LE TUEUR AUX MANGAS (Yann / Lamquet)

Discutez de Le tueur aux mangas

La critique de Le tueur aux mangas T.1 (simple - Casterman) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Ça semble directement inspiré du fait divers qui était survenu à Bruxelles en 2007. Avec la référence à Death note (Lethal Pencil).

Rien qu’avec le titre, j’avais fait le rapprochement… Le résumé me l’a confirmé… Et le message en japonais sur la couv’ est le petit bonus : il est écrit « watashi wa kiba desu » (« Je suis le croc »), qui fait référence à la phrase laissée par le tueur réel : « watashi wa kira dess » (je ne sais pas s’il avait été écrit ainsi en romaji ou si c’est la transcription que les journalistes ont adoptée), qui signifie « je suis Kira »/« Je suis le tueur (killer) ».
Plus d’infos sur l’affaire en question ici.

Tori.