LE TRAVAILLEUR DE LA NUIT (Matz / Léonard Chemineau)

Discutez de Le travailleur de la nuit

image

Eh eh eh, sujet qui date toujours des années 70 … cette partie du forum est délaissée ?

Le travailleur de nuit, signé Matz et Chemineau, c’est l’histoire d’Alexandre Jacob, céllèbre voleur du tout début du XXème siècle, qui était aussi engagé politiquement - anarchiste je pense, mais sans vouloir mettre les bombes - donc c’est pour ça qu’il volait aux profiteurs de la société (pas aux riches qui bossaient pour devrai). Il aurait inspiré Arsène Lupin, même si Leblanc s’en défend !
En tout cas, c’est un personnage truculent, non conventionnel pour l’époque, assez érudit alors qu’il est loin d’avoir vécu avec une cuillère en argent, qui sait manier le verbe, iconoclaste. Et ça démarre assez fort avec une excellente joute verbale avec un juge pendant son procès, ce qui donnera l’occasion à l’auteur de démarrer sa biographie, des 10 ans du perso, jusqu’à sa mort !
Matz semble s’être beaucoup référencé, mais je n’ai pas idée à quel point il a romancé son histoire (au moins pour plusieurs dialogues, comme il le dit bien à la fin de la BD, dans une très intéressante postface).
Les dessins de Chemineau sont très bons (belles couleurs également), au style rond, mais pas gros nez. ça rappelle un peu Davodeau, mais en mieux fini je trouve. Le rythme et le storytelling sont excellents, y a pas de temps mort, tout en ayant pas mal de choses à lire ! Y a de la matière !

C’est vraiment une excellente BD que je vous recommande chaudement !

image

Je crois surtout qu’il y a eu un bug, ou une erreur au moment du lancement du sujet.

Jim

Va falloir que je me penche là-dessus.

Jim

As-tu fini par te relever ?

Non, j’ai dû me faire un lumbago.

Jim

En tout cas, mon avis a déjà fait un acheteur.

Je concorde avec ton avis, c’est excellent.

Ah, si vous concordez, va vraiment falloir que je m’y intéresse de près…

Jim

Après, avec nous deux, + et +, ça fait + ?

Selon ma grille de lecture, oui.
Tu es parfois « pas assez mainstream » pour mes goûts à moi, mais je tiens compte de cela. Kab, parfois, aime des trucs un peu intimistes qui me laisseront (peut-être) froid, mais je le garde aussi à l’esprit. Du coup, là, je me dis que ça peut le faire, d’autant que j’ai bien aimé l’autre collaboration des auteurs, Julio Popper.

Jim

Tiens donc !
(sache que la personne a qui je l’ai « vendu » pendant un Angoulême a apprécié.)

Oui, dans ce cas, c’est « assez mainstream » selon mes critères (qui n’engagent que moi).

:wink:

Jim

Du même auteur (pas Matz, mais Cehmineau) il y a Edmond l’adaptation de la pièce de théâtre qui a fait un carton 2018/2019 qui raconte comme Edmond Rostand écrit Cyrano en 3 mois à l’arrache en se basant sur ce qui l’entoure.