Le métal dans le monde

Ce qui m’a toujours plu avec le metal en général, c’est ce côté cosmopolite, en rock généralement, le public se penchera plus volontairement vers des groupes américains ou anglais, que vers un groupe autrichien, car plus crédibles à leurs yeux.

Cependandant du côté du metal, cela n’est absolument pas le cas, il est tout de même interessant de constater qu’un groupe finlandais peut avoir la même notorieté qu’un groupe américain. Que ce soit au Brésil, au Japon, en Espagne, en Norvège, le metal est partout présent et n’importe quel groupe, quelque soit sa nationalité peut obtenir un succès mondial. Quand on pense au Brésil, on pense à Gilberto Gil, aux artistes de bossa nova mais Sepultura ou Angra arrive aussi dans les premiers groupes cités, connait t’on un groupe de rap brésilien connu, voire un groupe de pop? Nope.

Je ferai donc prochainement un petit tour des différentes scènes metal, je commencerai d’ailleurs par la France, qui malgré ce que l’on peut croire, possède une scène riche et variée en black metal par exemple (un peu moins en heavy ou thrash), ce qui en fait l’une des scènes les plus interessantes de cet univers.

C’est vrai, on trouve des groupes de métal à travers le monde. Seulement, l’anglais reste tout de même la langue de prédilection pour être connu autour du monde. Je ne suis pas sûr, mais des groupes célèbres parlant dans leur langue maternelle hors anglais sont assez rares non? (Quoique qu’il y en a tout de même, je ne sais pas si c’est à l’échelle mondiale, mais Rammstein, Mago de Oz et aussi Pleymo tirent assez bien leur épingle du jeu)
J’attends tes posts donc, ça m’intéresse :wink:

C’est vrai ils parlent tous en anglais, mais on retrouve une spécificité qq fois propre au pays. Rammstein, tout le monde dira sans connaitre que c’est un groupe allemand, la langue germanique sied parfaitement au côté martial de leur musique, en france, qd anorexia nervosa est arrivé avec ses paroles en français qui s’inspirait de l’époque romantique, on s’est tout de suite aperçu que la langue française etait l’ideal pour exprimer des idées décadentes. Idem pour les pays de l’est, ça chante principalement en anglais, mais il ya des passages en russe, ukrainien, lituanien, qui sont hyper plaisantes. Mago de Oz s’exprime en espagnol, c’est pas difficile de savoir pourquoi, les espagnols sont refractaires à l’anglais, un peu comme dimmu borgir au début qui chantait en norvégien, car ils étaient nuls en anglais :mrgreen:

Mais ouais, chaque pays apporte sa touche personnelle (et encore, je m’avance beaucoup là) mais la langue de référence, c’est l’anglais, et c’est pas non plus mauvais, car finalement, ça peut toucher un public plus vaste ainsi.

Le métal, cosmopolite? Oui et non.

Si il est vrai qu’il permet de nombreuses fusions avec la world Music, l’exemple le plus fameux étant Sepultura et ses percussions tribales -mais on peut aussi penser aux Israëliens d’Orphaned Land ou aux irlandais de Primordial parmi beaucoup d’autres. Ces groupes qui visent à insuffler au métal une teinte locale, une appartenance culturelle différenciée peuvent être une véritable bouffée d’air vrai dans le monde du métal, mais restent -me semble t-il- relativement anecdotiques.

La présence du métal en Europe et aux Etats-Unis est de plus, quasi-exclusive -j’exclue le visual kei et métal japonais qui s’inspire en japoniaisant certains groupes, et il semble évident que la culture occidentale a eu un gros poids sur la culture japonaise après 1945. L’Afrique et l’Asie semblant de fait quasiment exclues.

Et pour revenir à ce que tu disais sur un public rock peu ouverts aux groupes non anglo-saxons, je vais répondre en essayant d’élargir le champ d’appartenance de ce que l’on appele “rock”. Si le classic rock reste l’apanage des américains et anglais, certains
pays proposent une alternative convaincante.
Prenons l’exemple du Canada: Arcade Fire n’est-il pas devenu -en conservant un songwriting typique de la scène indé canadienne- un des poids lourds du rock? Multiplicité des instruments, choeurs en français et style gentiment foutrarque tels sont les signes distinctifs d’une scène canadienne d’une richesse certaine (Godspeed You Black Emperor! et constellation en tête).
De plus, la musique dite de post-rock, bien souvent instrumentale permet aussi des découvertes plus ou moins exotiques: les islandais de Sigur Ros et les Japonais de Mono faisant office de poids lourds du genre au même titre que les américains de Explosions In The Sky ou que les écossais de Mogwai. Une scène dont la richesse internationale n’est plus à démontrer.

Par rapport au rock, je ne peux que m’incliner, tu as bien raison, d’ailleurs en prenant d’autres exemples, on se rend compte que la pop suédoise a aussi séduit le monde entier, mais je trouve que le metal est un genre musical plus “ouvert”, on retrouve d’excellents groupes dans toutes les parties du monde (sauf l’Afrique car en Asie, il existent aussi des groupes qui méritent le respect, genre Sigh ou Envy si on veut bien lui donner cette étiquette de groupe de metal), je n’ai pas l’impression que l’on puisse par exemple trouver un groupe suisse ayant une renommée internationale, alors qu’en metal, je peux au moins citer eluveitie ou Samael, ou en Grèce, ils ont Septic Flesh et une scène underground bouillonnante :wink: . En soi cette notion d’"universalité"se retrouverait plus dans le metal que dans les autres genres musicaux je trouve.