LE MEILLEUR DES SUPER-HÉROS MARVEL (Hachette)


(FC powaaaa) #481

Le grand déballage débute ce week end (je ne sais pas si j’aurais le temps de tout faire).
Le plaisir sera trop grand dans un premier temps pour que je pense ce genre de chose !


(Photonik) #482

Clairement, c’est mon cas. Jamais capté de “manques” dans les premiers épisodes des New Warriors, série que j’ai adoré à son apparition d’ailleurs.
Sacré revue que le Spécial Strange de l’époque, avec la fin du run de Claremont sur les X-Men et ce titre…


(Le Doc) #483

J’ai enfin lu le Great Lake Avengers (#69 de cette collection) et j’ai beaucoup aimé. Déjà parce que c’est très solide visuellement (normal avec Paul Pelletier aux crayons) et surtout parce que le ton employé par Dan Slott est parfaitement adapté aux aventures de cette bande de super-héros ratés, avec ce mélange de réflexions méta sur l’histoire du groupe (mais pas que et c’est souvent très drôle…) et d’humour noir. Une tragicomédie grotesque et délirante, au final épique et (cruellement) ironique…savoureux !


(Le Doc) #484

Le tome 70 propose deux des trois mini-séries consacrées aux Pet Avengers. Deux très chouettes divertissements qui ne se limitent pas qu’au “concept-gag” de la réunion des animaux de compagnie les plus puissants de la Terre (enfin, presque…). Les deux aventures sont très rythmées, pleines de rebondissements et la caractérisation de ces “super-animaux” est absolument irrésistible (il y a beaucoup d’humour avec Hairball et Miss Lion…mais aussi un peu plus d’amertume avec la situation de ce pauvre Lockheed).
D’après les articles en fin de volume, ces deux mini-séries évoluent dans une “continuité toute relative”. Ce qui veut dire que les événements qui datent de l’époque de la sortie des mini-séries sont évoqués (comme ce qui est arrivé à Kitty Pryde) , mais les exploits des Pet Avengers ne rentrent pas vraiment dans la continuité officielle de Marvel. Ce qui permet notamment à Chris Eliopoulos de s’amuser avec la surexposition de Thanos par exemple…


(Le Doc) #485

Pas mal du tout, ces deux mini-séries sur le héros du peuple britannique. La première, par Raab et Cassaday (dont le travail était plus intéressant à la fin des années 90), est plus ancrée dans la tradition familiale de Union Jack et son long combat contre les vampires (résumé très efficacement dans les trois premières pages) et dans la seconde qui est plus récente, par Gage et Perkins, la menace vampirique laisse place à des attaques terroristes sur Londres.
Deux ambiances différentes donc, horreur pour la première et plus branchée action spectaculaire pour la seconde, pour deux intrigues menées sur un rythme soutenu.
Et j’aime bien le final de la seconde, qui se termine par une discussion lourde de sens, cinq pages qui font une belle démonstration des idéaux qui animent le héros…

tumblr_pi6hmpVEhU1ttaslyo1_540


(Le Doc) #486

N°76 :

M9829-76_cache_s522018


(Le Doc) #487

N°77 :

M9829-77_cache_77s012019


(Le Doc) #488

N°78 :

M9829-78_cache_78s042019


(Jim Lainé) #489

C’est dommage de pas mettre une couverture de Byrne…

Jim


(Le Doc) #490

C’est clair…mais en fait sur les premiers numéros, il n’y a pas beaucoup de couvertures qui réunissent toute l’équipe. J’aurais bien vu la première et c’est tout :


(Pseudo-X) #491

mythique cette couverture ( strange 179) elle fait son petit effet.


(Jim Lainé) #492

Oui, je me suis fait la même réflexion. J’ai aussi songé que les deux bulles sur la couverture ne sont peut-être pas compatibles avec la charte graphique de la collection.

Jim


(Le Doc) #493

N°79 :

M9829-79_cache_79s062019


(FC powaaaa) #494

roooooh …


(Jack!) #495

J’adorais cette équipe. C’est le premier arc ?


(FC powaaaa) #496

Ouaip !


(Le Doc) #497

N°80 :

Avec Amazing Spider-Man #149, Peter Parker : Spider-Man #75 et la mini-série Spider-Man : Redemption (déjà publiée aux débuts de Marvel France/Panini dans Spider-Man Extra #4 et 5).