Le Sortilège du Tigre - Manhua

La critique par Miawka est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

De beaux mecs super baraqués et poilus, combat sur le toit avec des gars nus, des scènes de sexe acharneés dans la chambre à coucher… des fantasmes qui excitent vachement les garçons gays peuvent certainement dégoûter les autres, et c’est normal et c’est exactement le cas du “Tigre”.

On a marre de voir toutes ces histoires fifilles ou bien des belles garçons-filles avec de grands yeux brillants. Un peu de mystère, un peu de combat, beaucoup de virilité, et plein de blagues et sexe, c’est tout ce qu’on attend du “sortilège du tigre”. Si tu veux les actions ou bien des emotions, il y a “one piece”, “Naruto” et des millers similaires, si tu n’as jamais lu un manga bara, pourquoi embêter un manga gay porno comme “le sortilège”? Si tu chercher à imposer tous les critères rigides d’un manga populaire au “Tigre” et ne tolère pas la différence, tu sera déçu.

Apparemment, vu le passé (Tagame, etc), H&O n’a pas ciblé les lecteurs Yaoi ou bien hétéros pour “Le sortilège”. C’est un ouvrage intéressant et certainement pas ambitieux en attendant une attention grand public dans ce monde dominé par les mangas hétéros. On se fout si l’histoire est complètement achevée ou non! Je le trouve pas mal et je lis certainement la suite s’il y aura.

Le sortilège est une lecture agréable. D’ailleurs, SONG est un auteur amateur mais le graphisme dépasse pas mal de manga, soit disant réalisés par les professionnels.

Et si tu aimes les muscles bears, je dis, vas-y fonce! Sinon, la direction contraire, bye bye.

Person j’attends la sortie d’un manga comme ce-ci.

Les vampires et loup garous type Twilight me paraissent déjà un peu vieux traintrain.
Seminovore -les monstres suceurs des spermes Marrant le sénario! Dommage c’est un BD gay.

Vampire Gaga, tu m’as convaincu. Bravo pour ta plaidoirie ! Gay ou pas, il faut avoir des ouilles (autocensure) pour sortir un manga destiné à un public à priori minoritaire ! Un beau pied de nez aux lois du marché et de l’édition.