant eux au loin.

Lobster, pris à l’heure les devant pour mieux l’observer et s’écriât :

  • Mais c’est cette fouine ……
  • Qui ?
  • C’est Killeuz, une célèbre voleuse dans la région, je suis sûre qu’elle en a après le parchemin
  • Il faut vite la rattraper, s’écrit Syae

Il pressèrent donc le pas.
Mais une fois arriver à la grotte il était trop tard, elle était bel et bien passé par là.

Furieux Syae obligea tout le monde à repartir aussitôt

  • Nous devons la rattraper, le plus vite possible, il nous faut absolument ce parchemin.[/spoiler]

Chapitre 4 (By Syae)

[spoiler]Ce fut en fin de journée que les trois amis se dirigèrent vers la ville où se trouvait la Fouine. Une voleuse très réputée qui pourrait détenir le fameux parchemin convoité par la troupe d’aventuriers. Aux dernières rumeurs, ce parchemin aux écritures antiques pourrait permettre à Dendys de recouvrer ses pouvoirs, une occasion unique pour Syae désireux de continuer sa route avec un véritable allié digne de ce nom. Même si ce dernier restait sceptique quant à l’utilité réelle de Lobster les accompagnant, le mercenaire prit sur lui tout en se dirigeant vers la taverne.

Un lieu stratégique pour Syae à la recherche de Killeuz, mais aussi du forgeron poivrot qui ne s’était pas fait prier pour découvrir une nouvelle enseigne. Quant à Dendys, entre un mercenaire sombre énigmatique et un ivrogne de première classe, le désespoir commençait à s’emparer de lui. C’était sans savoir que leur passage dans la taverne resterait une page mémorable de leur quête.

Une fois les portes de la taverne franchies, Lobster invita son ami Dendys à trinquer pour des raisons diverses et variées « pour évoquer le bon vieux temps » en laissant les aspects plus « sérieux »à Syae. Heureusement qu’il n’eut aucun mal à retrouver Killeuz, assise au comptoir, les yeux portés sur les bourses de ses voisins.

  • Contente de te trouver dans un tel endroit paumé, Syae !

Killeuz leva son verre pour que le barman daigne lui servir son premier verre. Une diversion classique dont elle faisait preuve pour s’emparer de quelques pièces d’or au détriment de boissons alcoolisées qu’elle avait en horreur.

  • Je suis venu pour discuter affaire cette fois-ci, Killeuz, répondit-il d’une voix calme. Tu possèdes quelque chose dont j’ai besoin …
  • Et moi qui croyais que tu venais pour moi pour une fois …

Syae lui parla de la grotte qu’il venait de visiter avant d’en venir directement au fait.

  • Je peux te proposer un bon prix pour ta dernière trouvaille. Ce n’est qu’un vieux bout de parchemin qui n’a pas de valeur marchande.
  • Et depuis quand tu t’intéresses à des reliques ?
  • Ce sont mes affaires …

Il déposa sur le comptoir une bourse chargée de pièces d’or et la déversa devant les yeux gourmands de la voleuse. Mais après quelques secondes de réflexion, elle le gratifia d’un sourire malicieux.

  • Parle-moi au moins de tes amis alors. Ils n’ont pas l’air du coin et cela ne te ressemble pas d’être accompagné.

Elle fit un signe au loin à ses deux amis. Un signe que Lobster comprit comme étant une invitation d’une jeune fille ayant succombé à ses charmes. Dendys et Lobster vinrent alors se placer derrière la voleuse au comptoir.

Killeuz se retourna ensuite vers Syae et glissa sur le comptoir l’avis de recherche de Dendys.

  • Tu peux m’expliquer ce que tu fais avec une personne recherchée ? Si tu me caches certaines choses, le prix de vente risque d’augmenter …

Tandis qu’elle laissait le temps de répondre au mercenaire, elle joua dangereusement avec une de ses dagues qu’elle faisait danser devant le visage de Syae.

  • Toujours aussi dure en affaire à ce que je vois …

Un peu éméché par les boissons, Lobster fut prit d’un léger vent de panique en voyant l’arme de Killeuz. Un sentiment qui fut rapidement remplacé par l’excitation d’une potentielle baston de taverne : son activité favorite !

  • Tu attises ma curiosité mon petit Syae et tu sembles tenir à ce parchemin. Sois gentil avec moi et dis-moi ce qu’il en est vraiment de ton histoire.

Syae ne répondit pas, le sourire en coin sur son visage. Killeuz planta alors sa dague dans le comptoir, ce qui eut pour effet de faire très plaisir à un Lobster survolté.

  • Baston ?

Lobster prit le temps de finir sa bouteille directement au goulot avant de la tendre vide à Dendys et de déclarer :

  • Baston !

Il offrit une jolie droite amicale à Dendys qui chuta de son tabouret. Lancé dans son délire, il s’amusa ensuite à frapper quelques clients croisés au passage. Des bris de verres et des disputes prirent ensuite naissance dans la taverne.

  • Mais t’es con ou tu le fais exprès ? lança un Dendys frustré de voir que la discrétion n’était plus de mise.
  • Mais les deux mon pote, les deux ! Allez ce n’est pas comme si personne ignorait que ta tête est mise à prix !

Lobster tendit fièrement l’avis de recherche à l’ensemble de la taverne. Vu la récompense offerte, de nombreux clients se joignirent amicalement à la baston de Lobster. Une pure provocation qui allait compliquer les affaires de Syae …

Killeuz se prit au jeu et attaqua le mercenaire avec ses dagues. Pas sérieuse pour un sou dans ses attaques, elle s’amusa à le taquiner. Et dans ce pseudo jeu de séduction, Syae prit la décision de la surprendre en la projetant derrière le comptoir avant de sauter par-dessus à son tour.

Tandis que Lobster et Dendys firent face à de nouveaux fans et que la taverne était transformée en un immense ring, une autre scène se déroulait derrière le comptoir.

Killeuz se trouva les yeux fermés sur Syae, ses dagues en moins, un doux baiser volé en plus. Une initiative au goût de Syae qui prit plaisir à goûter les lèvres pulpeuses de la voleuse. Après quelques enlacements et autres bousculades au milieu des bouteilles brisées, Killeuz rouvrit les yeux pour voir que Syae n’était plus avec elle.

Il se tenait quelques mètres plus loin, le parchemin dans les mains. Killeuz se jeta ensuite sur lui pour être accueillie par une des dagues du jeune homme. D’un geste habile et précis, Syae découpa soigneusement le haut de la voleuse. Des lambeaux de vêtements tombèrent pour laisser place à une poitrine généreuse. Il sauta ensuite sur le comptoir et lui dit, après avoir profité d’une charmante vue plongeante :

  • La prochaine fois, je viendrais pour toi. Tes arguments ne me laissent pas insensibles !

Syae s’éclipsa de la vue de la voleuse pour assister à une scène d’anthologie dans la taverne. Débordant d’énergie, Lobster s’était mis à la poursuite de Dendys : faute d’adversaires potables et ayant déjà oublié le pourquoi de la baston, le forgeron trouvait cela marrant de courser son ami de toujours.

Dendys déprimait intérieurement de sa voir lié à cet homme. Mais il fut bien plus troublé par une sensation étrange dans la taverne. Le sol se fissurait peu à peu tandis que les murs s’effritaient. Il trouva Syae du regard qui avait aussi remarqué ce phénomène étrange.

Tout à coup, un des murs implosa, laissant apparaître une ombre derrière un écran de fumée. Une personne au teint sombre se démarqua. D’un geste de la main, une crevasse se dessina sur le sol et il semblait pouvoir manipuler aisément les débris de terre résultant.

  • Je vois que tu paies toujours ta tournée au bar mon cher Dendys. Tu es d’humeur festive à ce que je vois.

Dendys ne reconnut pas l’homme se présentant à lui. Il fut rapidement rejoint par Syae ayant dégainé ses deux épées. Lobster, nullement apeuré, s’approcha du nouveau visiteur pour lâcher un :

  • Ah ouais, trop cool ton pouvoir ! Ca te dit de m’expliquer comment tu fais autour d’un verre ? Il doit bien y avoir une ou deux bouteilles intactes …

Tandis que Lobster partit à la recherche de la sainte eau sacrée, un combat débuta rapidement entre l’inconnu face à Syae et Dendys. Entre tremblements de terre et projection de rochers, l’attitude était du côté de la défensive pour les deux aventuriers.

Au moment où Syae se préparait à la contre-attaque, Killeuz s’interposa devant lui, un drap lui servant de haut de rechange. Légèrement furieuse, elle comptait bien s’occuper du mercenaire, quelle que soit l’urgence de la situation.

Dendys se retrouva ainsi seul, ayant abandonné l’idée d’être rejoint par Lobster qui sifflait seul une bouteille de whisky sur les restes de comptoir.

  • Et si on en finissait maintenant Dendys ?
  • Et si tu me foutais la paix, je ne te connais pas !
  • Il est pourtant temps de payer pour tes actes …

Lancés dans un nouveau combat puéril, Syae et Killeuz se disputaient gentiment le parchemin. Le hasard ou le destin fit qu’il tomba entre les mains de Lobster. Pour une rare fois, il eut une intervention sérieuse malgré les effets de l’alcool :

  • Hey, mais je me souviens de cette langue ! Je me sers de ces arcanes pour sceller et insuffler des pouvoirs à mes armes !

Il se frappa la tête avant de continuer en direction de Dendys :

  • Haha, c’est la même chose pour les humains. Je peux te rendre tes pouvoirs depuis le début mon pote !

Dendys, usé par les esquives, lui jeta un regard noir. Ce n’est que maintenant que ce débile réalisait cela ? Il se dirigea ensuite en courant vers Lobster.

  • Tu attends quoi ? Lis-le ! Il me fait ma fête l’autre là-bas !
  • Tu ne peux pas attendre que je finisse ma bouteille ?
  • Mais t’es vraiment con ma parole ?
  • Oh tu ne peux pas blaguer de temps en temps mon enfoiré préféré ?

Lobster s’exécuta finalement en lisant à voix haute les paroles nécessaires pour briser les scellés de Dendys. Peu à peu, une aura de lumière se dégagea du corps de Dendys. Une lumière d’espoir …

Pourtant, Dendys ne parvenait toujours pas à user de ses pouvoirs, ses tatouages toujours présents sur son corps …

  • Bordel ! Vu que t’es bourré, t’as dû te loupé un peu sur ta formule !
  • Sois déjà heureux que je ne l’ai pas chantée …

Une nouvelle projection de pierre plaqua Dendys au sol. Il rampa péniblement vers Lobster, l’attrapant par la cheville.

  • Pourquoi ça ne marche pas, je veux mes pouvoirs ! On va mourir sinon !
  • Et moi je veux à boire et ça marche, chacun sa merde …

Pris d’un moment de lucidité, Lobster lâcha une simple question innocente à son ami :

  • La lueur qui se dégage de toi prouve que la formule marche. Mais pourquoi toi tu ne veux pas utiliser tes pouvoirs ? Pourquoi tu te battais déjà ?

Dendys n’eut pas le temps de répondre, un amas de cailloux venait de lui briser quelques côtes. De retour au sol et commençant à agoniser, il eut une sensation de déjà vu en voyant son assaillant s’approcher.

  • Sebu … lon ?

Sebulon resta figé, faisant flotter un énorme rocher au dessus de Dendys.

  • Une dernière volonté ?

Lobster sauta sans crier gare sur Sebulon pour gagner quelques secondes précieuses.

  • Je le savais ! La dernière fois qu’on s’est vus, tu as dit que tu irais te battre pour elle ! lança-t-il dans son attaque désespérée.
  • Mais de qui tu parles ? répondit Dendys.

Lobster fut projeté quelques mètres plus loin sur un mur, perdant rapidement connaissance. Sebulon, enfin débarrassé de l’ivrogne s’approcha de Dendys.

  • Dire que tu aurais pu m’éclater si tu avais tes pouvoirs …

Dendys ragea intérieurement. Avec une situation critique, il tenta tout de même de se concentrer sur les dires du poivrot. Des flashs d’une fille lui revinrent en tête …

Sebulon claqua des doigts pour créer une nouvelle crevasse sous Dendys afin de l’y enterrer vivant. A peine la fissure fut créée que d’immenses flammes se dégagèrent de la faille. Des flammes qui au contact de l’alcool versé embrasèrent rapidement la taverne, obligeant les occupants à s’enfuir !

Deux colonnes entremêlées de feu surgirent de la crevasse. Elles étaient teintées d’une sorte de nuage noir qui s’évaporait. Dendys hurla de douleur quand une chaîne se matérialisa autour de lui. Une douleur sans nom s’empara de nouveau de ses côtes quand la chaîne finit par se briser en une multitude d’éclats.

A l’extérieur, on pouvait distinguer Syae et Killeuz ayant cessé leurs chamailleries. Les deux se tinrent côte à côté, revivant aux premières loges la renaissance du phœnix Dendys.

Un spectacle que Lobster manqua malheureusement, perdu dans les ruines et sans connaissance.

Dendys devança Syae et Killeuz pour jouer la carte de la provocation à Sebulon.

  • Tu as dit que je pouvais t’éclater avec mes pouvoirs ?

Il jeta ensuite un œil vers le corps inconscient de Lobster comme pour le remercier.

  • Je me bats … pour Tzara ![/spoiler]

(padrino91) #2

Enorme, rien a dire :smiley:


(sebulon) #3

Ouah!! Encore un “auteur” sur MS!!

Qu’est-ce que les rêves de Dendys l’amnésique sont sensés révélés? Bientôt la suite j’espère? :smiley: [size=85]Ce qui me fait penser que je dois terminer mon chapitre 6… ^^"""[/size]


(Lobster D. Luke) #4

pffiouuu… tu nous avais cacher tes talents d’écrivains Syae. Franchement plaisante comme lecture , j’ai bien accroché , vivement une suite!


(Den d Ice) #5

Comme Syae l’a expliqué plus haut, on est 3 a se partager le scénario :wink: En espérant qu’il vous plaise. Merci à Syae de nous avoir proposer le projet. Le début est parfait il est accrocheur et place le lecteur directement dans le feu de l action! ca promet! :mrgreen:


(paul1989) #6

Un récit a 6mains ! je suis curieux de se que va donner la suite :mrgreen:


(Killeuz ) #7

j’adore
j’ai hâte de lire la suite


(Syae) #8

Merci pour l’encouragement :wink:

[quote=“Squirrelly”]Syae, tu m’épates :open_mouth:
Je suis fan là <33[/quote]

Content de te surprendre :wink:

[quote=“sebulon”]Ouah!! Encore un “auteur” sur MS!!

Qu’est-ce que les rêves de Dendys l’amnésique sont sensés révélés? Bientôt la suite j’espère? :smiley: [size=85]Ce qui me fait penser que je dois terminer mon chapitre 6… ^^"""[/size][/quote]

Et vi, quels sont ses rêves mais aussi qui est vraiment Dendys ? Trop bête cette perte de mémoire dès le début :wink:

Je n’écris pas que de simples contrats ^^

Merci d’avoir aimé le récit !

De rien, je suis sûr qu’avec notre scénario de base et la façon dont on va s’y prendre, on aura de quoi se surprendre nous-mêmes avant d’impressionner les lecteurs.

L’idée de commencer l’histoire in media res semble avoir été un bon choix pour plonger directement au coeur de l’action et susciter les premières interrogations.

Ce qui fera le charme de cette histoire ! Un chapitre par auteur et un scénario proposant de nombreuses ouvertures pour nos 6 mains :slight_smile:

[quote="Killeuz "]j’adore
j’ai hâte de lire la suite[/quote]

Dendys prend la relève :wink:


(paul1989) #9

[quote=“Syae”]

Ce qui fera le charme de cette histoire ! Un chapitre par auteur et un scénario proposant de nombreuses ouvertures pour nos 6 mains :slight_smile:

Dendys prend la relève :wink:[/quote]

J’ai déja lu un récit a 4mains et c’était pas mal car on savait pas qui écrivait quel chapitre donc c’était tout un art pour deviner le style d’écriture de chaque auteur. :laughing:

J’espère que le grand maitre va gerer ! :smiley:


(Tempskron ) #10

merde quand j’ai vu le titre j’ai cru que ça parlait de magic the gathering moi …
a croire qu’il n’y a personne qui y joue sur ce forum…


(Syae) #11

[quote="Tempskron "]merde quand j’ai vu le titre j’ai cru que ça parlait de magic the gathering moi …
a croire qu’il n’y a personne qui y joue sur ce forum…[/quote]

Ah bon y a ça dans ces cartes ? Désolé alors ^^

Vu que t’es tombé dans le panneau, t’en penses quoi ?


(sebulon) #12

Un récit à trois cerveaux!! C’est sûr que pour l’imagination, ça doit aider!!

Va falloir que moi aussi j’embauche des co-auteurs :smiley:


(Loo) #13

Sympa le récit :wink:

[quote="Tempskron "]merde quand j’ai vu le titre j’ai cru que ça parlait de magic the gathering moi …
a croire qu’il n’y a personne qui y joue sur ce forum…[/quote]

J’y ai joué il y a 4 ou 5 ans, mais j’ai revendu toutes mes cartes il y a quelques mois…


(Suling) #14

Hu hu, moi, je connaissais déjà ce talent de Syae ! Suis toujours aussi fan ! \o/
Vivement la suite ! 0

Le titre m’intrigue… Le Lotus Noir… Mais qu’est ce que ça cache ? :astonished:


(Jeje-99) #15

C’est ca le “projet” :smiley: Génialissime :laughing: A quand Secret Ms Story?

[quote=“Suling”]
Le titre m’intrigue… Le Lotus Noir… Mais qu’est ce que ça cache ? :astonished:[/quote]

un carte magic :laughing: Non non je n’y ai jamais joué… ou pas :stuck_out_tongue:


(mééia) #16

C’est hyper sympa et on accroche vite ^^
Clap clap =D.
tu es impréssionante.


(sebulon) #17

Heu… comment te l’annoncer sans te choquer… Syae est un mec… si si!! :wink:


(mééia) #18

nannnnnnnnnnnnnnnnnnn mon reve est brissé XD … je savais pas gomen Syae
et sebulon je crois que … je vais réussir a m’en remettre ^^"


(Jeje-99) #19

Pour l’a voir vu irl,je confirme :laughing: A moins que ce soit une portugaise… :stuck_out_tongue:

:arrow_right: :arrow_right:


(Suling) #20

La malédiction des pseudos de Syae a encore frappé ! :laughing:
Faudrait faire un sondage pour savoir qui a toujours cru que c’était une fille ! :stuck_out_tongue: