Le Vagabond de Tokyo - Résidence Dokudami volume 1 (Le lézard noir)

Takashi FUKUTANI dépeint un Tokyo que l’on a pas l’habitude de voir et c’est ce qui peut repousser/choquer/émouvoir (rayez la/les mentions inutiles selon les gouts).

Certes les dialogues sont assez vulgaires mais une fois qu’on a parcouru la moitié de l’ouvrage ils en deviennent plus authentiques grâce a cette vulgarité.

Les thèmes abordaient sont assez rares et l’angles d’attaques est lui jamais vu.

On fini par s’attacher aux personnages et la vie de l’auteur fait qu’il n’y a jamais de moral définitive.

Bref, lisze le vous finirez moins con.